Collection Réflexe Europe - La Documentation française
Education et formation

Faire ses études dans un autre pays européen

Amphithéâtre

En tant que citoyen européen, vous pouvez partir faire vos études dans un autre pays de l'Union européenne ou de l'Espace économique européen. Vous ne payez pas les frais d'entrée à l'université dans le pays d'accueil mais les frais d'inscription de l'université en France.

Erasmus+ : un programme européen pour l'éducation et la formation

A partir de la 2ème année d'études supérieures, jusqu'au doctorat inclus, vous pouvez partir étudier pour une période allant de 3 mois à un an par l'intermédiaire du programme Erasmus +.

Depuis le 1er janvier 2014, ce programme regroupe les anciens programmes Erasmus, Léonardo, Grundtvig, Erasmus Mundus, Tempus Alfa, Edulink, Comenius,... Erasmus+ concerne le domaine de l'éducation, de la formation, de la jeunesse et du sport. Il se veut plus simple et plus ouvert sur le monde, il doit permettre à un plus grand nombre d'Européens d'étudier, d'échanger et de se former à l'étranger en facilitant la mobilité et la coopération.

La formation suivie dans le pays d'accueil doit s’inscrire dans la continuité du diplôme préparé en France. Votre expérience à l'étranger est intégrée dans votre cursus universitaire et prise en compte pour l'obtention de votre diplôme.

A noter : Une épreuve de langues vous est demandée dans certains pays de l'UE afin d'évaluer votre niveau de langue du pays d'accueil. Avant de partir, renseignez-vous sur le système universitaire du pays où vous avez choisi de partir étudier.

Avant le départ, vous pouvez suivre un cours gratuit de langue intensif.

Où s'adresser ?

Toutes les informations sur le programme Erasmus+ sont disponibles sur le site Génération Erasmus+.

Vous  devez ensuite contacter le bureau ou services des relations internationales de leur établissement. Attention, pour mettre le plus de chance de son côté, il faut souvent s'y prendre dès la rentrée universitaire pour partir l'année suivante.

Où étudier ?

A destination des pays participants : les 28 Etats membres de l'Union européenne, les Etats de l'Espace Economique Européen (Norvège, Islande, Liechtenstein), ainsi qu'en Turquie ou des pays partenaires.

Quelles sont les aides financières ?

Durant votre séjour, vous pouvez :

  • continuer à percevoir votre bourse française ;
  • bénéficier d'une aide financière européenne pour couvrir vos frais d'installation ;
  • bénéficier d'une bourse pour la mobilité des étudiants. Certaines Mairies, Conseils Généraux ou régionaux en proposent.

Comment valider vos études réalisées à l'étranger ?

Après votre départ, votre établissement universitaire d'origine devra prendre en compte les crédits ECTS que vous avez obtenu.

Système européen de transfert et d’accumulation de crédits : ECTS – (European Community Credit Transfer System) a pour but de faciliter la lecture et la comparaison des programmes d'études des différents pays européens.  Il permet d'acquérir des unités de valeurs pour valider les cours suivis dans une ou plusieurs universités européennes et de les faire reconnaître dans son pays d'origine.

Le système LMD (licence, Master, Doctorat) a pour but d'unifier l'enseignement supérieur européen et de faciliter les équivalences entre les pays afin de favoriser les déplacements des étudiants au sein de l'Europe. Tous les pays de l'Union Européenne doivent adopter ce nouveau schéma, afin qu'il ne reste que 3 niveaux universitaires.

Europass Mobilité est un document remis gratuitement et  reconnu partout en Europe. Ce document décrit les périodes de stage afin de mettre en évidence les activités réalisées et les résultats obtenus.

Le Supplément au diplôme Europass est délivré en annexe de votre diplôme original par votre établissement (université, grande école, école d'ingénieur, école de commerce, etc.). Il est également connu en France sous l'intitulé 'annexe descriptive au diplôme'. Ce supplément fait état des  connaissances et des compétences acquises (nature, niveau, contenu, etc.) pour obtenir le diplôme d'enseignement supérieur.

L'Allemagne, l'Espagne, le Royaume-Uni et l'Italie sont les quatre destinations préférées des étudiants européens.

Stages à l'étranger

Vous pouvez aussi, dans le cadre du programme Erasmus +, partir en stage à l'étranger. Dès votre première année, et jusqu'au doctorat, vous pouvez effectuer une période de stage au sein d'une entreprise européenne  d’une durée de 2 à 12 mois. La période de mobilité est reconnue dans le cadre du diplôme, qu’il soit national ou bien inscrit au répertoire national des certifications professionnelles. Avant votre départ, vous devez signer une convention de stage avec votre université et l'entreprise.

Toutes les informations sur le programme Erasmus+ sont disponibles sur le site Génération Erasmus+.

Vous devez ensuite contacter le bureau ou service des relations internationales de leur établissement.