Toute L'Europe – Comprendre l'Europe

Les groupes du Parlement européen : Les Verts/Alliance libre européenne (ALE)

Que défend le groupe écologiste et régionaliste au Parlement européen ? Quelles sont les forces qui le composent ? Quel poids ont-elles dans leurs pays respectifs ?

Le belge Phillipe Lamberts (à gauche), et l'allemande Terry Reinke (à droite), co-président le Groupe des Verts / ALE au Parlement européen
Le belge Phillipe Lamberts (à gauche), et l’allemande Terry Reinke (à droite), co-président le Groupe des Verts / ALE au Parlement européen

72 élus, 17 pays

Le groupe des Verts/ALE existe depuis 1999 et devient pour la mandature 2019-2024 la quatrième force du Parlement européen. Plutôt orienté à gauche, le groupe rassemble écologistes et régionalistes en faveur de l’auto-détermination des minorités.

Il s’agit en effet d’un groupe assez divers, qui compte par exemple un élu du parti fédéraliste et paneuropéen Volt, mais aussi 3 eurodéputés du parti pirate tchèque, ou encore un élu du parti satirique allemand Die Partei.

Les Verts/ALE totalisent un peu plus de 10 % des eurodéputés, avec 72 élus sur 705. Ces derniers proviennent de 17 des 27 Etats membres, dont très peu d’Europe de l’Est.

Afin de respecter la parité homme-femme, la présidence du groupe est bicéphale. Elle est assurée par le Belge Philippe Lamberts et l’Allemande Terry Reintke. Cette dernière a remplacé sa compatriote Ska Keller en septembre 2022.

La délégation allemande, avec 25 élus, dont 21 du parti Die Grünen, est la plus importante. Elle est suivie de la délégation française (Europe Ecologie-Les Verts) qui compte 12 sièges.

Les autres Etats représentés au sein du groupe arrivent loin derrière, avec notamment quatre élus pour l’Espagne et trois chacun pour la République tchèque, la Suède, la Finlande, l’Italie, la Belgique, l’Autriche et les Pays-Bas.

Priorités politiques

Bien que rassemblant des sensibilités politiques différentes, les Verts/ALE ont, au Parlement européen, des priorités bien définies et un vote généralement très homogène.

Le groupe défend une conception écologique de l’économie, le développement durable (énergie, agriculture…) et s’oppose ainsi régulièrement à la négociation de traités de libre-échange comme le CETA. La justice sociale et fiscale fait aussi partie des priorités des Verts/ALE, plutôt marqués à gauche de l’échiquier politique.

Par ailleurs, le groupe s’engage pour plus de transparence et de démocratie en Europe, et plusieurs de ses eurodéputés soutiennent les mouvement régionalistes et indépendantistes, comme par exemple en Catalogne.

Votre avis compte : avez-vous trouvé ce que vous cherchiez dans cet article ?

À la une sur Touteleurope.eu

Flèche

Participez au débat et laissez un commentaire

Commentaires sur Les groupes du Parlement européen : Les Verts/Alliance libre européenne (ALE)

Lire la charte de modération

Commenter l’article

Votre commentaire est vide

Votre nom est invalide

3 commentaires

  • Avatar privé
    PIERRE BOURGIN

    je suis pros européen ;; mais je trouve dommage que l union européenne travaille pas assez sur le traitement des déchets plastique ::: qu il soit sur le sol européen ou dans les pays africain ;; ainsi que sur asie : car il circule trop de plastique dans les mers veuillez agrée mes salutations

  • Avatar privé
    Annick Allanet

    Intéressant et très instructif, de mieux connaitre le fonctionnement de L’UE ! Il me semble indispensable que les citoyens connaisse mieux cette Europe ‚dont, ils ignorent souvent la législation ! Merci de nous informer de tout, sur L’EU ! 

    Merci à vous tous pour votre travail !

  • Avatar privé
    Emlie Andeline

    Je veux participer dans tous les débats