Derniers articles publiés

La dette publique des Etats de l'Union européenne

Carte et comparatif 25.03.2020 Agnès Faure

Après plusieurs années de hausse dans tous les pays européens suite à la crise économique et financière de 2008, on observe désormais une légère baisse de la dette publique. Au troisième trimestre 2019, celle-ci atteignait 79,5% du PIB européen.

Les dernières données publiées par Eurostat font apparaître deux phénomènes en 2019 : la baisse quasi générale des déficits publics, mais aussi de l’endettement public au sein de l’Union européenne.

A la fin du 3e trimestre 2019, la dette des 27 Etats membres se porte à 79,5% du PIB. Celle de la zone euro équivaut quant à elle à 86,1% du PIB. Entre les 3e trimestres 2018 et 2019, l’endettement a ainsi diminué de 1,2 points dans toute l'UE, et de 1 point dans la zone euro.

La dette publique, qui représente la dette de l'Etat et des administrations publiques, c'est-à-dire l'ensemble de leurs emprunts en cours, ne doit pas être confondue avec le déficit public qui est le solde annuel entre leurs recettes et leurs dépenses.

Le déficit public des Etats de l'Union européenne

Au 3e trimestre 2019, cinq pays de l'UE affichent un niveau de dette publique supérieur à 100% du PIB. Il s’agit de la Grèce (178,2%), de l'Italie (137,3%), du Portugal (120,5%), de la Belgique (102,3%) et de la France (100,5%). Dans le sillage de la crise économique et financière de 2008, le niveau d’endettement public par rapport au PIB (parfois en récession) a en effet fortement augmenté dans de nombreux pays européens. Entre le 3e trimestre 2018 et le 3e trimestre 2019, six Etats membres ont encore enregistré une hausse de leur ratio de dette publique par rapport au PIB, dont la France, l’Italie, la Roumanie mais aussi la Finlande, l’Estonie et la Lituanie. Depuis 2015, la tendance générale reste à la baisse dans l’ensemble des pays de l’Union.

Les autres Etats membres ont quant à eux enregistré une diminution de leur dette entre 2018 et 2019. Les baisses les plus marquées ont été observées à Chypre (-10,1 points), au Portugal (-5 points), en Autriche et en Irlande (-4,6 points) et en Grèce (-4,1 points).

Les niveaux d'endettement public sont aujourd'hui les plus faibles en Estonie (9,2% du PIB), en Bulgarie (20,6%) et au Luxembourg (20,2%).

En France, la dette publique est supérieure à celle de la moyenne de l’Union européenne et de la zone euro, et s’élève à 100,5% du PIB au 3e trimestre 2019.