Toute L'Europe – Comprendre l'Europe

L'Europe en 3 minutes, le podcast

[Podcast] Que fait l’Union européenne pour l’égalité femmes-hommes ?

Podcast 3 minutes pour comprendre l'Europe - version carrée

En 2022, la lutte pour l’égalité entre les femmes et les hommes reste un sujet d’actualité. Elle est également l’une des priorités affichées par l’Union européenne depuis sa création.

Au travail, en politique comme dans la vie privée, les inégalités sont encore importantes au sein des Etats membres, même si elles tendent à diminuer.

Les inégalités sont notamment flagrantes dans le monde du travail. Si plus de 3 hommes sur 4 occupaient un emploi dans l’Union européenne en 2020, elles sont à peine 2 femmes sur 3.

Et lorsqu’elles travaillent, les Européennes gagnent en moyenne 13 % de moins que leurs homologues masculins.

La classe politique n’échappe pas à cette réalité. Seul ¼ des élus dans les parlements nationaux sont des femmes.

L’UE fait toutefois figure d’exception. Avec près de 40 % dans les rangs du Parlement européen et 13 commissaires européens sur 27, elle applique les principes qu’elle défend.

Actuellement, trois femmes président une des sept institutions européennes : Ursula von der Leyen pour la Commission, Christine Lagarde pour la Banque centrale européenne et Roberta Metsola pour le Parlement européen.

Dès 1957, l’Union européenne s’est emparée de ce sujet en faisant figurer l’égalité entre les femmes et les hommes parmi ses valeurs fondamentales.

Quelques années plus tard, en 1975, elle adopte sa première directive contre la discrimination salariale. L’année suivante, c’est la Cour de justice de l’UE qui se prononce sur le sujet.

Depuis, de nombreux textes sont venus étoffer l’arsenal juridique européen. Au fil des années, des directives ont instauré un congé parental dans les Etats membres ou favorisé l’équilibre entre la vie professionnelle et la vie privée.

Les fonds européens ont permis d’aider les femmes à augmenter leur niveau de qualification et faciliter leur retour à la vie professionnelle après la maternité.

Et l’Union européenne ne compte pas s’arrêter là. En mars 2020, la Commission a présenté sa stratégie sur les 5 prochaines années, un fil conducteur aux actions de l’UE en matière de lutte pour l’égalité entre les sexes.

Elle a depuis proposé une directive sur la transparence des rémunérations, des mesures pour mieux lutter contre les violences sexuelles et sexistes. Ainsi que l’instauration de quotas dans les conseils d’administration des grandes entreprises. Bloqué depuis près de 10 ans, ce dossier avance enfin pendant la présidence française du Conseil de l’UE.

Si des progrès importants sont à noter, ils restent lents, d’autant que l’UE a une compétence assez limitée en la matière et la Commission doit donc compter sur le soutien des Etats membres dans toutes ses initiatives.

Surtout, ils restent fragiles comme l’a démontré la pandémie de Covid-19 durant laquelle les violences conjugales ont fortement augmenté.

En Europe, dans le combat pour l’égalité, il est sûrement beaucoup trop tôt pour crier “victoire”.


Retrouvez tous les épisodes de ce podcast dans notre sommaire ainsi que sur Spotify, Apple podcasts, Deezer, Podcast addict , Google podcasts et Ausha et abonnez-vous !

Votre avis compte : avez-vous trouvé ce que vous cherchiez dans cet article ?

À la une sur Touteleurope.eu

Flèche