Derniers articles publiés

La tradition des marchés de Noël en Europe

Actualité 09.12.2011

Alors que les fêtes de Noël approchent à grand pas, des marchés de Noël fleurissent un peu partout dans les grandes villes d'Europe. Celles-ci  se parent de décorations et sapins, et de nombreux petits chalets proposent la dégustation de pain d'épice et de vin chaud. Ces marchés ont connu un essor considérable dans toute l'Europe depuis quelques années, mais ils diffèrent cependant selon les pays.

Une tradition séculaire

La tradition des marchés de Noël est ancienne. Leur origine est quelque peu incertaine : les premiers marchés de Noël auraient eu lieu en Allemagne ou en Alsace aux alentours du XIVème siècle, sous la dénomination de "Marché de Saint Nicolas", du nom du saint protecteur des enfants.
La première trace écrite date quant à elle de 1434. Sous le règne de Frédéric II de Saxe, le lundi précédant Noël la ville de Dresde en Allemagne a en effet organisé un marché de Noël, ou "Striezelmarkt".

Puis au XVIe siècle, sous l'impulsion de la Réforme, les marchés de Noël furent rebaptisés "Christkindlmarkt" (marché de l'enfant Jésus). Sous cette nouvelle dénomination, l'idée était de lutter contre le culte des saints, et de replacer le Christ au cœur de la tradition.

C'est également à cette période que les marchés de Noël se développèrent dans l'Est de la France. Le plus célèbre d'entre-deux, le marché de Strasbourg, date de 1570. Ce dernier a été créé suite à une décision du 22 décembre du conseil municipal de l’époque qui prévoyait de maintenir le principe même de la foire, mais en la dédiant dorénavant à l’Enfant Jésus  au "Christkindel".

Durant les quatre semaines précédant Noël, la période de l’Avent, de nombreux petits chalets et animations occupent les places principales des villes et villages.

Le renouveau des marchés dans les années 1990

La tradition des marchés de Noël a perduré au cours des siècles, mais depuis une vingtaine d'années, ceux-ci ont connu un essor considérable dans le reste de la France et de l'Europe. Beaucoup déplorent l'aspect bien souvent commercial qui a gagné ces marchés, au détriment de sa dimension religieuse.
Les marchés de Noël ont peu à peu gagné l’ensemble du territoire français  suite à l'émigration de nombreux Alsaciens en 1870, en raison de la guerre.

Les marchés diffèrent  quelques peu selon les pays et les régions. Dans le sud de l'Europe, en Espagne et en Italie, et dans le sud de la France, en Provence, la vente des  santons et d'accessoires pour réaliser la crèche en constitue l'élément majeur.
La tradition des marchés de Noël est telle qu'elle commence même s'exporter dans le reste du monde, notamment aux Etats-Unis et au Japon depuis 2009 !

Les marchés dans le reste de l'Europe

Beaucoup de grandes villes d'Europe rivalisent pour accueillirent des marchés toujours plus beaux, conviviaux et festifs, principalement en Allemagne, Suisse, Autriche, Tchécoslovaquie et dans les pays scandinaves.

Les principaux marchés de Noël en Europe sont les suivants :

  • le Marché de Strasbourg qui a lieu du 26 novembre au 31 décembre, et présente une renommée internationale. Ses 200 chalets installés au pied de la fameuse cathédrale, son sapin de Noël mesurant 30 mètres de haut qui illumine la Place Kleber et ses marchés thématiques situés un peu partout dans la ville, accueillent chaque année plus d'un million et demi de visiteurs. Il célèbre cette année sa  411ème édition.
  • L'Allemagne comprend également de nombreux marchés de Noël, ou "Christkindlesmarkt ", notamment dans les villes de Stuttgart, Nuremberg, Munich, Francfort, Cologne, Trèves…  Outre les sapins, les marchés de Noël allemands accueillent des "pyramide de Noël", construites en bois, elles présentent des thèmes chrétiens (crèche, anges, rois mages...) ou profanes (Père Noël, bonhomme de neige, animaux de la forêt...). Le marché de Noël de Nuremberg existe depuis 1628 et est le plus célèbre d'Allemagne.
  • La ville de Vienne accueille près d'une dizaine de marchés, le plus important se trouve sur la "Rathausplatz", la place de l'Hôtel-de-ville, où plus de 130 chalets proposent vin chaud, pain d'épice, décorations… Devant l’église Saint-Charles, un marché de Noël de l’art valorise l’artisanat d’Europe centrale et la culture populaire.
  • Le marché de Noël à Berne en Suisse a été créé il y a une vingtaine d'année. Outre le marché traditionnel qui se déroule sur la "Waisenhausplatz", la ville de Berne, classée au patrimoine mondiale de l'Unesco, dispose d'un marché accueillant des souffleurs de verre sur la "Münsterplatz".
  • Le marché de Bruxelles est l'un des plus récents marchés d'Europe, mais n'en ait pas pour autant le moins original, avec ses petits chalets présentant des produits artisanaux typiques provenant de plusieurs pays d’Europe.
  • L'un des marchés les plus magiques d’Europe est certainement celui de Rovaniemi, ou "village du père noël", en Finlande, à seulement 10 km au sud du cercle polaire.


Les marchés de Noël de Prague, de Tivoli ou de Stockholm figurent encore parmi les plus appréciés d'Europe.

Les marchés de Noël, un avant-goût des fêtes

Les traditions culinaires occupent une place importante dans les marchés de Noël partout en Europe.
Le marché de Strasbourg est ainsi célèbre pour son pain d’épice, ses bredels (gâteaux secs à l’anis ou au beurre) ou encore ses männeles (pâtisserie représentant un petit homme brioché). Churros et paninis ont été bannis l'année dernière, ne respectant pas assez l'esprit de Noel…
A Nuremberg, régalez-vous de saucisses grillées, ou encore du célèbre "Glühwein" (vin chaud).
Le marché de Bruxelles, outre les traditionnels mets et boissons, vous propose des caricoles (bulots ou bigorneaux cuits dans un court-bouillon épicé) et des croustillons (bouchées de pâte à beignets cuites dans une friture et saupoudrées de sucre glace).
A Rovaniemi, pâté de renne et d’élan s'offrent à vous, de même que le "glögi" (vin chaud finlandais), et le chocolat "Fazer".

Mais tout ne se résume pas à manger et à boire. Outre les magnifiques décorations qui égayent les villes, les marchés de Noël présentent de nombreuses activités, notamment pour les enfants. Vous pourrez encore y trouver de nombreuses idées cadeaux, avec les ventes des produits artisanaux, culinaires et décoratifs parmi les petites échoppes et chalets en bois des marchés.


En savoir plus

Un Saint-Nicolas européen – Touteleurope.eu
Strasbourg, capitale de Noël – Strasbourg.eu