Derniers articles publiés

Aliments, boissons : quelles différences de prix en Europe ?

Carte et comparatif 17.07.2017

Le niveau des prix des produits alimentaires et boissons non alcoolisées varie considérablement d'un pays à l'autre en Europe. Allant du simple au triple, il est, en règle générale, le plus élevé dans les pays scandinaves et le plus bas dans les Balkans.

Pour consulter cette infographie, vous devez installer le logiciel gratuit Adobe Flash Player en cliquant sur le lien ci-dessous.

Get Adobe Flash player

Le prix des produits alimentaires en Europe est exprimé en indice, avec pour base la moyenne de l'Union européenne (100). Par exemple, un panier rempli d'une baguette de pain, d'une douzaine d'œufs, d'une bouteille de jus de fruits et autres denrées alimentaires payé 112 euros en France, coûtera 126 euros en Suède et 62 en Roumanie.

Sans s'en tenir uniquement aux Etats membres de l'Union européenne, Eurostat révèle que la Suisse était en 2016 le pays d'Europe pour lequel le niveau de prix des produits alimentaires et boissons non alcoolisées était le plus élevé (avec un indice de 173), ce qui correspond environ au triple de l'ancienne République yougoslave de Macédoine. Celle-ci obtient le niveau de prix le plus bas, avec un indice de 58.

Parmi les Etats membre de l'Union européenne, les pays dans lesquels le prix des produits alimentaires sont les plus modérés sont : la Pologne et la Roumanie (62% de la moyenne de l'UE), la Bulgarie (71%) et la Lituanie (80%). A l'inverse, les prix sont nettement supérieurs à ceux de la moyenne européenne au Danemark (146%), en Suède (126%) et en Autriche (123%).

Amateurs de petits déjeuners, la Roumanie et la Bulgarie sont faits pour vous ! Le prix du pain et des céréales y est le plus bas de l'UE (53 et 59% de la moyenne européenne). Ils y sont le plus chers au Danemark (165%) et en Autriche (141%), où la nourriture est globalement la plus chère de l'UE.

 

Sources :