Toute L'Europe – Comprendre l'Europe

France-Allemagne : 60 000 billets de train gratuits pour les jeunes

La France et l’Allemagne offrent 60 000 tickets de train pour voyager des deux côtés du Rhin. Une manière de promouvoir le transport ferroviaire et de fêter les 60 ans du traité de l’Elysée, symbole de l’amitié franco-allemande.

Le passe est utilisable entre le 1er juillet et le 31 décembre
Le passe est utilisable entre le 1er juillet et le 31 décembre - Crédits : Eloi_Omella / bluejayphoto / iStock

Premiers arrivés, premiers servis. Accessible à tous les jeunes de 18 à 27 ans, le “Passe France-Allemagne” va permettre à 30 000 Français de voyager en Allemagne et à 30 000 Allemands de se rendre en France. A la clé ? 7 jours de voyages illimités et gratuits sur tout le réseau ferroviaire allemand ou français, entre le 1er juillet et le 31 décembre.

Le nombre de ces billets étant limité, les jeunes intéressés doivent s’inscrire au plus vite sur la plateforme en ligne, ouverte ce lundi 12 juin. La France a par ailleurs décidé de réserver 15 000 de ces passes à des publics prioritaires, comme les étudiants boursiers et les jeunes apprentis. Ils sont distribués par les CNOUS et les centres de formation.

De Marseille à Francfort ou de Paris à Munich, la plateforme recommande plusieurs itinéraires pour les personnes en manque d’inspiration. Des conseils sont même à la disposition des jeunes afin de voyager à moindre frais.

Le président français Emmanuel Macron et le chancelier allemand Olaf Scholz avaient annoncé la création de ce passe en janvier dernier, à l’occasion des 60 ans du traité de l’Elysée. Signé le 22 janvier 1963 par le général de Gaulle et le chancelier Konrad Adenauer, il a permis d’approfondir la coopération entre les deux pays dans les domaines de la défense, la diplomatie et l’éducation.

Votre avis compte : avez-vous trouvé ce que vous cherchiez dans cet article ?

Participez au débat et laissez un commentaire

Commentaires sur France-Allemagne : 60 000 billets de train gratuits pour les jeunes

Lire la charte de modération

Commenter l’article

Votre commentaire est vide

Votre nom est invalide