Derniers articles publiés

Les moyens alloués à la culture en Europe

Carte et comparatif 14.02.2018

En moyenne, les dépenses publiques des pays de l'Union européenne représentent 47,3% de leur PIB en 2015. Un montant qui va de 29,4% en Irlande jusqu'à… 57% en Finlande et en France. Malgré ce grand écart, les moyens alloués à la culture restent relativement homogènes dans chaque pays, se situant en moyenne autour de 1,1% du PIB.

Pour consulter cette infographie, vous devez installer le logiciel gratuit Adobe Flash Player en cliquant sur le lien ci-dessous.

Get Adobe Flash player

La Hongrie, l'Estonie et le Danemark sont les pays qui consacrent la plus large part de leur PIB à la culture

Lorsqu'on parle de dépenses en matière de culture en Europe, on englobe aussi bien les services culturels, de radiodiffusion, de télévision et d'édition que les dépenses liées aux cultes et aux loisirs. En moyenne, ces dépenses représentent 1% du PIB des Etats membres : un montant qui paraît dérisoire à côté de ceux dédiés à la protection sociale (19,1%), de la santé (7,2%) ou des services généraux des administrations publiques (6,2%).

Au sein de l'UE, c'est la Hongrie qui consacre la plus grande partie de son PIB à a culture (2,1%), suivie de l'Estonie (2%) et du Danemark (1,8%). La France quant à elle se situe légèrement au-dessus de la moyenne européenne (1,3%).

Chiffre peu surprenant : alors que l'Irlande est le pays qui enregistre le moins de dépenses publiques par rapport à son PIB, il est aussi celui qui accorde le plus faible ratio à la culture (0,6%). Il est suivi par le Royaume-Uni et la Grèce, tous les deux à 0,7%.

En 2006, les moyens accordés à la culture représentaient déjà 1,1% du PIB européen, et n'ont pas connu de variation importante depuis. A deux exceptions près. En Bulgarie, le ratio a explosé, passant de 0,7% en 2006 à 1,7% en 2015. De même, Malte est passée de 0,5% à 1,2%.

La culture : une priorité plus grande pour l'Estonie, la Bulgarie et la Hongrie

Difficile néanmoins d'établir des comparaisons entre pays lorsque tous ne consacrent pas le même ratio de leur PIB aux dépenses publiques. Un moyen de contourner le problème est de se pencher sur la part que représente la culture dans le budget de l'État.

Le tableau ci-dessous montre la répartition du budget par secteur. On y constate que les pays qui accordent la plus large part de leur budget à la culture sont l'Estonie (4,9%), la Bulgarie, la Hongrie et la Lettonie (4,2%). A l'inverse de l'Italie (1,5%), du Royaume-Uni (1,5%) et de la Grèce (1,3%) qui restent en queue du classement.