Derniers articles publiés

Evolution du prix et de la production du lait en Europe

Carte et comparatif 24.02.2015

Le lait est le produit agricole le plus important de l'Union européenne, qui est la première exportatrice de nombreux produits laitiers, notamment de fromages. Tous les Etats membres de l'Union produisent du lait, mais leurs productions varient fortement. Le prix varie quasiment du simple au double. A un mois de la fin des quotas laitiers en Europe, prévue pour le 1er avril 2015, tour d'horizon du prix du lait et de sa production en 2013.

Pour consulter cette infographie, vous devez installer le logiciel gratuit Adobe Flash Player en cliquant sur le lien ci-dessous.

Get Adobe Flash player

Une production concentrée dans cinq Etats

L'Union européenne a mis en place des quotas laitiers à partir de 1984, afin de résoudre les problèmes d'excédents et limiter les stocks coûteux. Elle a décidé d'y mettre fin le 1er avril 2015, car l'offre de produits laitiers n'est plus excédentaire. En effet, les pays émergents consomment de plus en plus de produits laitiers.

L'Allemagne est le premier producteur de lait en Europe en 2013, avec 30 301 mille tonnes collectées en ferme par des laiteries agréées. Viennent ensuite la France (23 990), le Royaume-Uni (13 687), les Pays-Bas (12 212) et l'Italie (10 397). Ces cinq pays représentent à eux seuls plus de 64% de la production totale de lait dans l'Union européenne.

A l'opposé, le pays qui produit le moins de lait est Malte, avec 40,9 tonnes de lait. Bien moins que Chypre (157,1) et Luxembourg (286,9).

Selon un rapport de la Commission européenne de 2014, des hausses de production résultant de la suppression des quotas peuvent être attendues, notamment dans les États membres dont la production est actuellement limitée par les quotas, comme l’Irlande, l’Allemagne, les Pays-Bas, le Danemark, l’Autriche et la Pologne ainsi que la France. Cela peut représenter une opportunité pour ces pays, puisque la demande mondiale en lait et produit laitier est dynamique. Ils devront toutefois respecter les contraintes liées à l'environnement.

Des prix du simple au double

Le prix du lait varie également beaucoup d'un pays à l'autre. En 2013, il est le moins élevé en Roumanie, à 27,16 euros pour cent kilos. Suivent la Lituanie (31,64) et la Slovénie (32,15). Le prix du lait est en revanche beaucoup plus élevé à Malte (52,19), en Finlande (44,42) et en Grèce (43,19).

Le prix du lait en France est de 35,4 euros pour cent kilos, en dessous de la moyenne de la zone euro à 17 (37,11). La Lettonie et la Lituanie ne sont pas pris en compte dans cette moyenne car ne sont entrées dans la zone euro respectivement qu'en janvier 2014 et janvier 2015.

Selon le même rapport de la Commission, le prix moyen du lait dans l'UE en janvier 2014 était de 40,03 euros pour cents kilos, ce qui correspond à une hausse de 17 % par rapport à janvier 2013, et au prix moyen du lait le plus élevé jamais enregistré depuis 1977. La fin des quotas laitiers pourrait faire baisser ces prix.

Pour accompagner les producteurs dans la transition vers la fin des quotas laitiers, l'Union européenne a adopté le "paquet lait" en 2012.