Toute L'Europe – Comprendre l'Europe

La députée européenne écologiste Michèle Rivasi est décédée

Victime d’un arrêt cardiaque, Michèle Rivasi est décédée ce mercredi 29 novembre à Bruxelles. L’eurodéputée française, membre du groupe écologiste, était âgée de 70 ans.

Michèle Rivasi avait été réélue aux élections européennes de 2014 et 2019
Michèle Rivasi avait été réélue aux élections européennes de 2014 et 2019 - Crédits : Alexis Haulot / Parlement européen

La députée européenne Michèle Rivasi est décédée ce mercredi 29 novembre à Bruxelles, a annoncé France Bleu Drôme Ardèche. Agée de 70 ans, l’élue écologiste a été victime d’une crise cardiaque.

Professeure agrégée de sciences naturelles, Michèle Rivasi a été députée apparentée socialiste de la Drôme de 1997 à 2002, puis vice-présidente du Conseil général et adjointe au maire de Valence de 2008 à 2009. C’est à cette date qu’elle fait son entrée au Parlement européen, au sein du groupe des Verts (élue en 2009, réélue en 2014 et 2019). Auteure de rapports sur la biodiversité et la lutte contre la corruption, l’élue siégeait sur les bancs des commissions du Développement et du Contrôle budgétaire durant cette mandature.

Combats écologistes

Outre son engagement écologiste, Michèle Rivasi s’est fait connaître dans ses combats contre le tabac, les grandes entreprises de l’industrie pharmaceutique, l’énergie nucléaire et les pesticides. Celle qui a été directrice de Greenpeace France au début des années 2000 avait par ailleurs fondé la Commission de recherche et d’information indépendantes sur la radioactivité (CRIIRAD), une association créée en 1986 après l’accident de Tchernobyl. L’élue avait aussi fait parler d’elle pour ses prises de position controversées sur les vaccins, notamment pendant la pandémie de Covid-19.

Les hommages se sont multipliés à l’annonce de son décès. “Le Parlement européen perd une députée expérimentée aux convictions profondes, engagée et assidue”, écrit la présidente de l’institution Roberta Metsola sur X (ex-Twitter). “Elle était de ces infatigables militantes, conviviale, authentique, accessible. Nous pleurons une grande dame de l’écologie politique”, déplore de son côté la secrétaire nationale d’Europe Ecologie-Les Verts, Marine Tondelier. En milieu de journée, les marques d’estime ont continué d’affluer, venant de tous les bords politiques. Sa collègue à Strasbourg et Bruxelles Manon Aubry (La Gauche GUE/NGL) vante les mérites d’une “immense bosseuse”, tandis que l’ancien eurodéputé Yannick Jadot (Les Verts) loue les “luttes partagées” ensemble. “On peut avoir des convictions différentes et une grande estime mutuelle. J’aimais beaucoup les qualités humaines de Michèle Rivasi”, écrit pour sa part Nathalie Loiseau (Renew).

Votre avis compte : avez-vous trouvé ce que vous cherchiez dans cet article ?

À la une sur Touteleurope.eu

Flèche

Participez au débat et laissez un commentaire

Commentaires sur La députée européenne écologiste Michèle Rivasi est décédée

Lire la charte de modération

Commenter l’article

Votre commentaire est vide

Votre nom est invalide