Toute L'Europe – Comprendre l'Europe

[Carte] Covid-19 : dans quels pays d’Europe un pass sanitaire ou vaccinal est-il en vigueur ?

Après avoir été très largement répandue en Europe, l’utilisation du pass sanitaire a été assouplie dans plusieurs pays dont la France. Ses modalités diffèrent sensiblement d’un Etat à l’autre. Tour d’horizon.

Les informations présentées sur cette page, valables au 11/05/2022, sont susceptibles d’évoluer.

La pandémie de Covid-19 perdure en Europe, tout comme les mesures sanitaires pour la contenir. L’une d’elles s’est particulièrement généralisée sur le Vieux Continent à partir du printemps 2021 : le pass sanitaire.

Assoupli en France, ce document conditionne encore l’accès à certains lieux (restaurants, cinémas, salles de sport…) dans plusieurs Etats membres. Celui-ci atteste d’une vaccination contre le Covid-19, d’une guérison de la maladie ou d’un dépistage négatif récent. 

Dans d’autres, un pass vaccinal a été instauré : seules les preuves de vaccination ou de rétablissement sont alors admissibles et non les tests, considérés comme insuffisamment efficaces pour combattre la diffusion du virus.

Certains Etats utilisent quant à eux les deux tyrpes de pass en fonction des lieux. D’autres encore n’imposent pas le pass sanitaire au niveau national, mais le voient appliqué à l’échelle locale. 

Pour y voir plus clair, la carte ci-dessus indique le type de pass requis dans chaque pays d’Europe.

Liste des mesures par pays

Allemagne : Pass sanitaire. La majeure partie des restrictions sanitaires encore en vigueur dans le pays ont été levées le 1er avril. Pour se rendre à l’hôpital, un test antigénique de moins de 24 heures ou PCR de moins de 48 heures est toujours requis.

Plus d’informations : Ministère allemand de l’Intérieur / Centre de compétence fédéral pour le tourisme / Gouvernement fédéral

Autriche : Pas de pass.

Plus d’informations : Ambassade de France en Autriche / Gouvernement autrichien

Belgique : Pas de pass. Les autorités ont suspendu l’utilisation du “Covid Safe Ticket”, le pass sanitaire belge, le 7 mars.

Plus d’informations : Info-coronavirus (gouvernement fédéral) / Re-open EU / France Diplomatie

Bulgarie : Pas de pass. Il n’est plus nécessaire de fournir la preuve d’une vaccination complète, d’un rétablissement à la suite d’une infection au Covid-19 ou d’un résultat négatif pour accéder aux lieux publics.

Plus d’informations : Re-open EU / Ambassade de France en Bulgarie

Chypre : Pass sanitaire. Un pass sanitaire national (baptisé Safe Pass et justifiant de l’administration d’au moins une dose de vaccin, d’une guérison ou d’un test négatif au Covid-19) est en vigueur dès l’âge de 6 ans pour accéder aux services, lieux culturels et sportifs ainsi qu’aux lieux de divertissement et de restauration. Selon le ministère français des Affaires étrangères, un pass sanitaire (“Adapass”) est en vigueur au nord de l’île et certains lieux sont inaccessibles aux non-vaccinés.

Plus d’informations : Ambassade de France à Chypre / Re-open EU

Croatie : Pas de pass. Le pass sanitaire n’est plus en vigueur.

Plus d’informations : France Diplomatie

Danemark : Pass optionnel. Depuis le 1er février, le coronapass danois (preuve d’un schéma vaccinal complet, de tests négatifs ou d’une infection antérieure) n’est plus obligatoire dans la grande majorité des lieux. Il peut toutefois être demandé à l’entrée des établissements privés. Il est valide sans limite de temps après la 3e dose et 5 mois après la deuxième.

Plus d’informations : Gouvernement danois

Espagne : Pass seulement au niveau local. Les mesures sanitaires sont à la discrétion des communautés autonomes. Plus d’informations : France Diplomatie / Gouvernement espagnol

Estonie : Pas de pass. L’obligation de présenter un certificat de vaccination ou de rétablissement pour accéder aux établissements sportifs et culturels ainsi qu’aux différents commerces, comme les restaurants et les cafés, a été levée le 15 mars 2022.

Plus d’informations : Gouvernement estonien / Re-open EU

Finlande : Pass optionnel. Un pass sanitaire attestant de la vaccination, de la guérison ou d’un test négatif au Covid-19, peut être requis par les autorités au niveau local.

Plus d’informations : Re-open EU / Gouvernement finlandais

France : Pass sanitaire. Depuis le 14 mars, le pass vaccinal est suspendu. Seul le pass sanitaire demeure obligatoire à partir de 12 ans pour se rendre dans les établissements de santé et médico-sociaux. Ce pass s’obtient en cas de vaccination complète (avec dose de rappel obligatoire pour les plus de 18 ans à réaliser dans les quatre mois suivant la primo-vaccination), de rétablissement du Covid-19 (entre 11 jours et quatre mois) ou de test négatif de moins de 24 heures (PCR, antigénique ou autotest réalisé sous la supervision d’un professionnel de santé).

Sources : Gouvernement français, Servicepublic.fr

Grèce : Pass sanitaire. La Grèce a levé l’utilisation des pass vaccinal et sanitaire le 1er mai. Ce dernier est toutefois toujours en vigueur dans les établissements de santé et les maisons de retraites.

Source : Ambassade de France en Grèce

Hongrie : Pas de pass. La présentation du pass sanitaire pour accéder aux lieux publics n’est plus nécessaire. 

Sources : Ambassade de France en Hongrie

Irlande : Pas de pass.

Sources : Ministère français des Affaires étrangères / Gouvernement irlandais

Islande : Pas de pass.

Source : Gouvernement islandais

Italie : Pass sanitaire. Depuis le 1er mai, il n’est plus nécessaire de présenter un pass sanitaire ou vaccinal pour se rendre dans la plupart des lieux. Seuls les établissements de santé exigent encore un pass sanitaire.

Source : Ministère français des Affaires étrangères

Lettonie : Pass optionnel. L’utilisation du pass vaccinal a été allégée le 1er avril dernier. Il n’est plus nécessaire pour les bars et restaurants, ou encore les événements culturels et sportifs. L’employeur peut toutefois imposer le pass vaccinal au travail et certaines professions ont toujours besoin d’un certificat de vaccination ou de guérison (soignants, enseignants…).

Source : Ministère français des Affaires étrangères

Lituanie : Pas de pass. L’utilisation du pass sanitaire a été suspendue le 5 février et les mesures sanitaires ont été allégées.

Source : Gouvernement lituanien

Luxembourg : Pass sanitaire. La plupart des mesures sanitaires ont été retirées le 11 mars. Le régime “CovidCheck 3G”, qui implique une vaccination complète, d’être guéri ou de disposer d’un résultat négatif de test antigénique certifié de moins de 24 heures ou PCR de moins de 48 heures, ne s’applique plus qu’aux hôpitaux et maisons de soins (visiteurs, personnel et prestataires externes).

Source : Gouvernement luxembourgeois

Malte : Pass vaccinal. Une preuve de vaccination ou de rétablissement du Covid-19 est obligatoire pour accéder aux discothèques ainsi qu’aux événements sportifs et aux salles de jeux. Depuis le 10 avril, cette preuve n’est plus obligatoire pour les événements en extérieur et ceux en intérieur assis.

Source : Ambassade de France à Malte / Gouvernement de Malte

Norvège : Pass seulement au niveau local. Les communes peuvent imposer le pass sanitaire pour accéder à certains événements ou lieux.

Plus d’informations : Re-open EU

Pays-Bas : Pas de pass. Il n’est plus nécessaire de présenter un pass depuis le 23 mars.

Plus d’informations : Re-open EU / Consulat de France à Amsterdam

Pologne : Pas de pass. Il n’est plus nécessaire de présenter un pass depuis le 1er mars.

Plus d’informations : Ambassade de France en Pologne, Gouvernement polonais

Portugal : Pas de pass. La présentation du certificat Covid numérique de l’UE ou d’un test Covid négatif n’est plus obligatoire pour accéder aux espaces publics. 

Plus d’informations : France Diplomatie

République tchèque : Pas de pass.

Plus d’informations : Gouvernement tchèque

Roumanie : Pas de pass. Les mesures sanitaires ont été levées en Roumanie et le certificat numérique n’est plus nécessaire pour accéder aux espaces publics.

Plus d’informations : Re-open EU / Ambassade de France en Roumanie / Gouvernement roumain

Royaume-Uni : Pas de Pass. Les quatre nations constitutives du Royaume-Uni n’utilisent plus de pass sanitaire ou vaccinal.

Plus d’informations : France Diplomatie

Slovaquie : Pas de pass. Tous les services et magasins en Slovaquie sont désormais ouverts à toutes les personnes, quel que soit leur statut vaccinal.

Plus d’informations : Re-open EU

Slovénie : Pass sanitaire. Les certificats de vaccination, de récupération et de dépistage ne sont plus requis pour accéder aux loisirs, aux restaurants, au bars, aux lieux touristiques… Le pass n’est nécessaire que dans les établissements de santé, les foyers de soins et les prisons.

Plus d’infos : Re-open EU / gouvernement slovène

Suède : Pas de pass.

Plus d’informations : Ambassade de France en Suède / Re-openEU / Gouvernement suédois / Agence de santé publique suédoise

Suisse : Pas de pass. Depuis le 17 février, les mesures sanitaires en Suisse sont pour la plupart levées. Chaque canton peut prendre des mesures supplémentaires de protection.

Plus d’informations : Ambassade de France en Suisse

Votre avis compte : avez-vous trouvé ce que vous cherchiez dans cet article ?

Participez au débat et laissez un commentaire

Commentaires sur [Carte] Covid-19 : dans quels pays d'Europe un pass sanitaire ou vaccinal est-il en vigueur ?

Lire la charte de modération

Commenter l’article

Votre commentaire est vide

Votre nom est invalide

21 commentaires

  • Avatar privé
    Franky

    Je suis contre ce pass sanitaire qui oblige à nous injecté ce poison dan le corps

    • Avatar privé
      Eliopatchikov

      Vous avez le droit de prendre vos désirs pour des réalités mais jusqu’à preuve du contraire, le poison c’est le virus et le vaccin l’antidote…

  • Avatar privé
    Rami Aubourg

    Le pass sanitaire n’est plus en vigueur au Royaume Uni, ni en Catalogne

  • Avatar privé
    Rami Aubourg

    Le pass sanitaire n’a été en service que pendant un court laps de temps en Finlande, de façon optionnelle (elle permettait de s’affranchir des jauges pour les ERP). Aujourd’hui, le THL (l’autorité de santé) est contre sa remise en route, en raison d’Omicron, et de la défiance vaccinale à long terme qu’elle risque de susciter.

  • Avatar privé
    Constance LAYMOND

    bjr c’est une obligation vaccinale déguisée…qui ne protège pas et qui peut avoir des effets secondaires graves parfois supérieurs aux bénéfices notamment chez les jeunes…j’attendrai le vaccin français qui est un vaccin traditionnel…

    • Avatar privé
      pierre

      s’il veulent se vacciner puis en mourir c’est leur problème pourquoi les gouvernements de dictateurs veulent nous tous exterminer ? je n’ai toujours pas trouvé la réponse

      • Avatar privé
        decompoix

        hé hé § donc des dictateurs d’après vous dans le monde entier !!! hé hé il n’ ya pas de réponse à de telles questions !!!! peut être que les martiens viendront vous sauver !

  • Avatar privé
    PEDRO

    Comment transformer pass vaccinal brésilien en pass Europé ?

  • Avatar privé
    PLET

    J’ai consulté votre site me demandant quels pays de l’UE allait imposer ce pass vaccinal si controversé. Evidemment, les stratégies sanitaires sont financées et cela vient complétement fausser la marge de décisions et choix pour ce que vous désigner “citoyens européens”. Pour cela il aurait fallu recueillir, nous consulter. Juriste de formation, et très ouverte à une fédéralisme humanisme, une Europe des cultures, force est de constater que cette Europe persiste dans un modèle de la finance, au service des élites et non des peuples (des millions d’euros versés chaque mois à l’agence McKinsey en catimini alors que l’hôpital public et la recherche agonisent). Il est inquiétant de voir que les paroles ne sont pas tenues et que la dette contractée sert les intérêts de l’élite et que vous continuez à mettre les citoyens à genoux. Ce fonctionnement hors sol n’est pas démocratique, il est doctrinal et nuisible pour la santé : nous assistons à une psychiatrisation de la société civile. Comment est ‘il possible qu’aucun débat éthique sur le tout numérique, coûteux en matériau issus des terres rares, ne soit pas mené ? Quelle éthique à numériser, soumettre la liberté de circulation à la présentation d’un qr code ? En espérant que 2022 prenne une nouvelle direction, plus humaine, motivée par l’éthique et non l’économie.

    • Avatar privé
      Eliopatchikov

      Difficile de “répondre” rapidement tant cette tirade mélange tout… “…sans nous consulter…” c.à d. ? Il n’est pas possible de prendre 60 millions d’avis individuels en compte ?! Sinon le vote !..
      Pourquoi opposer l’ ”élite” et les “citoyens” ? On est tous l’ ”élite” de quelqu’un ! Et on est tous citoyens !
      “Psychiatrisation de la société “, mais à quel titre vous parlez au nom de la société ? Vous semblez confondre “liberté” et “anarchie” , il faut temporairement un pass avec qrcode (pour le gouvernement, limiter les risques de transmission c’est bien une question d’éthique), comme il faut un permis de conduire (pour vous, limiter les risques d’accident c’est bien une question d’éthique personnelle)…
      2022, sera plus “humaine”, si plus “collective”, uniquement…

    • Avatar privé
      Constance LAYMOND

      Bjr entièrement d’accord avec vous. Connaissez vous des procédures judiciaires qui pourraient nous donner raison à nous les nouveaux citoyens sans pass…Merci

  • Avatar privé
    Babak Sadeq Khandjani

    Je voulais savoir ce que doivent faire ceux qui n’ont pas droit à la vaccination ? Dans un minable pays comme la suède, le système médical est un vrai cauchemar… Les médecins se fichent des patients. Et par-dessus le marché, ils sont lamentablement incompétents.

    • Avatar privé
      L'oracle

      Quelle horreur ce pass de nazi. C’est une honte absolue et les responsables de ce cirque devront être jugés. Un faschisme très inquiétant s’installe en Europe. Mais les peuples refuseront ce modèle chinois de crédit social qui aura pour but de d’activer, de désactiver des citoyens autrefois libres ! Liberté je crie ton nom !

      • Avatar privé
        Eliopatchikov

        Heureusement c’est un “pass de nazi” qui n’a exterminé personne ?! Quant à la Liberté, il ne sert à rien de la “crier”, il faut en profiter , la vivre et la défendre… Si le fascisme est inquiétant, l’anarchie aussi…

  • Avatar privé
    ronald Feltkamp

    Je poserai plutôt des questions :
    - pourquoi refuse-t-on l’accès dans les restaurants et autres aux non-vaccinés et non pas aux vaccinés, parce que les vaccinés ne courent aucun risque au contact des autres ; n’est-ce pas plutôt les non-vaccinés qui courent un risque ?
    - cette politique ne revient-elle pas à l’imposition de l’obligation de se protéger aux non-vaccinés ; est-ce la tâche d’un gouvernement ? n’est-ce pas un domaine éminammant privé ?
    -sommes -nous tombés dans une situation où une majorité de protégés (qui ne coure plus de risque), impose à une minorité de se protéger sans que cela ne soit nécessaire pour cette majorité ; n’est-ce pas comme à l’inquisition, où une majorité de croyants imposait de croire à une minorité ?
    - Est-ce que cette politique ne constitue pas une entrave à la liberté, qu’aucune gravité ou urgence ne justifie plus depuis l’introduction des vaccins ?
    - N’est-ce pas maintenant que la solidarité qui en son temps a joué en faveur de tout le monde, y compris ceux qui sont protégé par une vaccination, devrait se montrer maintenant en faveur de cette minorité coincée ?
    - Au début toutes les autorités criaient “un vaccin, vite un vaccin et tout sera résolu”; l’actuel politique n’est-ce pas oublier que tel était le but solennel des autorités et ses autorités n’ont-elles pas simplement changer le cible de leur politique en s’obstinant à forcer les gens et le justifiant par une crainte, qui aujourd’hui a été écartée ?
    - Ces autorités sont-elles aveugles aux milliers de morts par les autres maladies ? L’actuelle politique n’est-elle pas une politique fort disproportionnée, si pas biaisée ? Le propre d’une épidémie, c’est qu’elle ne disparaît jamais totalement, elle est simplement transformée en une maladie dont on peut tomber malade et éventuellement, mourir.
    - N’exagère-t-on pas si on refuse l’accès aux hôpitaux aux non-vaccinés ? N’est-ce pas là un abus de pouvoir ?
    - Qu’est-ce que le refus de consultation par téléphone pour les médecins , a à voir avec une quelconque “lutte contre le corona” ? Beaucoup de ces mesures soi-disant de lutte contre le corona, ne sont-elles pas en fait des mesures pour causer un tel désagrément aux non-vaccinés, qu’ils cèdent ?
    N’est-ce pas une politique de la terre brulée ?
    Ou de chasse aux lapins en bouchant tous les trous sauf - la sortie vacciner ?

    On peut poser encore beaucoup de questions qui mettent en doute la logique et la cohérence de l’actuel politique. .
    Cette situation est possible, car les politiques se cachent derrière des “comités”, des “experts”; incontrôlables les sommités.
    - N’est-ce pas d’autre considérations, purement politiques, qui président à ces mesures peaufinées, sensées de cibler le moindre détail, tout en oubliant, que le but final a été atteint. Car toute maladie n’a-t-elle pas des victimes “normales”, càd faisant partie de la vie- N’est-ce pas un peu facil de récolter les points de satisfaction sur le dos de gens, qui ont choisi en utilisant leur cerveau, et pas comme la majorité en choisissant le chemin de la facilité.
    Feltkamp (83 ans)

    • Avatar privé
      Eliopatchikov

      Q1 : le fait d’être vacciné, réduit les risques… mais pas : “0”.
      Q2 : non, car c’est un pb collectif .
      Q3 : pas compris?!
      Q4 : les “vaccinés” n’imposent rien du tout (en tout cas pas plus que les “non”…)
      Q5 : non ! Grâce aux vaccinés et surtout aux gestes barrières.
      Q6 : malheureusement toutes les études scientifiques vous contredisent.…
      Q7 : “avoir” un vaccin de suffit pas, il faut surtout qu’un % élevé de la population soit vacciné pour qu’il y ait un effet.…
      Q8 : il n’y a pas d’abut de pouvoir à protéger les gens non vaccinés.
      Q9 : non, dans un ERP, les soignants ne doivent pas prendre la responsabilité d’une consultation à risque pour leurs équipes (sachant que l’on peut faire autrement)!

      Les politiques ne se cachent pas derrière des comités d’expert, ils vont chercher conseil auprès des “sachants”; sinon ça s’appelle de l’improvisation !
      Quant à la “facilité” que vous évoquez elle est en réalité du côté des “face news”.…
      CQFD

    • Avatar privé
      Constance LAYMOND

      Bsr monsieur
      Comme vous avez raison…c’est le bon sens qui parle…qui manque tant aux peuple. pourquoi n’avons nous tout simplement pas refusé ? Comme quand on a voté contre l’Europe…et qu’ils se sont assis dessus…L’union européenne se suffit à elle même entre députés corrompu qui achètent des doses alors qu’eux même en sont exampt…Je ne sais plus quoi faire, j’ai de la famille à l’étranger et je ne veux pas de cette injection infâme à tous les niveaux. Merci

      • Avatar privé
        Eliopatchikov

        Vous ne savez plus quoi faire ?
        - qu’avez vous fait??
        - je vous invite à retrouver de la raison.…
        Merci à Pasteur !

    • Avatar privé
      Cardi

      J approuve entièrement vos réflexions ….le coronavirus s’éloigne même s.il y a un petit rebond avec l’arrivée du froid …normal , non ? C’est toujours comme ça en hiver ..
      Le Covid a divisé les gens , les vaccinés montrent du doigt les non vaccinés et leur dise : mais tu es égoïste !!!
      Nous nous sommes faits «  contrôler «  cet été à la terrasse ( enclos fermé ) d’un restaurant dans l’Hérault par des gendarmes non vaccinés …chercher l’erreur….
      Impossible pour les ados non vaccinés de pratiquer une activité sportive, le tennis par exemple , 2 sur le terrain et à bonne distance…aberrant !!
      La vaccination des ados est insupportable, ils ne courent aucun risque grave s’ils n’ont pas de pathologie sérieuse..
      Nos politiques sont contents , la majorité obéit ….

      • Avatar privé
        Eliopatchikov

        Je n’approuve pas vos affirmations :
        - actuellement à Pékin c’est le printemps et la ville est en passe d’être confinée !
        - Le covid a divisé les gens ; Ça oui ! Mais les antivax ont autant montré du doigt que les vax…
        -quant à la vaccination des ados , elle est logique (pas forcement pour eux-mêmes) mais pour diminuer le risque de transmission aux autres.… l’objectif étant de stopper la pandémie ! C’est l’objectif de tous les autres vaccins d’ailleurs…
        - et il ne s’agit pas d’ “obeir”, mais de tendre vers une “sécurité sanitaire” !!
        CQFD

  • Avatar privé
    Joel le Jannou

    Canadien, je désire voyager au Portugal cet hiver. J’ai un pass du Québec. Comment faire pour recevoir un pass de l’Union Européenne ?
    Merci