Toute L'Europe – Comprendre l'Europe

La dette publique des Etats de l’Union européenne

Au sein de l’Union européenne, la dette publique des Etats a fortement augmenté au début de la pandémie de Covid-19. Elle a ensuite légèrement diminué au cours de l’année 2021.

La dette publique des Etats membres a connu un bond en 2020 jusqu’au début de l’année 2021, en raison notamment des mesures prises pour contrer les effets économiques de la pandémie de coronavirus. Elle a ensuite connu une baisse, à partir du deuxième trimestre 2021. 

La dette publique s’établit en moyenne à 88,2 % du PIB dans l’Union européenne au 4e trimestre de l’année 2021 (contre 92,3 % au 1er trimestre 2021). Sa baisse est également observable dans la zone euro : dans les 19 pays, le pourcentage de la dette publique par rapport au PIB est passé de 99,9 % au premier trimestre 2021, contre 95,6 % au quatrième trimestre de l’année. 

Les mesures visant à limiter les conséquences sanitaires, économiques et sociales de la pandémie (comme en France l’activité partielle, l’indemnisation des entreprises, l’assurance maladie ou le soutien du personnel soignant) ont été particulièrement coûteuses pour les Etats. Mais avec le retour de la croissance en 2021, la dette publique a sensiblement baissé en moyenne. 

La dette publique, qui représente la dette de l’Etat et des administrations publiques, c’est-à-dire l’ensemble de leurs emprunts en cours, ne doit pas être confondue avec le déficit public qui est le solde annuel entre leurs recettes et leurs dépenses. Le déficit public accroît la dette publique. Lorsque les recettes publiques sont supérieures aux dépenses, on parle d’excédent. 

Plus de 120 % pour trois pays de l’Union

Trois pays de l’UE conservent toujours une dette publique supérieure à 120 % de leur PIB. Avec un ratio atteignant 193,3 %, la Grèce détient de loin le plus fort taux d’endettement de l’Union européenne, devant l’Italie (150,8 %) et le Portugal (127,4 %). Mais c’est aussi chez ces pays-là que l’amélioration au cours de l’année 2021 apparaît la plus spectaculaire, la dette publique premier trimestre 2021 était respectivement de :

  • 209,3 % pour Athènes (- 16 % entre le 1er et le 4e trimestre 2021) ;
  • 159,3 % pour Rome (- 8,5 % entre le 1er et le 4e trimestre 2021) ;
  • 138,9 % pour Lisbonne (- 11,5 % entre le 1er et le 4e trimestre 2021).

La France est également bien au-dessus de la moyenne des Vingt-Sept (88,2 %), avec une dette qui atteint actuellement 113,3 % de son PIB. 

A l’inverse, l’Estonie (18,1 %), le Luxembourg (24,4 %) et la Bulgarie (25,1 %) présentent actuellement les taux d’endettement les plus faibles au sein de l’UE.

Par rapport au premier trimestre 2021, le ratio de dette publique par rapport au PIB au quatrième trimestre 2021 a baissé dans pratiquement l’ensemble des Etats membres de l’Union européenne, à l’exception de la Bulgarie, de la Roumanie et de la Slovaquie. Celles-ci ont subi une légère hausse de leur dette publique, qui passe respectivement de 24,7 à 25,1 %, de 47,4 à 48,8 % et de 59,8 à 63,1 %.

Votre avis compte : avez-vous trouvé ce que vous cherchiez dans cet article ?

À la une sur Touteleurope.eu

Flèche

Participez au débat et laissez un commentaire

Commentaires sur La dette publique des Etats de l'Union européenne

Lire la charte de modération

Commenter l’article

Votre commentaire est vide

Votre nom est invalide

4 commentaires

  • Avatar privé
    JEAN FRAITURE

    La Belgique n’est pas mentionnée ???
    Je désire les chiffres en % PIB pour l’année 2020 et si possible 2021

    • Avatar privé
      Redaction

      Bonjour, le chiffre indiqué sur la carte pour la Belgique est de 111,4 % du PIB pour le 3e trimestre 2021. Eurostat fournit des chiffres annuels sur son site .

  • Avatar privé
    COMBES

    j’ai besoin des pourcentages précis du ratio dette publique/PIB pour l’ensemble des pays de l’UE

  • Avatar privé
    Albert Pastoret

    Il faut continuer à investir et apporter des réformes dans notre système social,économique , industriel