Derniers articles publiés

Obtenir une bourse pour étudier en Europe

Droits et démarches 05.10.2018

L'Union européenne incite les étudiants à faire une partie de leur cursus dans un autre Etat membre. Pour les aider, de nombreuses possibilités d'aides financières existent.

Obtenir une bourse pour étudier en Europe

Principe

Pour vous aider à réaliser un tel projet, la Commission européenne, les Etats membres (en France, via les Conseils régionaux, les Conseils généraux et les mairies) et certaines autres organisations peuvent vous attribuer des bourses. Divers programmes d'aides financières facilitent également votre mobilité.

Le programme Erasmus + 

En tant qu'étudiant de l'enseignement supérieur, mais aussi collégien ou lycéen, vous pouvez bénéficier de bourses pour étudier dans le cadre du programme Erasmus+. Ces financement sont attribués par la Commission européenne par le biais de l’agence Erasmus+ France / Education & Formation. Toutes les informations sont disponibles sur le site Génération Erasmus+.

Le programme Erasmus+ permet également de faire un stage à l'étranger. Il est ainsi ouvert non seulement aux étudiants, mais aussi aux apprentis, demandeurs d'emploi, jeunes actifs, formateurs et éducateurs...

Les aides des collectivités territoriales 

Nombreux sont les départements, régions, et même municipalités à apporter une aide financière, parfois supplémentaire à celle des programmes de mobilité. Renseignez-vous directement auprès de votre collectivité.

Les bourses octroyées par les ministères français

Bourses du ministère de l'Enseignement supérieur

Lors de votre expérience à l'étranger, le ministère de l'Enseignement supérieur et de la recherche maintient les bourses attribuées sur critères sociaux dans les pays du Conseil de l'Europe.

Une aide à la mobilité internationale peut aussi vous être attribuée, sous certaines conditions, pour continuer vos études dans n'importe quel pays du monde.

Pour plus d'informations, adressez-vous au service relations internationales de votre établissement.

Bourses du ministère des Affaires étrangères

Le ministère des Affaires étrangères ne finance pas la mobilité internationale des étudiants français, sauf dans le cadre du Collège d'Europe à Bruges et son antenne à Natolin en Pologne (une vingtaine par an).

Les bourses octroyées par les organismes d'échanges

Vous pouvez bénéficier de bourses d'études, suivant certains critères, notamment par les organismes suivants :

  • l'Office franco-allemand pour la jeunesse : recherches sur un thème franco-allemand et stages pratiques ;
  • l'Office allemand d'échanges universitaires : bourses pour étudier en Allemagne en Licence langues étrangères appliquées (LEA) et Licence langues littérature et civilisation étrangères (LLCE) à partir de la deuxième année de licence ainsi que pour les doctorants et postdoctorants dans toutes les disciplines ;
  • le British Council : bourses de l'entente cordiale, pour tous niveaux à partir de bac + 3.

Pour obtenir plus d'informations sur les aides et pour connaître les adresses des différents organismes, consultez le site internet du ministère des Affaires étrangères.

Les bourses d'écoles

Des bourses vous sont proposées pour étudier dans des écoles françaises à l'étranger ou des écoles européennes comme :

  • l'Ecole française de Rome (histoire, archéologie et sciences sociales) ;
  • la Casa de Velazquez (arts, études hispaniques et ibériques) ;
  • l'Ecole Française d'Athènes (études helléniques) ;

Pour obtenir plus d'informations sur ces aides et connaître les adresses des écoles, consultez le site internet du ministère de l'Enseignement supérieur.

Par ailleurs, certains établissements d'enseignement supérieur consacrent des moyens spécifiques pour soutenir la mobilité internationale de leurs étudiants de très bon niveau. Renseignez-vous directement auprès du bureau des relations internationales de votre établissement. 

Interprètes de conférences

Vous pouvez bénéficier d'une bourse d'étude attribuée par la Commission européenne dans le domaine de l'interprétation si vous :

  • êtes inscrit en master/troisième cycle en interprétation de conférence ou avez l’intention de vous y inscrire;
  • êtes ressortissant d’un État membre de l’UE ou d’un pays candidat à l’adhésion ;
  • maîtrisez une des langues suivantes : bulgare, croate, tchèque, danois, néerlandais, anglais, estonien, français, allemand, grec, irlandais, lituanien, maltais, portugais, roumain, slovène, slovaque ou suédois ;
  • avez des langues passives et/ou une langue de retour qui correspondent aux profils préférentiels publiés dans l’appel à candidatures.

Le montant de la bourse est de 2 400 euros pour les étudiants suivant leur cursus universitaire dans un Etat membre de l'Union et de 1 600 euros pour ceux qui le suivent dans un pays candidat à l'adhésion.

Plus d'informations sur le site de la Commission européenne

Recherches scientifiques

Les Actions Marie Sklodowska-Curie de la Commission européenne financent des bourses de mobilité aux chercheurs de tous âges et niveaux de compétence, quelle que soit leur nationalité.

En savoir plus : Les Actions Marie Sklodowska-Curie (A.M.S.C.)