Logo Toute l'Europe

Covid-19 : week-end de manifestations dans plusieurs pays européens

Pays-Bas, Belgique, Guadeloupe, Autriche… alors que les restrictions se multiplient face à la cinquième vague de Covid-19 en Europe, des protestations plus ou moins violentes ont émaillé le continent ces derniers jours.

Les mesures de restrictions touchent notamment les bars et les restaurants, qui devront fermer plus tôt dans plusieurs pays d'Europe
Les mesures de restriction touchent notamment les bars et les restaurants, qui devront fermer plus tôt dans plusieurs pays d’Europe - Crédits : doble-d / iStock

La cinquième vague de Covid-19 touche durement l’Europe, redevenue “l’épicentre de l’épidémie” [Libération]. “Près de deux millions de cas y ont été détectés sur la semaine écoulée, même si le nombre de morts est pour l’instant moins élevé que lors des vagues précédentes”, poursuit le média.

Face à elle, plusieurs gouvernements européens mettent en place de nouvelles restrictions, parfois mal acceptées par une partie de la population. “Sur tout le continent, des villes ont été marquées par des manifestations” ce week-end, fait ainsi savoir Politico.

Pays-Bas : confinement et ciblage des non-vaccinés en cause

Aux Pays-Bas, “la police néerlandaise et des médias locaux ont fait état de nouveaux troubles […] dimanche soir, au lendemain de deux soirées de manifestations violentes contre les mesures anti-Covid”, indique Le Monde. A La Haye, ville où siège le gouvernement néerlandais, des policiers en tenue anti-émeute ont chargé des groupes de manifestants qui leur jetaient des pierres et des objets divers dans un quartier populaire, et ont utilisé un canon à eau pour éteindre des vélos en feu à une intersection très fréquentée”, relate L’Express, soulignant même que “cinq policiers ont été blessés et au moins sept personnes arrêtées”.

En cause, la réintroduction la semaine dernière d’un “confinement partiel pour faire face à une flambée de cas de Covid-19, avec une série de restrictions sanitaires touchant notamment le secteur de la restauration, qui doit fermer à 20 heures” [L’Express]. Le gouvernement projette également “d’interdire certains lieux aux non-vaccinés, notamment les bars et les restaurants”, poursuit le quotidien.

35 000 personnes à Bruxelles

En Belgique, “des violences ont éclaté en marge d’une manifestation qui a rassemblé à Bruxelles près de 35 000 personnes” [RFI]. “Au moins deux policiers ont été blessés durant les heurts, alors qu’une unité antiémeute, appuyée par un canon à eau, chargeait la foule. Un manifestant a également été évacué en ambulance”, relate Le Monde.

Là aussi, les manifestants sont opposés “aux mesures sanitaires réintroduites depuis vendredi par le gouvernement fédéral”, indique RFI, qui précise que “c’est surtout l’obligation du pass sanitaire qui a mobilisé les Belges”. “Avec près de 10 300 nouvelles infections par jour en moyenne sur la semaine écoulée, le pays retrouve un rythme de propagation du virus qui n’avait plus été atteint depuis un an, comme d’autres pays d’Europe”, rappelle la radio internationale.

Emeutes en Guadeloupe

En France, les tensions se cristallisent en Guadeloupe, où la mobilisation contre le pass sanitaire et l’obligation vaccinale des soignants a dégénéré ce week-end” [Les Echos]. “Des pharmacies et des commerces de téléphonie ont été la cible des émeutiers”, les policiers faisant même état de “tirs à balles réelles sur un véhicule de police” dans la ville du Gosier, indique L’Express.

En réaction, “le gouvernement a décidé d’envoyer des renforts sur l’île. Une cinquantaine de membres du GIGN et du Raid sont ainsi attendus, en complément des 200 policiers et gendarmes déjà appelés sur place”, selon France info.

En Autriche, des manifestations dans le calme

En Autriche, “plus de 40 000 personnes ont marché dans les rues de Vienne samedi, dénonçant ‘la corona-dictature’ et le ‘fascisme’ ”, indiquent Les Echos. Mais “hormis quelques jets de canettes et de fumigènes, la manifestation s’est déroulée dans le calme”, commente le quotidien. Le pays fait pourtant face aux mesures les plus strictes en Europe, un confinement national entrant de nouveau en vigueur aujourd’hui et “jusqu’au 13 décembre, après l’échec de la stratégie consistant à confiner uniquement les non-vaccinés” [Le Monde].

Ailleurs en Europe : vers de nouvelles mesures ?

Toute l’Europe semble aujourd’hui touchée par l’augmentation des cas de Covid. Y compris au Sud, où “en une semaine, et tout en partant de très bas, le nombre de cas quotidiens a augmenté de 25 % en Italie, et de plus de 50 % en Espagne et au Portugal” [Le Parisien]. 

En France, “le porte-parole du gouvernement a tiré la sonnette d’alarme”, indiquant que ‘la cinquième vague [démarrait] de façon fulgurante’ “, note L’Union. “Comme lors des vagues précédentes, l’enjeu est de savoir si cette flambée des infections entraînera un afflux massif à l’hôpital”, ce qui pourrait alors déboucher sur de nouvelles mesures de restriction, conclut le quotidien.

Les autres sujets du jour

Brexit

Economie

Italie

Luxembourg

Pologne

Relations extérieures

Tribune et opinions

Votre avis compte : avez-vous trouvé ce que vous cherchiez dans cet article ?

À la une sur Touteleurope.eu

Flèche

Participez au débat et laissez un commentaire

Commentaires sur Covid-19 : week-end de manifestations dans plusieurs pays européens

Lire la charte de modération

Commenter l’article

Votre commentaire est vide

Votre nom est invalide