Toute L'Europe – Comprendre l'Europe

L’inflation alimentaire dans l’Union européenne

L'inflation s'installe dans l'Union européenne, impactant le portefeuille de millions de consommateurs. Coup de projecteur sur l'évolution des prix de six produits alimentaires du quotidien.

"La guerre en Ukraine modifie la physionomie des échanges, de la production et de la consommation des produits de base, ce qui devrait maintenir les prix à des niveaux élevés jusqu’à la fin de l’année 2024, aggravant ainsi l’insécurité et l’inflation alimentaires", a récemment estimé la Banque mondiale
En France, l’inflation sur l’ensemble des produits alimentaires s’est élevée à 14,9 % par rapport à octobre 2021, selon les derniers chiffres d’Eurostat - Crédits : Bet_Noire / iStock

Ce graphique présente l’indice des prix à la consommation harmonisé (IPCH), indicateur permettant d’apprécier l’évolution des prix en Europe. Le pourcentage d’inflation pour chaque mois est donné en comparaison du prix du produit à la même période l’année précédente (données mensuelles et taux de change annuel).

Depuis octobre 2021, les prix ont de manière générale augmenté de 11,5 % dans l’Union européenne. Les produits alimentaires sont, eux, particulièrement touchés avec une inflation de 17,8 % en octobre 2022.

Parmi les six produits du panier sélectionnés, le sucre est la denrée qui a accusé la plus forte augmentation en un an avec une hausse des prix de +52,3 % en moyenne dans l’UE. Elle a même été de +105,2 % en République tchèque, +97,9 % en Pologne et +94 % en Estonie. La France et la Belgique ont quant à elles été plutôt épargnées avec des hausses respectives de +14,9 % et +18,5 %. En cause, des conditions climatiques désavantageuses pour les principaux pays producteurs (Brésil, Inde et Chine), et une industrie qui subit de plein fouet l’évolution très forte des coûts de production et la hausse des prix de l’énergie.

Les fruits ont été en revanche moins touchés, avec une hausse moyenne dans l’UE de +9,3 %. L’Espagne a par exemple connu une augmentation de +11,8 % par rapport au mois d’octobre 2021, là où Eurostat enregistre +6,3 % pour l’Allemagne et +7,9 % pour la France.

Les prix du café, thé et cacao ont connu une hausse comparable à l’ensemble de l’inflation alimentaire (+15,4 % contre +17,8 % pour l’ensemble des produits d’alimentation). L’augmentation sur ces trois produits a été de +11,3 % au Portugal, +18,6 % aux Pays-Bas, et +18,8 % en Roumanie.

La Hongrie, pays le plus touché par l’inflation sur l’alimentation

Dans l’Union européenne, la Hongrie est le pays le plus touché par cette inflation alimentaire, avec +45,2 % en un an. Entre octobre 2021 et octobre 2022, la flambée des prix y a ainsi été de +58,6 % pour les pâtes et le couscous, +60,1 % pour le pain et les céréales et +69,6 % pour le lait, les fromages et les œufs.

A l’inverse, l’Irlande a enregistré une hausse de 10,9 % (soit 34,3 points de moins que la Hongrie), devenant l’Etat membre enregistrant le moins d’inflation en octobre 2022 par rapport à la rentrée 2021. Le Luxembourg fait aussi partie des pays un peu plus épargnés par cette flambée des prix des produits du quotidien (+11 %). Le pays a connu une hausse de +2,8 % pour les fruits, +7,5 % pour le sucre, et +12,5 % pour le pain et les céréales.

La guerre en Ukraine modifie la physionomie des échanges, de la production et de la consommation des produits de base, ce qui devrait maintenir les prix à des niveaux élevés jusqu’à la fin de l’année 2024, aggravant ainsi l’insécurité et l’inflation alimentaires”, a estimé la Banque mondiale dans son dernier point sur la sécurité alimentaire. Selon Les Echos, l’institution financière s’est par ailleurs engagée à débloquer d’ici mi-2023 une enveloppe de 30 milliards d’euros à l’échelle mondiale “pour lutter contre l’insécurité alimentaire, encourager la production d’engrais, améliorer les systèmes alimentaires, faciliter le commerce et soutenir les ménages et les producteurs vulnérables”.

Votre avis compte : avez-vous trouvé ce que vous cherchiez dans cet article ?

À la une sur Touteleurope.eu

Flèche

Participez au débat et laissez un commentaire

Commentaires sur L'inflation alimentaire dans l'Union européenne

Lire la charte de modération

Commenter l’article

Votre commentaire est vide

Votre nom est invalide