Logo Toute l'Europe

Les groupes du Parlement européen : le Parti populaire européen (PPE)

Que défend le groupe de droite conservatrice au Parlement européen ? Quelles sont les forces qui le composent ? Quel poids ont ces dernières dans leurs pays respectifs ?

Manfred Weber, président du groupe PPE au Parlement européen
Manfred Weber, président du groupe PPE au Parlement européen - Crédits :Eric Vidal / Parlement européen

27 Etats membres, 175 eurodéputés

Constante dans le paysage politique européen depuis 1953, le PPE s’impose, en 2019, comme la première force politique du Parlement européen pour la cinquième mandature consécutive. Toutefois son avance sur le groupe des socialistes (S&D) se réduit.

Situé à droite de l’échiquier politique, le groupe totalise presque un quart des eurodéputés de l’hémicycle, avec 175 députés sur 705. Depuis le départ des britanniques de l’hémicycle en février 2020, les députés européens sont issus des 27 Etats membres de l’Union européenne.

Les députés issus d’un même pays peuvent provenir d’un seul ou de plusieurs partis, coalisés ou non dans une même liste lors des élections européennes.

La présidence du groupe est à nouveau assurée par l’Allemand Manfred Weber, membre du Parlement européen depuis 2004. Au niveau national, ce dernier fait partie de la CSU, le parti chrétien social allemand allié au parti chrétien-démocrate CDU. Avec 29 élus, la CDU/CSU représente la délégation la plus importante du groupe PPE.

Viennent ensuite les 17 élus polonais du PSL, le parti paysan, et de la Plateforme civique, élus ensemble sous la bannière de la “Coalition européenne” . En troisième position se trouve la délégation roumaine avec 14 eurodéputés, majoritairement issus du Parti national libéral.

Elle est suivie de la délégation espagnole, qui compte 13 élus. Nombre qu’atteignait il y a encore peu la délégation hongroise. Le 3 mars 2021, le départ du Fidesz, le parti de Viktor Orbán, a cependant fait perdre 12 députés à cette dernière ainsi qu’au groupe du PPE.

Politique commune

Le Parti populaire européen rassemble ainsi plusieurs tendances, du centre droit à la droite chrétienne voire nationaliste. Attaché aux questions de compétitivité et de croissance, il affiche parmi ses priorités économiques la protection des petites entreprises et la défense du libre-échange.

Par ailleurs, le PPE fait aussi des frontières et de la dimension sécuritaire l’une de ses priorités. Il propose ainsi de renforcer la coopération dans la lutte contre le terrorisme et de lutter contre l’immigration illégale.

De 2014 à 2019, quelle évolution des suffrages ?

Pour la législature 2019 - 2024, le PPE limite la casse puisqu’il demeure la première force politique du Parlement européen. Il enregistre toutefois un nouveau recul, passant de 221 à 182 députés entre 2014 et 2019. Et ce, notamment à cause de l’érosion du traditionnel clivage gauche-droite dans plusieurs pays.

En Allemagne, l’alliance CDU/CSU, bien qu’elle domine toujours le paysage politique, est en perte de vitesse. Aux élections européennes, elles est passée d’un peu plus de 35 % des voix en 2014 à moins de 29 % des suffrages en 2019, soit de 34 à 29 élus.

En Pologne, les deux partis affiliés au PPE, le PSL et la Plateforme civique, sont aussi en forte baisse. Alors que la Plateforme civique avait recueilli plus de 32 % des voix en 2014 et la première place, la Coalition européenne dont elle fait maintenant partie, avec 5 autres formations de premier plan, n’a recueilli que 38,5 % des voix, loin derrière le parti illibéral Droit et justice.

Le déclin de la droite est aussi marqué en France, où Les Républicains ont enregistré leur score le plus faible aux élections européennes en 2019 : moins de 8,5 % des voix, contre près de 21 % en 2014.

Toutefois, en Roumanie, la droite conservatrice se maintient avec un nombre d’eurodéputés sensiblement similaire à la législature précédente.

Votre avis compte : avez-vous trouvé ce que vous cherchiez dans cet article ?

À la une sur Touteleurope.eu

Flèche

Participez au débat et laissez un commentaire

Commentaires sur Les groupes du Parlement européen : le Parti populaire européen (PPE)

Lire la charte de modération

Commenter l’article

Votre commentaire est vide

Votre nom est invalide