Toute L'Europe – Comprendre l'Europe

Energie : où en sont les stocks de gaz des Etats membres de l’Union européenne ?

Face aux craintes de pénurie de gaz, les Vingt-Sept se sont mis d'accord en juin dernier pour remplir leurs stocks à au moins 80 % avant le début de l’hiver 2022 et à 90 % avant les hivers suivants. Quels sont les niveaux actuels de stockage de gaz dans chaque pays européen ?

Au 19 octobre, l’Union européenne a rempli ses installations de stockage de gaz à près de 93 % de leurs capacités. Un chiffre largement supérieur à l’objectif de 80 % que les Vingt-Sept s’étaient fixés au début de l’été. Avec plus de 1 034 térawattheures (TWh) de gaz conservé, ces stocks représentent plus d’un quart de la consommation annuelle de l’UE.

Presque tous les pays européens ont dépassé les 90 %, à l’exception de la Lettonie (55,3 %), de la Hongrie (79,9 %), de la Bulgarie (84,2 %) et de l’Autriche (87,4 %). Malgré ce chiffre plus modeste, le volume de gaz stocké par la Lettonie représente toutefois 115 % de sa consommation annuelle. La Hongrie est aussi au-dessus de la moyenne européenne : ses stocks peuvent couvrir plus de la moitié de la demande nationale en gaz.

L’Allemagne est le pays avec les plus grosses capacités. Avec 236,93 TWh de gaz, elle a rempli ses installations à plus de 96 %. En valeur absolue viennent ensuite l’Italie (182,37 TWh, soit 94,3 % de ses capacités) et la France (131,62 TWh, soit 99,3 % de ses capacités). L’Hexagone stocke ainsi plus de 30 % de sa consommation annuelle de gaz.

Fin juin dernier, les Etats membres avaient convenu de remplir leurs installations de stockage à au moins 80 % avant le début de l’hiver 2022-2023 et à 90 % avant chaque hiver suivant. Certains pays ne disposent pas des infrastructures nécessaires, à l’image de la Grèce, de l’Irlande ou de la Finlande. Ces derniers doivent donc stocker l’équivalent de 15 % de leur consommation nationale annuelle dans des installations situées dans d’autres Etats membres.

Dans un contexte où Vladimir Poutine utilise l’énergie comme une arme contre les Européens, les Vingt-Sept se sont également mis d’accord cet été pour réduire de 15 % leur consommation de gaz entre le 1er août et le 31 mars prochain, par rapport à leur consommation moyenne des dernières années. Ils pourraient par ailleurs lancer des achats communs dans les prochains mois.

Votre avis compte : avez-vous trouvé ce que vous cherchiez dans cet article ?

À la une sur Touteleurope.eu

Flèche

Participez au débat et laissez un commentaire

Commentaires sur Energie : où en sont les stocks de gaz des Etats membres de l'Union européenne ?

Lire la charte de modération

Commenter l’article

Votre commentaire est vide

Votre nom est invalide