Toute L'Europe – Comprendre l'Europe

La consommation d’énergie dans les Etats membres de l’Union européenne

L'Union européenne a pour objectif de réduire chaque année sa consommation d'énergie. En 2020, la pandémie de Covid-19 a fait chuter les chiffres de la demande en énergie dans les Etats membres.

En juin 2022, les Etats membres se sont mis d’accord pour réduire la consommation d’énergie au niveau de l’UE de 36 % pour la consommation finale d’énergie et de 39 % pour la consommation d’énergie primaire d’ici 2030 (par rapport à un scénario de 2007). Cela correspond à une cible de consommation de 787 millions de tonnes équivalent pétrole (Mtep) et 1 023 Mtep à atteindre à la fin de la décennie. L’objectif initial était une baisse de 32,5 % à l’horizon 2030.

La consommation d’énergie primaire correspond à la demande d’énergie d’un pays, soit l’énergie produite et importée pour couvrir la consommation par les utilisateurs finaux tels que l’industrie, les transports ou les ménages. Elle comprend aussi l’utilisation d’une énergie pour en produire une autre (par exemple le gaz pour produire de l’électricité) mais exclut certains usages (par exemple le gaz pour la chimie).

Elle se distingue de la consommation finale d’énergie, qui, elle, correspond seulement au total de l’énergie consommée par les utilisateurs finaux (les ménages, l’industrie, l’agriculture, les services, le transport).

1 tonne équivalent pétrole (tep) est l’unité de référence pour mesurer la quantité d’énergie produite ou consommée. Pour produire autant d’énergie qu’une tonne de pétrole, il faut par exemple 1,5 tonne de charbon. 

Quelle est la consommation d’énergie primaire des Etats membres de l’UE ?

En 2020, la consommation d’énergie primaire de l’UE s’est établie à 1 236 Mtep, en forte baisse par rapport à l’année 2019 où elle était de 1 353 Mtep. Principalement due à la crise liée au Covid-19, cette chute a permis à l’UE de surpasser son objectif pour 2020 (1 312 Mtep).

La consommation d’énergie primaire a ainsi baissé dans tous les Etats membres entre 2019 et 2020. La baisse moyenne dans l’Union européenne s’élève à 8,7 %. De fortes chutes ont été enregistrées en Espagne (-12,5 %) et en France (-11,4 %). A titre de comparaison, la Lituanie a accusé une légère baisse de 1,6 %.

Les quatre plus gros consommateurs d’énergie primaire sont aussi les quatre premières économies européennes : l’Allemagne (262,5 Mtep), la France (208,4 Mtep), l’Italie (132,3 Mtep) et l’Espagne (105 Mtep).

Depuis 1990, la consommation d’énergie primaire a beaucoup fluctué, avec un pic en 2006 (1 511 Mtep). Le niveau le plus bas avait été atteint en 2014 avec 1 332 Mtep, soit un écart de 1,5 % par rapport à l’objectif de 2020.

Quelle est la consommation d’énergie finale des Etats membres de l’UE ?

La consommation finale d’énergie a également baissé dans l’ensemble des Etats membres. Elle s’est établie à 907 Mtep en 2020, là où l’objectif européen était de 959 Mtep. La baisse moyenne dans l’Union européenne s’élève ainsi à 8 % entre 2019 et 2020.

L’Espagne (-14,7 %), l’Italie (-11 %), la France (-10,5 %) ou encore l’Allemagne (-6 %) ont accusé de fortes contractions de leur demande en énergie avec la pandémie. L’Allemagne et la France demeurent les deux pays les plus énergivores avec respectivement 201,7 et 130,2 Mtep de consommation d’énergie pour les ménages, les entreprises ou encore l’agriculture.

Votre avis compte : avez-vous trouvé ce que vous cherchiez dans cet article ?

À la une sur Touteleurope.eu

Flèche

Participez au débat et laissez un commentaire

Commentaires sur La consommation d'énergie dans les Etats membres de l'Union européenne

Lire la charte de modération

Commenter l’article

Votre commentaire est vide

Votre nom est invalide