Derniers articles publiés

La parité dans les parlements nationaux

Carte et comparatif 18.09.2017

Dans de nombreux pays d’Europe, la question de la parité homme-femme dans la vie politique se pose. Au sein du Parlement européen, 37% des eurodéputés sont des femmes, un chiffre en augmentation. Dans les Etats membres, les chiffres sont disparates. Les pays scandinaves apparaissent, une fois encore, parmi les plus en avance dans ce domaine.

Pour consulter cette infographie, vous devez installer le logiciel gratuit Adobe Flash Player en cliquant sur le lien ci-dessous.

Get Adobe Flash player

Droits des femmes : quel bilan en Europe ?

L'Union interparlementaire a publié un classement mondial des parlements, selon le nombre de femmes parlementaires en leur sein. Il permet de se faire une idée de la situation dans l'Union européenne en juillet 2017. Par soucis de clarté, seules ont été retenues ici les chambres basses des parlements de l'UE, le système institutionnel de chaque pays n'incluant pas toujours deux chambres parlementaires.

Aucun pays de l'UE n'atteint le podium mondial : le Rwanda arrive en tête avec 61,3% de députées, suivi par la Bolivie (53,1%). Ce sont les seuls pays au monde comptant plus de femmes parlementaires que d'hommes. Vient ensuite Cuba en 3ème position (48,9%).

Les trois pays membres de l’Union européenne les plus à l’avant-garde en ce qui concerne la parité homme-femme sont la Suède, la Finlande et l’Espagne avec, respectivement, 44%, 42% et 39% de femmes au sein de la chambre basse ou unique. Ils sont respectivement au 6e, 9e et 14e rang mondial.

On relèvera parmi les bons élèves européens la France (38,8%), le Danemark (37,4%), la Slovénie (36,7%) ou encore le Portugal (34,8%).

Dans le bas du classement européen, on peut pointer la Lettonie (26e avec 16% de femmes), Malte (11,9%) et la Hongrie qui ferme la marche avec 10,1%. Au niveau mondial, ces pays sont respectivement aux 126e, 148e et 160e places.

En queue de peloton on retrouve la Micronésie, le Qatar, le Vanuatu et le Yémen qui ne comptent aucune femme dans la chambre basse de leur parlement.