Derniers articles publiés

Revue de presse : Les hauts fonctionnaires se penchent sur une réforme en profondeur de l'administration publique grecque

Revue de presse 19.03.2012

Le rapport rendu la semaine dernière par la dernière mission de la troïka (la Commission européenne, la BCE et le FMI) à Athènes "fait beaucoup parler de lui en Grèce" [Les Echos]. La Troïka a procédé à l'envoi d'une armée de hauts fonctionnaires pour aider le pays à moderniser son administration publique devenue, au fil des ans, corrompue et obsolète.

C'est l'Allemand Horst Reichenbach qui a été nommé en juillet dernier par la Commission européenne à la tête de la "task force", cette dernière ayant pour mission de coordonner l'assistance technique entre Athènes et Bruxelles. D'après M. Reichenbach, la réforme de l'administration publique constitue  une tâche "herculéenne" pour le pays. Mais dans un entretien accordé au quotidien Les Echos, il ajoute qu'"Il y a une réelle prise de conscience de la nécessité des changements".

Du côté grec, la volonté de réformer en profondeur le pays est également présente, pour le gouverneur de la Banque de Grèce, Georges Provopoulos, "l'accord obtenu sur la restructuration de la dette grecque est une occasion de changer le climat économique dans le pays", rapporte
l'AFP. Le chef du gouvernement grec Lucas Papademos espère même renouer avec la croissance d'ici moins de deux ans.

L'ancien Premier ministre socialiste, Georges Papandréou, avait déjà lors de son arrivée au pouvoir en 2009 entrepris de réformer son pays, notamment concernant le marché du travail, le système judiciaire ou encore en luttant contre le niveau trop élevé des prix, explique
Le Point. Mais face à l'inertie de l'administration, ces mesures viennent seulement d'être mises en œuvre par le nouveau gouvernement d'union nationale.

La lutte contre l'évasion fiscale et l'amélioration du système de collecte des impôts constituent encore les priorités du gouvernement de M. Papademos. Selon le groupe de travail de la Commission européenne pour la Grèce, le montant de l'impôt impayé à l'Etat grec par les entreprises et citoyens grecs s'élèvent à 60 milliards d'euros. L'Allemagne a envoyé 160 experts, dont une grande partie se sont portés volontaires, pour lutter contre ce problème. Des fiscalistes français et danois se sont engagés à aider le pays en matière de collecte de l'impôt auprès des citoyens les plus aisés, tandis que les experts espagnols seront chargés de conseiller les autorités sur les grands organismes payant des impôts, d'après
Euractiv

Le FMI de son côté a pris conscience de la "spécificité" de la Grèce, ajoutant que "les problèmes de ce pays étaient très profonds et qu'il faudrait plus de temps pour les régler que ce que nous avions pensé au départ", notent Les Echos.

"Le calendrier électoral très serré risque cependant de faire prendre du retard à l'adoption des nouvelles mesures d'austérité". Le gouvernement grec "devrait fixer la date du vote peu après le 25 mars, croit savoir le quotidien grec "Kathimerini", rapportent Les Echos.

Les autres titres de la presse en ligne

Commerce extérieur

La fin de la guerre du boeuf aux hormones entre Européens et Américains [RTBF]

 

Concurrence

La contre-attaque des opérateurs fait tiquer Bruxelles [Les Echos]

 

Energie, environnement

L'OCDE alerte sur la gravité de l'inaction environnementale [EurActiv.fr]

 

Etats membres

Rassemblement d’une milice d’extrême-droite en Hongrie [Euronews]

 

Euro, économie

L’UE veut s’attaquer à l’évasion fiscale en Grèce [EurActiv.fr]

 

Institutions

Jean-Claude Juncker irremplaçable [Les Echos]

 

Relations extérieures

Attentat de Minsk : le Bélarus a exécuté les deux condamnés [NouvelObs]

Ailleurs en Europe

Presse anglophone
Germany's new President pledges 'loyalty' to Merkel [EurActiv]


Presse germanophone
Griechenland erhält mehr Geld als bisher bekannt [FAZ]

 
Presse espagnole
El pastor Joachim Gauck, elegido nuevo presidente alemán [La Vanguardia]

 
Presse italienne
Cala il numero degli occupati sia nell'Eurozona che nell'Europa a 27 [La Repubblica]