Toute L'Europe – Comprendre l'Europe

Les taux de TVA dans l’UE

Si la taxe sur la valeur ajoutée (TVA) existe dans tous les pays de l’Union européenne, son taux est toutefois différent d’un Etat à l’autre et selon les biens et les services concernés. Taux normal, réduit, spécial : notre comparatif permet d’y voir plus clair.

La taxe sur la valeur ajoutée (TVA) est un impôt à la consommation. Elle concerne la quasi-totalité des biens et des services achetés et vendus pour être utilisés ou consommés dans l’UE.

Dans la plupart des cas, la TVA est due sur tous les biens et services à chaque étape de la chaîne d’approvisionnement, y compris la vente au consommateur final. Elle s’applique notamment du début à la fin d’un processus de production : achat de composants, transport, assemblage, livraison, emballage, assurance et expédition vers le consommateur final…

Au sein de l’Union européenne, chaque pays applique des taux de TVA différents selon les produits et les services concernés. Ils doivent cependant obéir à certaines règles. 

En cas d’achat/vente dans un autre Etat membre de l’Union européenne, la TVA est appliquée dans le pays de l’UE où les biens et services sont consommés par le consommateur final. Cela vaut également pour les importations depuis un pays situé hors de l’UE. En revanche, les exportations vers des pays tiers ne sont pas soumises à la TVA.

Les taux normaux de TVA

Le taux de TVA le plus couramment appliqué par les Etats de l’Union européenne est dit “normal”. En vertu des règles européennes, ce taux normal ne peut pas être inférieur à 15 %.

Le Luxembourg est le pays de l’UE avec le taux normal de TVA le plus bas, qui est passé de 17 à 16 % le 1er janvier 2023, et ce jusqu’au 31 décembre 2023. A l’inverse, la Hongrie a le taux normal le plus élevé, à 27 %.

De son côté, la France a fixé son taux normal à 20 % (depuis le 1er janvier 2014), tout comme l’Autriche, la Bulgarie, l’Estonie et la Slovaquie. La plupart des pays européens appliquent quant à eux un taux normal supérieur à 20 %, à l’image de l’Espagne (21 %), de l’Italie (22 %), du Portugal (23 %), ou encore de la Suède (25 %).

Les taux réduits de TVA

L’ensemble des Etats membres de l’UE, à l’exception du Danemark, a fait le choix de mettre en place un ou deux taux réduits de TVA. Ces taux réduits peuvent être appliqués à la livraison de biens et services spécifiques et encadrés par les directives européennes, comme les denrées alimentaires, la distribution d’eau ou les produits pharmaceutiques utilisés pour les soins de santé. Ces taux ne peuvent pas être inférieurs à 5 %.

La France applique par exemple un taux réduit de 5,5 % pour les travaux de rénovation énergétique d’un logement achevé depuis plus de 2 ans. Le taux réduit est en revanche de 10 % pour les travaux d’amélioration ou de transformation de ce même logement. Les 5,5 % s’appliquent également aux produits de protection hygiénique féminine ou aux billets de cinéma.

Les taux spéciaux de TVA

Certains pays de l’UE sont autorisés à appliquer des taux de TVA spéciaux à certaines livraisons. Ces taux spéciaux sont valables pour les pays de l’UE qui les appliquaient au 1er janvier 1991.

Cinq pays appliquent encore aujourd’hui un taux super-réduit inférieur à 5 % : l’Espagne, la France, l’Irlande, l’Italie et le Luxembourg. Ce taux concerne la vente d’un nombre limité de produits et de services. En France, un taux de TVA super-réduit de 2,1 % s’applique notamment aux médicaments remboursés par la sécurité sociale ainsi qu’à la presse papier et numérique.

Un taux zéro de TVA peut aussi être appliqué à certaines ventes. Dans cette hypothèse, le professionnel garde le droit de déduire la TVA sans que le consommateur final n’ait à la payer. Le coût est alors supporté par les finances publiques de l’Etat concerné. L’Espagne a par exemple récemment fait le choix de passer d’une TVA au taux super-réduit de 4 % à une TVA au taux zéro sur les produits de première nécessité pour contrer l’inflation galopante dans le pays.

Enfin, certains pays de l’UE sont autorisés à appliquer des taux de TVA dits “parking”, à savoir des taux réduits sur certaines livraisons, au lieu du taux normal, à condition que ces taux ne soient pas inférieurs à 12 %. Concrètement, les Etats membres qui appliquaient avant le 1er janvier 1991 un taux réduit de TVA à des produits non mentionnés dans la directive de 2006, peuvent appliquer, à titre provisoire un “taux parking” qui ne peut être inférieur à 12 %, afin de leur permettre de s’acheminer plus aisément vers le taux normal.

L’Union européenne a établi des règles en matière de TVA dès 1967 avec la première directive relative à l’instauration d’un système commun de taxe sur la valeur ajoutée. Auparavant, chaque Etat demeurait libre de taxer le chiffre d’affaires des entreprises et des particuliers, créant de fait de fortes distorsions de concurrence.

Dix ans plus tard, en 1977, une sixième directive uniformise la base imposable de la TVA : elle prévoit qu’y soient soumis, dans tous les Etats membres, l’ensemble des paiements en espèces ou en nature réalisés en échange d’une livraison de biens ou d’une prestation de services. La TVA est due par le prestataire. C’est également en 1977 que les quatre taux de TVA sont fixés : normal, réduit, spécial et “parking”. La dernière modification substantielle du régime de TVA a été apportée en 2006.

Liste des taux de TVA appliqués dans les pays membres de l’UE

PaysTaux normal (%)Taux réduit (%)Taux super-réduit (%)Taux “parking” (%)
Allemagne197--
Autriche2010 / 13-13
Belgique216 / 12-12
Bulgarie209--
Chypre195 / 9--
Croatie255 / 13--
Danemark25---
Espagne21104-
Estonie209--
Finlande2410 / 14--
France205,5 / 102,1-
Grèce246 / 13--
Hongrie275 / 18--
Irlande239 / 13,54,813,5
Italie225 / 104-
Lettonie2112 / 5--
Lituanie215 / 9--
Luxembourg168314
Malte185 / 7--
Pays-Bas219--
Pologne235 / 8--
Portugal236 / 13-13
République tchèque2110 / 15--
Roumanie195 / 9--
Slovaquie2010--
Slovénie225 / 9,5--
Suède256 / 12--

Votre avis compte : avez-vous trouvé ce que vous cherchiez dans cet article ?

À la une sur Touteleurope.eu

Flèche

Participez au débat et laissez un commentaire

Commentaires sur Les taux de TVA dans l'UE

Lire la charte de modération

Commenter l’article

Votre commentaire est vide

Votre nom est invalide