Toute L'Europe – Comprendre l'Europe

L’agriculture européenne en 10 chiffres clés

Quel poids représente l’agriculture au sein de l’Union européenne ? Pour comprendre l’importance du secteur pour les Etats membres et leur liens avec la politique agricole commune (PAC), découvrez nos 10 chiffres clés.

Les surfaces agricoles recouvrent plus de 38 % du territoire européen
Les surfaces agricoles recouvrent plus de 38 % du territoire européen - Crédits : taikrixel / IStock

1

L’Union européenne est l’une des plus grandes puissances agricoles mondiales. En 2023, la production agricole du continent a représenté environ 552 milliards d’euros, selon la Commission européenne. L’Etat y contribuant le plus est la France (plus de 17 % du total de l’UE), suivie de l’Allemagne, l’Italie, l’Espagne, les Pays-Bas, la Pologne et la Roumanie. Ensemble, ces sept Etats membres représentent plus des trois quarts de la production agricole totale de l’UE.

9,1 millions

L’Union européenne comptait 9,1 millions de fermes en 2020, dont près d’un tiers en Roumanie (32 %). La surface agricole recouvrait plus de 38 % du territoire européen. La taille moyenne d’une exploitation agricole dans l’UE était de 17,1 hectares, même si 64 % des exploitations agricoles avaient une taille inférieure à 5 hectares.

1962

Mentionnée dès 1957 dans le traité de Rome, la politique agricole commune (PAC) a été mise en place en 1962. Elle reflète, à l’époque, la nécessité d’augmenter la production alimentaire dans une Europe dévastée par des années de guerre. Si la PAC a connu de nombreuses réformes depuis sa création, elle est restée le principal poste de dépense européen, représentant un budget de 387 milliards d’euros.

56,2 %

Avec plus de 9 milliards d’euros par an, la France est le principal bénéficiaire des aides de la PAC pour la période 2023-2027. Des subventions versées dans le cadre du Fonds européen agricole pour le développement rural (FEADER) et du Fonds européen agricole de garantie (FEAGA) qui représentent 56,2 % de l’enveloppe totale que le pays reçoit de l’UE.

65

Environ un tiers (33,2 %) des chefs d’exploitation agricole de l’UE étaient âgés de 65 ans et plus en 2020, alors que seuls 12 % d’entre eux avaient moins de 40 ans. Le chiffre tombe même sous la barre des 1 % pour la part des exploitants de moins de 25 ans. 

126,7 millions

Les principales récoltes en Europe concernent le blé et l’épeautre (126,7 millions de tonnes en 2022), la betterave (103,5 millions), les légumes (59,8 millions), le maïs (53 millions), l’orge (52,0 millions) et les pommes de terre (47,5 millions).

Le blé représente ainsi à lui seul près de la moitié de la quantité totale de céréales cultivées dans l’UE. Plus de la moitié de ces céréales sont destinées à la consommation animale, principalement pour les élevages. La France est la première productrice céréalière (22,1 %), devant l’Allemagne (16,1 %) et la Pologne (12,9 %).

160 millions

C’est la production de lait, en tonnes, dans l’Union européenne en 2022. L’écrasante majorité de cette production part en direction des laiteries et termine en beurre, fromage, yaourts ou bien en bouteille pour nos supermarchés. Le lait de vache est de loin le plus consommé.

La plupart des animaux élevés en Europe sont toutefois destinés à l’abattage. On compte environ 134 millions de porcs et 75 millions de bovins dans l’Union européenne.

25 %

Les négociations autour de la nouvelle PAC ont parfois été tendues. Souhaitant promouvoir son Pacte vert à travers l’ensemble des politiques européennes, la Commission européenne a souhaité mettre en place “une ‘autre couche’ de paiements en faveur de l’environnement et du climat” : les écorégimes. 25 % des aides directes seront allouées à ces nouveaux dispositifs dont les Etats membres peuvent décider du contenu.

16 millions

L’agriculture biologique en Europe s’étend sur environ 16 millions d’hectares, soit à peu près 10 % de la surface agricole en 2021. Les parts les plus élevées de surfaces agricoles biologiques se retrouvent en Autriche (25,7 %, 2020), en Estonie (23 %), en Suède (20,2 %) et au Portugal (19,3 %).

3 470

En moyenne, un Européen dépense 3 470 euros chaque année pour son alimentation. Cela représentait 21,4 % des dépenses des ménages de l’UE en 2021. Si un foyer français consacre environ 20 % de ses dépenses annuelles aux aliments et boissons, cette part grimpe à 30 % en Roumanie ou en Grèce.

Votre avis compte : avez-vous trouvé ce que vous cherchiez dans cet article ?

À la une sur Touteleurope.eu

Flèche

Participez au débat et laissez un commentaire

Commentaires sur L'agriculture européenne en 10 chiffres clés

Lire la charte de modération

Commenter l’article

Votre commentaire est vide

Votre nom est invalide

1 commentaire

  • Avatar privé
    RIMBERT

    J’ai aimé les explications sur la PAC et le Pacte vert, car , avec cette mobilisation agricole , et la réaction du gouvernement comportant cette décision de revenir en arrière concernant les pesticides et la biodiversite , il est intéressant de savoir que le revenu des agriculteurs français comporte 70% d’aide européenne , ce que beaucoup de nos concitoyens ignorent !