Derniers articles publiés

Ouverture des marchés de l'électricité : une étape, et non un aboutissement

Actualité 02.07.2007

La Fondation Robert Schuman fait le point sur l'ouverture à la concurrence des marchés européens de l'électricité, dans une "Question d'Europe" écrite par Antoine Pellion, ingénieur civil de l'Ecole des Mines.

Cette ouverture à la concurrence a suscité de nombreuses craintes. Si le projet a pour ambition "l'amélioration des compétences techniques et économiques, tout en préservant la mission de service qui incombe à tout opérateur", les détracteurs du projet dénoncent "la hausse des tarifs, l'incertitude sur la continuité du service, ainsi que le manque d'information et d'explication sur les enjeux de la libéralisation".

Pour Antoine Pellion, le marché a, certes, des imperfections économiques structurelles, mais il comprend une "logique environnementale (…) pertinente". Il s'agit d'adopter "une vision de long terme", et de percevoir la libéralisation non comme un "aboutissement" mais comme une "étape dans la construction d'une industrie européenne de l'électricité".

Lire l'analyse

Antoine Pellion, "L'ouverture à la concurrence des marchés européens de l'électricité : genèse et perspectives d'un projet ambitieux", Fondation Robert Schuman, juillet 2007