Dossier special Vacances
Energie

La consommation d'énergie dans les Etats membres

La consommation d'énergie dans les Etats membres

La consommation d'énergie est évaluée en "tonnes équivalent pétrole", par an et par habitant. Elle se calcule en utilisant l'énergie primaire – soit l'énergie produite et importée dans chaque pays avant d'être transformée pour son utilisation finale – minorée des exportations et de l'énergie utilisée pour le transport international.

Pour consulter cette infographie, vous devez installer le logiciel gratuit Adobe Flash Player en cliquant sur le lien ci-dessous.

Get Adobe Flash player

Les sept Etats consommant le moins d'énergie, réunis, en utilisent moins que les trois Etats de l'Union en haut du classement.

Europe 2020
En 2010, l'Union avait annoncé un plan en faveur d’une stratégie Europe 2020 pour une croissance intelligente, durable et inclusive.

Ce plan impliquait de réduire de 20% la consommation d'énergie en 10 ans.

Objectifs en matière d’énergie et de climat pour 2030
En janvier 2014, la Commission européenne a présenté un autre ensemble d'objectifs en matière d’énergie et de climat à l’horizon 2030. 
Deux des objectifs-clés sont de réduire de 40 % les gaz à effet de serre en 2030 par rapport à 1990 et de faire en sorte que la part des énergies renouvelables atteigne au moins 27 % d'ici 2030.

En effet, à Malte, en Roumanie ou encore en Croatie, chaque habitant consomme moins de 2 tonnes d'équivalent pétrole chaque année. Un chiffre légèrement plus élevé à Chypre et au Portugal (2 TEP/Hab. par an), ainsi qu'en Lettonie (2,2 TEP/Hab. par an), en Hongrie et en Grèce (2,4 TEP/Hab. par an).

A l'inverse, en moyenne, chaque Luxembourgeois consomme 7,7 tonnes d'équivalent pétrole chaque année, soit 4,8 fois plus qu'un Maltais.

La France se situe parmi les Etats consommant le plus d'énergie (3,8 TEP/Hab. par an), mais reste en dessous de la Finlande, de la Suède ou encore de la Belgique, les trois plus gros consommateurs d'Europe.

La consommation d'énergie entre 2007 et 2011 a évolué de manière disparate suivant les Etats membres, tendant pour la grande majorité à une réduction de la consommation d'énergie.

La Pologne et la Lettonie sont les deux seuls Etats ayant augmenté leur consommation (de respectivement 1 tonne et 0,1 tonne d'équivalent pétrole par an et par habitant). L'Estonie a, quant à elle, conservé la même consommation.