Dossier special Vacances
Economie et monnaie

La croissance en Europe

Croissance

Le site Eurostat a publié les chiffres de la croissance au sein de l'Union européenne pour l'année 2016. Pour l'UE à 28, la croissance du PIB réel (PIB mesuré "en volume", c’est-à-dire à prix constants) s'est établie à 1,9 %, un chiffre en légère baisse par rapport à l'année 2015 (2,2%). La zone euro a également vu sa croissance ralentir, passant de 2% en 2015 à 1,8% en 2016. Retrouvez ci-dessous la carte récapitulative pour l'ensemble des pays membres et les principaux chiffres.

Pour consulter cette infographie, vous devez installer le logiciel gratuit Adobe Flash Player en cliquant sur le lien ci-dessous.

Get Adobe Flash player

Parmi les 28 Etats membres, quatorze ont enregistré une croissance de plus de 2 % du PIB réel en 2016. Le champion de la croissance a été, comme en 2015, l'Irlande, avec 5,2% de croissance (soit deux points et demie de moins qu'en 2015, où la croissance était de 7,8%). Malte (5%) et la Roumanie* (4,8%) sont proches des chiffres de l'Irlande. Plus loin, le Luxembourg (4,2%) la Suède (3,2%), l'Espagne* (3,2%), la Slovaquie (3,3%) et la Bulgarie* (3,4%). Au-dessus des 2% on retrouve ensuite la Pologne (2,7%), la Slovénie (2,5%), les Pays-Bas* (2,2%), la République Tchèque (2,6%), la Croatie (3%), Chypre* (2,8%) et la Lituanie (2,3%).

Sept pays ont bénéficié d'une croissance plutôt élevée de leur PIB réel, entre 1,6 et 2% : la Hongrie et la Lettonie (2%), l'Allemagne et la Finlande (1,9%), le Royaume-Uni (1,8%), le Danemark (1,7%) et l'Estonie (1,6%).

Quatre pays ont quant à eux témoigné d'une croissance plus modérée, entre 1 et 1,5% : le Portugal** (1,4%), l'Autriche (1,5%) ainsi que la Belgique et la France* (1,2%).

Enfin, deux pays font face à une croissance faible : l'Italie (0,9%) et la Grèce* (0%).

Pour la première année depuis 2008, aucun pays n'a accusé de récession en 2016.

*= provisoire **= estimé

Source : Taux de croissance du PIB réel (juillet 2017) - Eurostat