Derniers articles publiés

Améliorer la sécurité du réseau électrique européen

Actualité 06.11.2006

La panne d'électricité du 4 novembre 2006 : un plaidoyer pour une véritable politique européenne de l'énergie, par André Merlin
Fondation Robert Schuman - Question d'Europe n° 46 – 27/11/06
(en téléchargement libre)

Selon André Merlin, Président du directoire du RTE (Réseau de Transport d'Electricité), la panne d'électricité du 4 novembre est un "incident extrêmement grave" et illustre les enjeux de la mise en place d'une "véritable politique européenne de l'énergie".

André Merlin analyse dans un premier temps les causes et le déroulement de la panne. Afin de remédier à un déséquilibre entre la production et la consommation, dû à la mise hors tension d'une ligne électrique en Allemagne, une coupure automatique de la consommation a été effectuée. 10 % des livraisons dans la zone Ouest de l'Europe ont donc été interrompues, permettant ainsi d'éviter le "black out" complet. L'auteur souligne le caractère "extrêmement dangereux" de ce type d'incident. La déconnection du réseau des centrales thermiques et nucléaires provoquerait en effet un "effondrement complet des réseaux européens" et nécessiterait plusieurs jours pour revenir à la normale.

Tirant des leçons de cet incident, André Merlin propose une série de mesures prioritaires à prendre au niveau européen. Il juge nécessaire de réaliser des progrès dans la sécurité des systèmes d'approvisionnement, appuyant trois propositions "en faveur d'une stratégie européenne de l'énergie" :

  • une coordination des réseaux de transport d'électricité des Etats membres, par la création d'un "Centre européen de coordination du transport de l'électricité" ayant vocation à sécuriser les échanges ;
  • une harmonisation et un renforcement des compétences des autorités nationales de régulation afin de "faciliter le marché unique de l'électricité" ;
  • une politique efficace "d'investissement dans les infrastructures de production et de transport de l'électricité" par des bilans prévisionnels nationaux, étudiés au niveau européen. Ce besoin est urgent selon l'auteur, qui souligne le risque à court terme que "les réseaux soient en retard sur l'évolution des productions et des consommations".


L'enjeu révélé par la panne du 4 novembre est d'après André Merlin, celui de "la sécurité énergétique de tous les citoyens européens". L'auteur incite "les décideurs politiques européens à fixer des règles du jeu transparentes, efficaces et cohérentes entre Etats membres".

Le débat sur la politique énergétique de l'Union européenne