Derniers articles publiés

Le Grand Jury européen interpelle les représentants des 3 principaux candidats à l'élection présidentielle

Actualité 24.03.2007


De nombreux jeunes se sont donnés rendez-vous samedi 24 mars au Palais des Congrès à Paris pour assister au Grand Jury Européen.

 

Issus de 15 grandes écoles et universités (AgroParisTech, Ecole Centrale, Ecole spéciale des Travaux publics, ESCP-EAP, ESIEE, HEC, Institut d’Etudes Politiques de Paris, Normale Sup’, Mines, Paris I (Panthéon-Sorbonne), Paris II (Panthéon-Assas), Paris IX (Dauphine), Paris X (Nanterre), Paris XI (Jean Monnet) et Supelec), les 30 membres du Grand Jury ont ainsi pendant plus de 3 heures, lors d'un débat animé par la présentateur Guillaume Durand, interrogé les représentants des 3 principaux candidats à l'élection présidentielle :

  • Denis Badré, Sénateur des hauts de Seine et conseiller sur les questions européennes de François Bayrou sur leur projet européen pour la France ;
  • Michel Barnier, ancien ministre, ancien commissaire européen, et conseiller politique su candidat Nicolas Sarkozy ;
  • Gilles Savary, Député européen et porte-parole de Ségolène Royale pour les questions européennes.


Le but de cet événement original organisé par la Chambre de Commerce et d'Industrie de Paris, et auquel a assisté le commissaire européen Jacques Barrot, était d'interpeller les candidats à l'élection présidentielle sur les questions européennes. Pour cela des thématiques aussi diverses telles que l'avenir du Traité constitutionnel, la réforme de la Politique agricole commune, la politique européenne de co-développement, la protection de l'environnement, la fiscalité en Europe, l'éducation, ou encore l'adhésion de la Turquie ont notamment été abordées.

A l'issue du débat, les membres du Grand Jury Européen ont soumis aux 3 représentants un Pacte européen composé de 8 propositions et axé sur trois thématiques : le déficit démocratique, l'avenir de l'Europe et le débat européen en France.

Cette initiative se poursuivra suite aux élections dans la mesure où les membres du grand jury sont décidés à intervenir auprès du ou de la futur(e) Président(e) de la République française afin de relancer le débat sur l'Europe en France.