Toute L'Europe – Comprendre l'Europe

Fin du changement d’heure dans l’Union européenne : où en est-on ?

Elle devait avoir lieu en 2019, puis en 2021. 2023 sera-t-elle l’année de la fin du changement d’heure en Europe ? En discussion depuis plus de quatre ans, le projet est au point mort.

Initié en 2019, le projet de mettre fin au changement d'heure dans l'Union européenne semble mal embarqué
Initié en 2019, le projet de mettre fin au changement d’heure dans l’Union européenne semble mal embarqué - Crédits : mikkelwilliam / iStock

Dans la nuit du samedi 28 au dimanche 29 octobre, nous reculerons d’une heure nos montres, après les avoir avancées au mois de mars dernier. Des pratiques mises en place en France en 1976, pour des raisons d’économie d’énergie, et progressivement dans le reste de l’Union européenne. Aujourd’hui, tous les Etats membres (ainsi que d’autres pays du continent européen) opèrent deux changements d’heure par an. Mais ces derniers font pourtant l’objet d’une remise en question depuis 2018.

Après avoir suscité beaucoup d’enthousiasme au niveau européen, la proposition de revenir sur le changement d’heure semble aujourd’hui dans l’impasse. Dès le mois de mars 2019, le Parlement européen avait pourtant adopté sa position sur le sujet. Depuis, les parlementaires attendent — en vain — que le Conseil de l’UE, réunissant les ministres des Etats membres, fasse de même. 

Quand cette mesure devait-elle s’appliquer ?

En 2018, les eurodéputés se saisissent de la question et adoptent au mois de février une résolution visant à revoir les modalités relatives au changement d’heure dans l’Union européenne. L’été suivant, la Commission européenne réalise une consultation publique, puis devant l’engouement suscité par la question, propose une nouvelle directive. Celle-ci prévoit que les Etats membres pourront choisir d’effectuer un dernier changement au printemps ou à l’automne 2019 afin d’adopter l’heure d’été ou l’heure d’hiver, de manière définitive. En mars 2019, le Parlement européen se prononce en faveur d’une telle mesure (à 410 voix pour et 192 contre), mais pour une application en 2021 seulement.

Après le mois de mars 2021, les Etats qui souhaitaient conserver l’heure d’été auraient ainsi arrêté de changer d’heure. Les autres auraient encore dû procéder à un ultime réglage d’horloge au mois d’octobre pour poursuivre sur l’heure d’hiver. Le texte voté par les eurodéputés appelait également à la mise en place d’un mécanisme de coordination entre les Etats membres, bien que celui-ci ne devait pas “porter atteinte au droit de chaque Etat membre de décider de l’heure légale”.

En octobre 2023, nous continuons de procéder à l’ajustement de nos montres. Car en parallèle du travail effectué au Parlement européen, le dossier est bloqué au Conseil de l’UE depuis le 2 décembre 2019, date des derniers échanges sur le sujet, à l’occasion d’une réunion des ministres européens des Transports. A l’époque, une majorité d’Etats membres soutenait la proposition de mettre fin au changement d’heure. Les ministres concernés demandaient simplement qu’une étude d’impact soit menée par la Commission pour évaluer le bienfondé d’une telle décision.

Pourquoi la proposition a-t-elle pris du retard ?

L’exécutif européen affirmait de son côté que la balle était dans le camp des Etats membres, qui devaient trouver un terrain d’entente au sein du Conseil. Le mois suivant, la proposition figurait d’ailleurs dans la liste des “propositions prioritaires en attente” du programme de travail de l’année 2020 de la Commission. Depuis, elle n’est plus apparu les années suivantes, y compris pour 2024, dernière année du mandat des membres de l’institution. Elle ne figure pas non plus dans les priorités des Etats membres à la tête du Conseil de l’UE, notamment celles de l’Espagne (juillet-décembre 2023).

Si le dossier n’est clairement plus une priorité aujourd’hui, c’est en partie la faute à une année 2020 bouleversée par la pandémie de Covid-19 et les négociations d’un accord commercial avec le Royaume-Uni. “C’est logique que la question du changement d’heure n’ait pas été une priorité [cette année-là]”, concédait alors l’ancien eurodéputé Johan Danielsson, qui avait hérité du dossier au mois de février 2020. Contacté par Toute l’Europe en 2021, ce dernier estimait cependant que “les Etats membres n’avaient pas beaucoup exprimé leur intérêt dans ce dossier avant même la pandémie”.

Le sujet avait pourtant rencontré un engouement tout particulier auprès des Européens. A l’été 2018, la Commission avait lancé une consultation publique sur le sujet à laquelle 4,6 millions de citoyens européens - un record pour une telle initiative - avaient répondu, parmi lesquels 70 % d’Allemands.

Malgré cette importante mobilisation à l’époque, le projet est aujourd’hui au point mort. Les années qui ont suivi ont été riches en événements et dossiers importants à traiter pour les institutions européennes (Covid-19, guerre en Ukraine, inflation). S’est ajoutée la difficulté à trouver un consensus sur la question du changement d’heure, poussant lentement le dossier sous le tapis. 

Enfin, si une grande majorité des citoyens européens se déclarent en faveur de la fin du changement d’heure (83 % des Belges y étaient, par exemple, favorables selon une étude fédérale en 2019, ainsi que 84 % des Français d’après une consultation citoyenne menée la même année), ceux-ci sont toutefois divisés sur le créneau à adopter, retardant l’adoption d’une position au Conseil.

Plutôt heure d’été ou heure d’hiver ?

Les Européens sont partagés sur l’heure définitive à adopter, si la directive entre un jour en vigueur. Les résultats de la consultation menée par la Commission européenne en 2018 illustrent bien cette situation. Alors que 56 % des citoyens du continent sont favorables à “l’heure d’été permanente”, 32 % optent pour celle d’hiver (12 % se disent “sans opinion”). Et les réponses varient énormément d’un Etat membre à l’autre.

Au Portugal (79 %), à Chypre (73 %) ou en Pologne (72 %), les intéressés choisissent très largement l’heure d’été. A l’inverse, une majorité d’habitants préfère l’heure d’hiver en Finlande (48 %), au Danemark (46 %) ou aux Pays-Bas (45 %).

Quelles seraient les implications de la fin du changement d’heure ?

La proposition de la Commission européenne vient juste supprimer les règles existantes, impliquant un changement d’heure tous les six mois, laissant aux Etats membres le choix de l’heure qui leur conviendrait le mieux. Actuellement, ces derniers se trouvent répartis sur trois fuseaux horaires différents (UTC, UTC+1 et UTC+2).

Répartition des Etats membres de l'UE selon les fuseaux horaires
Répartition des Etats membres de l’UE selon les fuseaux horaires - Source : Commission européenne

Chaque Etat membre est toutefois contraint dans le choix de l’horaire qu’il souhaite, et ce pour des raisons pratiques. Une étude conduite par le Service de recherche du Parlement européen (EPRS) a ainsi estimé en 2017 qu’une coordination entre Etats sur cette question était nécessaire pour “préserver le bon fonctionnement du marché intérieur”. Un décalage entre des pays jadis alignés sur le même fuseau horaire pourrait en effet créer des perturbations dans les transports ou encore les systèmes d’information.

Après le départ du Royaume-Uni de l’UE en 2020, le cas de l’Irlande soulève également un problème inédit. Les Britanniques continuent en effet de changer d’heure deux fois par an. Si la proposition de la Commission était adoptée, elle créerait donc un décalage horaire la moitié de l’année sur l’île irlandaise entre la République d’Irlande d’une part et l’Irlande du Nord d’autre part. La situation serait susceptible de générer de nouvelles tensions le long de la frontière, après celles vécues lors des discussions sur l’issue du Brexit.

Quel impact sur la consommation d’énergie en Europe ?

Calqué sur une idée formulée en 1784 par Benjamin Franklin pour économiser les bougies et chandelles, le changement d’heure a été instauré à plusieurs reprises au cours de l’histoire récente. L’objectif, à chaque reprise de la mesure : réduire l’éclairage et donc la consommation d’énergie en profitant des heures d’ensoleillement. Un argument de moins en moins valable selon les opposants au changement d’heure, estimant cette économie marginale.

L’étude du EPRS nuance cependant cette affirmation. Selon les travaux menés par deux chercheurs tchèques et repris par le Parlement européen, le “changement d’heure a très clairement un effet sur la consommation d’énergie”. Toutefois, l’économie réalisée varie d’un pays à l’autre : entre 0,5 % et 2,5 % de la consommation totale. Selon les auteurs, la latitude expliquerait en grande partie ces différences. Les pays les plus au sud du continent bénéficieraient davantage de ces mesures.

Votre avis compte : avez-vous trouvé ce que vous cherchiez dans cet article ?

À la une sur Touteleurope.eu

Flèche

Participez au débat et laissez un commentaire

Commentaires sur Fin du changement d'heure dans l’Union européenne : où en est-on ?

Lire la charte de modération

Commenter l’article

Votre commentaire est vide

Votre nom est invalide

21 commentaires

  • Avatar privé
    Fabienne

    Au niveau de la santé c’est une catastrophe ces changements d’heure.
    En particulier pour les personnes qui travaillent.
    L’Europe ferait de grosses économies au niveau de la sécurité sociale si elle prenait enfin une décision toute simple « Plus de changement d’heure ».
    Les européens ne seraient plus stressés, fatigués lors de ces changements d’heure.
    L’impact sur les accidents de la route n’a probablement pas été étudié…
    Quelle heure choisir, c’est simple à midi le soleil doit être au zénith…c’est pas plus compliqué.
    Quelle lourdeur cette bureaucratie….pour prendre une mesure aussi simple

  • Avatar privé
    Biron francis

    A 86 ans ma femme et nous nous levons vers 8h 8h15 nous nous assez tard vers 22h 23 h
    Nous trouvons que le changement nous fait allumer beaucoup trop tôt le soir et nous fait dépenser plus d’électricité .pour nous je choisis l’heure d’été
    Merci de m’avoir permis de donner mon avis

    • Avatar privé
      vidoni

      L’heure d’été est une aberration : le matin, pour la plupart d’entre nous, nous nous levons pour aller travailler à 8 h et le soir, qu’il fasse jour ou nuit, que fait-on ? on rentre, on mange et on regarde la télévision. Est-il donc plus judicieux d’avoir le jour tôt le matin ou tard le soir ? De plus, avec l’heure d’été, nous sommes en décalage de 2 heures avec le soleil. L’horloge biologique est perturbée. Sans compter qu’un mois plus tard, on arrive au même résultat en ce qui concerne le coucher du soleil : l’heure est rattrapée en un mois seulement alors pourquoi tout chamboulé en avançant de 60 minutes ?

  • Avatar privé
    Meaulnes

    Voilà pourquoi je ne crois plus en l’Europe et pourquoi j’espère que cela finira par disparaître. L’Europe n’est qu’un ectoplasme qui rassemble des banquiers qui nous enfoncent des carottes depuis 30 ans sans jamais rien en retour.

  • Avatar privé
    Styrnikov

    Ce qui est tout de même surprenant c’est que personne ne semble noter que les préférences des citoyens vont vers des horaires qui respectent leurs situations géographiques. Les peuples d’Europe centrale et du nord préfèrent l’heure d’hiver (UTC+1) et ceux de l’Europe de l’Ouest l’heure d’été (UTC+2) parce qu’ils ont une heure de décalage solaire. cela n’a rien à voir avec l’Europe ou les Nations. C’est juste une question de temps réel.

    • Avatar privé
      Fabienne

      Tout à fait d’accord ;o)

  • Avatar privé
    Antoine

    A 27 c’est super long et presque impossible de mettre tout le monde d accord. Sinon ils auraient déjà décidé.
    Nous parlons de cela depuis 2018. C est honteux. On est en 2023. Et ils ont toujours pas décidé. L’Europe est inefficace.
    Que de débats inutiles. D’argent perdu.
    Redonnons le pouvoir aux peuples. Faisons un référendum sur cette question.
    Moi je suis pour heure d’hiver.
    C est la plus proche du cycle du soleil.
    Avec l’heure d’été je suis réveillé à 5 h grrrr et le soir à 22 h je tombe de sommeil.

  • Avatar privé
    Smr Dev

    Bonjour,
    Il y a une solution toute simple pour oublier le changement d’heure. Tout le monde sait négocier un prix, avec l’expression “couper la poire en deux”. En 2014, j’ai écrit à S. Royal que la solution était de changer d’heure une fois pour toute, en décalant d’une demi-heure ! Ainsi, personne ne pourra argumenter en disant “il faut faire des économies en décalant d’une demi-heure”, car l’économie ne serait pas énorme.
    Bien sûr aucune réponse, idem quand j’ai écrit à des journalistes, député Eelv au conseil de l’Europe !
    Votre avis ?

    • Avatar privé
      Smr Dev

      Petite précision, il faut lire “Une fois le décalage d’une demi-heure en place, ainsi, personne ne pourra argumenter en disant : il faut faire des économies en décalant encore plus d’une demi-heure”.

  • Avatar privé
    forge

    Bonjour,
    Je souhaite savoir quand aura réellement lieu la fin définitive du changement d’heure.
    D’après les différents articles que j’ai lu, en belgique, on opte pour l’heure d’été permanent, je suis également pour. Du coup on ne changera plus d’heure ? Comme cela doit être mis en place pour cette année de manière certaine d’après les articles que j’ai lu. Cordialement.

    • Avatar privé
      GASQ

      Malgré l’enquête en 2018 je crois
      Concernant la préférence heure hiver ou heure été tout le monde n’a pas été interrogé car personnellement j’aurai répondu que j’étais plus tôt positive pour l’heure d’hiver
      Pourquoi ne reviendrait on pas comme avant
      Ce sondage d’il y a quelques années, beaucoup de personnes n’ont pas pris connaissance et ont été au courant qu’après le résultat
      Faite voter tout le monde donc un referendum et on verra car je connais beaucoup de monde autour de moi qui aurait répondu comme moi
      J’espère que vous prendrez ma demande au sérieux
      Cordialement
      Brigitte GASQ

      • Avatar privé
        Fabienne

        Pour une heure d’hiver également (plus proche de l’heure “solaire”)

  • Avatar privé
    Turlure

    I’ heure d’été est trop en décalage par rapport à la position du soleil .

  • Avatar privé
    Jy2m

    Ce ne sera peut-être pas la dernière fois que nous changerons d’heure car la Commission européenne, après avoir décidé que les pays européens ne devaient plus changer d’heure (car cela serait soit disant susceptible de nous faire mourir prématurément) et organisé une consultation en ligne en 2019, consultation qui n’a aucune valeur mais qui a montré que 83,71% des Français souhaitaient la fin du changement d’heure et que 59,17% souhaitaient toujours rester à l’heure d’été (le jour qui se lève à 9 heures au cœur de l’hiver !), la Commission européenne se demande si elle n’a pas été un peu stupide en la matière. Car les gens peuvent être parfois très bêtes, sinon Macron, par exemple, n’aurait jamais été élu.

    • Avatar privé
      Antoine

      Surtout que Macron n’a été élu 1 fois mais 2 fois. Les français sont vraiment stupides parfois. Et maintenant ils sont dans la rue pour les retraites. Voter c’est une responsabilité et un devoir. Le vote de barrage est une idiotie des socialistes qui mènent à l’incapacité au président de mener sa politique. Macron ne peut pas gouverner sereinement car il est élu non par adhésion mais pour faire barrage au grand méchant loup. Il faut un autre système car pendant ce temps là. Notre beau pays la France continue de sombrer. Il faut un gouvernement d’union nationale comme en Allemagne Espagne Italie par exemple. Macron n’a rien fait pendant 5 ans. Sauf creusé le déficit pour rien. Nous obligés a nous empoisonner avec un vaccin ARN. Pour enrichir les laboratoires américains. Et là il est parti pour faire pareils. Plutôt que de s’occuper de la réforme de l’hôpital. De l’éducation. De l’immigration. De la montée de la violence et de l’insécurité dans notre société. De la justice. Il nous énerve avec sa retraite à 64 ans alors qu’avant il disait que jamais il toucherait cela. 62 c’était très bien déjà. Qu il commence par arrêter de donner de l argent à tout le monde déjà. Et on n’aura pas besoin d’augmenter l’âge de départ à la retraite. Qu’il arrête de dire blanc un jour et noir le lendemain. Qu’il arrête de croire qu’il a été élu par adhésion à son programme. Qu’il s’occupe du pouvoir d’achat plutôt. Qu’il baisse la tipp sur le pétrole par exemple.

  • Avatar privé
    Bouchard

    Plus on va vers le sud, plus on a une durée de jour est égale à 12 heures. Au pôle nord, en juin il y a le soleil de minuit, et la nuit 24 heures sur 24 en décembre. Dans le sud de la France il est dommage avec l’heure d’été pour ceux qui se lèvent à 6 heures du matin de se lever durant 9 mois avant le soleil ! Le 30 octobre, le soleil se lèvera à 8,26 heures !!! Le 21 décembre, avec l’heure d’été, à 8,40 heures. Vive l’heure d’hiver, voir même l’heure solaire.

  • Avatar privé
    cheurfa

    je veux ne plus changer d’heure je choisis les heures d’été.

  • Avatar privé
    Le Gad

    Bonsoir,
    Je souhaite savoir quand aura réellement lieu la fin définitive du changement d’heure.
    D’après les différents articles que j’ai lu, en France, on opte pour l’heure d’été permanent, je suis également pour. Du coup on ne changera plus d’heure ? Comme cela doit être mis en place pour cette année de manière certaine d’après les articles que j’ai lu. Cordialement.

    • Avatar privé
      samuel

      Bonsoir !
      Je prend un peu de temps pour te répondre car je suis un élève belge qui fait un travail de fin d’étude sur cette question. Heure d’été, heure d’hiver, encore nécessaire ? 

      On ne sait pas du tout quand sera aura lieux et même si cela aura lieux un jour…Enfaite la fin d’un changement d’heure a été signer en 2019. Donc il faut juste que chaque état membre donne sont choix. Mais à cause de la pandémie mondiale cela est passé au second plan et les discussions/réunions à se sujet ne sont pas dans le programme européen de 2022.

      • Avatar privé
        SERGE1 GHISLAIN

        Qu’on me rassure !
        Pas une fin d’étude d’orthographe ?

  • Avatar privé
    Jean-Jacques ALEXANDRE SOUYRIS

    j ‘aimerais ne plus avoir à changer d’heure dans l ‘année