Derniers articles publiés

Revue de presse : Séduisant discours de José Manuel Barroso sur l'état de l'Union

Revue de presse 29.09.2011

Le discours sur l'état de l'UE prononcé devant le Parlement européen réuni à Strasbourg mercredi 28 septembre 2011 par José Manuel Barroso a séduit les eurodéputés. En effet, le président de la Commission européenne a appelé à plus d'intégration européenne et condamné la forte tendance intergouvernementale constatée dans la lutte contre la crise économique. Les députés sont toutefois restés méfiants, et attendent désormais des propositions concrètes de la part de la Commission.

M. Barroso a commencé son discours en rappelant les causes de la crise économique que connaît l'Europe. Il estime en effet que "l'Europe n'a pas répondu aux défis de la compétitivité, certains Etats membres ont vécu au-dessus de leurs moyens, les marchés ont eu des comportements inadmissibles, et il y a eu trop de déséquilibres au sein de l'Union". Pour résoudre ces problèmes le président Barroso a dès lors appelé à plus d'intégration, car "sans intégration nous risquons la fragmentation" a-t-il ajouté [Le Parlement européen en action].

"Inhabituellement combatif" souligne Le Figaro, M. Barroso a condamné l'intergouvernementalisme ambiant et notamment dénoncé le "gouvernement économique" que Paris et Berlin tentent d'imposer avec d'autres capitales de la monnaie unique [Le Figaro]. Une interview de J. Barroso effectuée par Euronews à la sortie de son discours montre cependant qu'une coopération entre la Commission et les Etats membres est nécessaire : "Ce n’est pas la Commission seule qui peut résoudre le problème. Nous avons besoin d’un leadership commun, et nous avons besoin que les gouvernements européens défendent l’Europe, et qu’ils expliquent aux citoyens européens ce qu’on a à perdre s’il y avait une crise plus profonde avec l’euro". Même les socialistes, précise Euronews dans un autre reportage, se sont joints à lui pour contrer la tentation franco-allemande de mener la barque européenne.

De leur côté, les parlementaires européens ont globalement apprécié le discours du président de la Commission européenne. Martin Schulz (S&D) s'est ainsi positionné dans le même sens que M. Barroso, déplorant "une diplomatie des capitales à côté de la diplomatie européenne". D'autres députés ont, par contre, défendu la souveraineté nationale contre l'intégration (Nigel Farage, EFD), "rien de surprenant de la part des eurosceptiques du Parlement" souligne le site du Parlement européen en action.

Malgré tout, les députés européens restent méfiants vis-à-vis du beau discours de M. Barroso. La question de la mise en œuvre effective des promesses faites par le président de la Commission a en effet été soulignée par l'eurodéputée Franziska Brantner (Verts/ALE) à la sortie de l'hémicycle, cette dernière a souligné que "depuis des années [J. Barroso] fait de bons discours mais après il n'y a rien qui suit" [Le Parlement européen en action].

Les autres titres de la presse en ligne

Concurrence

Gazprom dit respecter la concurrence [AFP]

 

Construction européenne

José Manuel Barroso : "l'intergouvernementalisme pourrait être la mort de l'Europe telle que nous la voulons" [Parlement européen en action]

 

Culture

"Ich Bin", road-movie sur la mémoire européenne [Toute l'Europe]

 

Education, formation, jeunesse

Pour un Erasmus européen des lycées [Le Monde]

 

Elargissement

Varsovie et Berlin poussent l'UE à se rapprocher de l’Est [Euractiv.fr]

 

Energie, environnement

Les parlementaires suisses ont approuvé la sortie progressive du nucléaire [AFP]
Des polluants industriels aux transports : la pollution de l'air a changé de nature [Le Monde]

 

Etats membres

Aide à la Grèce : un vote important en Allemagne [Le Figaro]
 FESF: incertitude sur le vote slovaque [AFP]
 Espagne: croissance "atone" au 3T [AFP]
Slovénie : des élections législatives anticipées le 4 décembre [AFP]
 GB: "l'euro, un bâtiment en flammes" [Le Figaro]
 Une vague d'émeutes anti-Roms secoue la Bulgarie [Le Monde]
 De nouvelles grèves et manifestations paralysent Athènes [AFP]
 La France, l'Espagne, l'Italie prolongent la limitation de ventes à découvert [Reuters]
Angela Merkel joue sa crédibilité aujourd’hui au Bundestag [Euronews]
Un groupuscule néo-nazi tente d'organiser un concert sur Charleroi [RTBF]
Les accords négociés au fédéral débattus au Parlement flamand [7sur7]

 

Euro, économie

Barroso égratigne Berlin et Paris sur la gouvernance [Le Figaro]
La récession est déjà là, affirme un économiste réputé [Le Figaro]
Grèce: "pas d'alternative" (Baroin) [AFP]
 Crise de la dette: l'horizon s'éclaircit un peu pour la Grèce [AFP]
Crise de la dette : la troïka de retour jeudi en Grèce [AFP]
Le Parlement européen adopte le paquet sur la gouvernance économique [Parlement européen en action]
Pour une taxe sur les transactions financières au niveau de l'UE [Le Monde]
 Eureca, le "plan secret" pour venir en aide à la Grèce [Le Monde]
Jean Pisani-Ferry : "La fin de la zone euro serait un désastre économique" [Le Monde]
Les nouvelles missions du Fonds devraient calmer les angoisses sur la dette [Les Echos]
Barroso : “nous avons besoin d’un leadership commun” [Euronews]
L’hémicycle européen serre les rangs derrière Barroso [Euronews]
Un mastodonte législatif pour mieux armer l’Europe contre les crises de la dette [Euronews]

 

Marché unique, entreprises

L'UE a les cabinets d'audit en ligne de mire [Reuters]
Clarins inquiet pour l'Europe au second semestre [Reuters]

 

Relations extérieures

Pékin resserre l'étau sur la Corée du Nord [Le Figaro]
 Serbes et Kosovars suspendent leurs pourparlers au lendemain de nouvelles violences [AFP]
L'Otan renforce les abords d'un poste-frontière au Kosovo [Reuters]
 Belgrade suspend les discussions avec Prisitina [Euronews]
 L'Albanie dénonce les violences serbes contre l'Otan [7sur7]
 Libye : le devoir de protéger instrumentalisé et discrédité [Le Monde]
 Ukraine: mise en garde de Bruxelles face au procès Timochenko [Euronews]
 Erato Kozakou-Marcoullis : la Turquie “insulte l’Union européenne” [Euronews]
Israël maintient la construction de nouveaux logements à Jérusalement-Est [Euronews]

 

Santé publique

Soins : les enfants veulent être plus écoutés [Les Echos]

 

Société de l'information

Télécoms-L'Europe à la traîne dans le mobile 4G [Reuters]

Ailleurs en Europe

Presse anglophone

 European Commission head Jose Barroso backs EU tax on City deals [The Daily Telegraph]
Merkel faces test in bailout vote [BBC News]
Europe: Never closer union [The Guardian]
Europe dilutes UN sanctions against Syria [The Daily Telegraph]
UK has worst quality of life in Europe [The Guardian]
Banks to pay 'fair share' under EU transactions tax [EUobserver]

Presse germanophone

 EU-Warnschuss in Richtung Gazprom [Die Welt]
EU: Bundestag stimmt über neue Euro-Rettungshilfen ab [Focus]
Barroso sieht EU am Scheideweg [Der Spiegel]
Neue EU-Finanzsteuer soll 57 Milliarden Euro bringen [Das Süddeutsche Zeitung]

Presse espagnole

Bruselas quiere gravar a la banca con 57.000 millones [El País]
Obama afea de nuevo a Europa su sistema financiero [ABC]
La UE y exrepúblicas soviéticas escenifican su acercamiento hoy en Varsovia [ABC]
Francia y España reafirman su compromiso con las conexiones de transporte entre ambos países [ABC]

Presse italienne

 Europa ferma per lavori in corso [Il Sole 24 Ore]
Barroso: l'Europa avrà la Tobin tax [Il Sole 24 Ore]
Antitrust, i russi di Gazprom nel mirino di Bruxelles [Corriere della Sera]
Al via le nuove regole Ue Ecco il conto per l'Italia [La Stampa]