Derniers articles publiés

UE-Chine : Ouverture progressive du marché des textiles

Actualité 11.10.2007

© Commission européenne, 2007La Commission européenne a annoncé la conclusion d'un nouvel accord avec la Chine afin d'encadrer, pendant une année supplémentaire, les échanges commerciaux en matière de textile. Avec cet accord, la Commission a voulu éviter le chaos engendré dans le secteur européen du textile en 2005 à la suite de la suppression des quotas textiles. Elle a ainsi opté pour une transition en douceur vers le libre échange des textiles et habillement.

Contexte

En 2005, l'ouverture totale du commerce mondial du textile a entraîné de sérieuses répercussions sur le secteur européen du textile. En plus d'une forte augmentation des importations des textiles en provenance de Chine, les prix ont subitement chuté. Les producteurs européens n'ont pas pu faire face à la concurrence et les emplois dans ce secteur ont subi une dégradation aussi rapide qu'inquiétante.

Pour sortir de ce chaos, l'UE et la Chine ont décidé en juin 2005 de remettre en place les quotas d'importation sur dix catégories de textiles en provenance de Chine jusqu'au 1er janvier 2008. L'Europe, second exportateur mondial de textile et d'habillement, a ainsi bénéficié de trois années supplémentaires pour se préparer à affronter la concurrence chinoise.

Une transition plus douce vers l'ouverture totale du marché des textiles

A trois mois de cette échéance qui inquiète les 2,6 millions d'employés européens dans ce secteur, la Commission européenne a annoncé la conclusion d'un nouvel accord avec le ministre chinois du Commerce extérieur. L'objectif est d'assurer une transition plus douce vers la libéralisation totale des échanges commerciaux dans le domaine du textile.

Les quotas seront supprimés comme prévu au 1er janvier 2008 mais un système de double surveillance sera mis en place. La surveillance portera à la fois sur les licences d'exportation émises en Chine et sur les licences d'importation émises en Europe. Cette mesure couvre les huit catégories de textile les plus sensibles, tels les t-shirts et les pantalons. Elle prendra fin au 1er janvier 2009, date à partir de laquelle l'ouverture totale du marché textile ne sera plus encadrée.

Peter Mandelson s'est montré très optimiste sur les conséquences de cet accord. Le commissaire européen chargé du Commerce extérieur a estimé que ce système fournirait "une prévisibilité pour les opérateurs européens, ainsi qu’une image claire des développements futurs au moment du dernier pas vers le libre échange des textiles et des vêtements".

Repères

1er janvier 2009 : Ouverture totale du marché du textile

1er janvier 2008 : Mise en place du système de double surveillance des importations de textiles en provenance de Chine

9 octobre 2007 : Nouvel accord  entre l'UE et la Chine

Juin 2005 : Accord entre l'UE et la Chine pour le rétablissement des quotas sur les importations des textiles en provenance de Chine

1er janvier 2005 : suppression des quotas sur les importations des textiles

 

Sources

EU and China decide on textile import monitoring system for 2008 – Communiqué de presse – Commission européenne

En savoir plus

La politique commerciale commune – L'UE en action – Touteleurope.fr