Logo Toute l'Europe

Nicolas Théry : "On compte beaucoup sur la Présidence française au second semestre 2008 pour trouver un accord"

La Commission européenne a présenté, le 23 janvier 2008, un paquet de mesures sur l’énergie et le climat. Nicolas Théry, conseiller principal de la DG Environnement de la Commission européenne, présente les principaux points de la réforme du marché européen des quotas d’émission de gaz à effet de serre.


Voir la vidéo :

(Durée : 2’49)

Que propose la Commission européenne concernant le marché européen des quotas d’émission de gaz à effet de serre ?

“La Commission propose de communautariser [le marché européen des quotas d’émission de gaz à effet de serre], de supprimer les plans nationaux d’allocation, d’avoir un marché européen complet, dans lequel il y ait plus de gaz, plus de secteurs, et dans lequel il y ait une circulation complète des quotas sur le marché européen” , ainsi qu’une “mise aux enchères pour l’essentiel de ces quotas, à l’exception des industries fortement exposées à la concurrence internationale” , explique Nicolas Théry.

“Le mot taxe carbone n’est pas juste, le vrai débat est qu’on fait peser sur nos industries une contrainte carbone” , précise le conseiller principal de la DG Environnement. “Ce n’est pas une taxe, c’est un mécanisme de marché” , souligne Nicolas Théry en indiquant qu’ “une compensation à la frontière consisterait pour les importateurs de biens à acheter, sur le marché, le nombre de quotas correspondant au contenu carbone des produits qu’ils importent” .


Paquet Energie-Climat : quel sera le rôle de la France ?

“Un rôle fondamental, on compte beaucoup sur la Présidence française pour trouver un accord au sein du conseil sur ce paquet” , souligne Nicolas Théry.

Votre avis compte : avez-vous trouvé ce que vous cherchiez dans cet article ?

Participez au débat et laissez un commentaire

Commentaires sur Nicolas Théry : "On compte beaucoup sur la Présidence française au second semestre 2008 pour trouver un accord"

Lire la charte de modération

Commenter l’article

Votre commentaire est vide

Votre nom est invalide