Toute L'Europe – Comprendre l'Europe

La présidence tournante du Conseil de l’Union européenne

La République tchèque préside pour six mois (juillet - décembre 2022) le Conseil des ministres de l'Union européenne. Découvrez le rôle de cette présidence tournante.

Du 1er juillet au 31 décembre 2022, la République tchèque assure la présidence tournante de l’institution - Crédits : Conseil de l’Union européenne

Chaque pays de l’Union européenne préside à tour de rôle le Conseil de l’Union européenne pour une période de six mois. Après la France, qui a assumé cette fonction de janvier à juin 2022, c’est désormais la République tchèque qui assure la présidence tournante de l’institution depuis le 1er juillet 2022.

Avec le Parlement européen, le Conseil de l’UE est notamment chargé d’amender et d’adopter les lois proposées par la Commission européenne. Pour cela, le Conseil de l’UE réunit les ministres des Etats membres par domaines de compétence en 10 formations politiques (Environnement, Agriculture et pêche, Affaires économiques et financières, etc

Lorsqu’un Etat assure la présidence du Conseil :

  • Il est chargé d’organiser et de présider l’ensemble des réunions du Conseil de l’UE. Par exemple, c’est son ministre de l’Environnement qui préside le Conseil de l’Environnement ; tandis que son ministre de l’Agriculture préside le Conseil de l’Agriculture. Par exception toutefois, le Conseil des Affaires étrangères est présidé pendant 5 ans, le temps d’exercice du collège des Commissaire de la Commission européenne entre deux élections, par le haut représentant de l’Union pour les Affaires étrangères et la Politique de sécurité : actuellement, l’Espagnol Josep Borrell.

Contrairement à la présidence tournante du Conseil de l’UE, le président du Conseil européen est élu pour un mandat de deux ans et demi, renouvelable une fois. Il ne peut exercer un mandat national et a pour mission d’animer les travaux des chefs d’Etat et de gouvernement. La fonction est actuellement occupée par le Belge Charles Michel.

  • Il élabore des compromis susceptibles de résoudre les problèmes politiques entre les gouvernements des 27 Etats membres ; ou entre ces gouvernements et le Parlement européen.

Si le rôle du pays présidant le Conseil de l’Union européenne se veut avant tout un rôle de médiation, dans l’objectif de parvenir à des consensus entre les États, la présidence tournante est également l’occasion pour le pays de mettre à l’agenda du Conseil certaines de ses priorités politiques pour l’Union européenne.

La présidence tournante a également pour but de favoriser l’implication dans les affaires européennes de tous les pays de l’Union, et de renforcer ainsi le sentiment d’appartenance des populations à l’UE à travers des événements menés sur le terrain.

Calendrier des présidences

Le Conseil est présidé par chaque Etat pour six mois (de janvier à juin et de juillet à décembre) à tour de rôle selon un ordre préétabli. Les ordres de rotation ont été fixés lors des récents élargissements de l’Union européenne et lors du Brexit, afin de prendre en compte les nouveaux Etats membres et le départ du Royaume-Uni. Le dernier pays a avoir intégré l’Union européenne en 2013, la Croatie, a présidé le Conseil pour la première fois de janvier à juin 2020.

Le calendrier, établi jusqu’à 2030, s’organise comme suit pour les prochaines années :

  • République tchèque : juillet - décembre 2022
  • Suède : janvier - juin 2023
  • Espagne : juillet - décembre 2023
  • Belgique : janvier - juin 2024
  • Hongrie : juillet - décembre 2024

La République tchèque assure ce rôle pour la deuxième fois de son histoire du 1er juillet au 31 décembre 2022. L’exercice qui vient de s’ouvrir sera nécessairement marqué par la guerre en Ukraine, tout comme la présidence française au premier semestre de l’année.

Un mandat de six mois étant relativement court pour mener à terme des chantiers politiques européens, les pays s’organisent en trios de présidences, étalés sur 18 mois, et leur permettant d’établir un ensemble de priorités communes. 

En 2022, la présidence française de l’Union européenne a ouvert un nouveau trio de présidences, en lien avec la République tchèque et la Suède.

Participez au débat et laissez un commentaire

Commentaires sur La présidence tournante du Conseil de l'Union européenne

Lire la charte de modération

Commenter l’article

Votre commentaire est vide

Votre nom est invalide

2 commentaires

  • Avatar privé
    RECIPON

    Madame, Monsieur,

    Depuis des mois, vous harcelez la Hongrie

    Je suis trés choqué. En tant que père de famille, j’approuve la décision prise par son gouvernement de refuser la promotion de l’homosexualité des enfants dans les écoles.
    Si vous réalisiez un sondage, 80% des européens seraient d’accord avec cela
    Votre soumission au lobby LGBT est incroyable.
    Je comprends de mieux en mieux le rejet que vous provoquez
    Bien cordialement

    • Avatar privé
      Bernadette Reyntjens

      Je partage entièrement le commentaire TRES TO THE POINT que je viens de lire ci-dessus et j’espère que la Commission va en tenir compte !
      La Commission sous vdleyen ne RESPECTE en aucune façon ce pour quoi elle existe : il n’y a JAMAIS été question de dérégulariser nos valeurs profondes et nos familles. L’homosexualité ne doit surtout pas être promue comme un idéal de vie ni
      les changements de sexe.La Commission outrepasse ses pouvoirs tout comme son aide à un pays corrompu comme l’Ukraine.