Derniers articles publiés

Enfin un chargeur universel "smart" d'ici 3 ans

Revue de presse 14.03.2014

"Nous devons avoir un chargeur commun pour tous les téléphones mobiles, tous les citoyens y sont favorables", a déclaré hier Neelie Kroes [Les Echos], la commissaire européenne au Numérique, alors que le Parlement européen s'est prononcé hier pour l'obligation d'un chargeur universel pour tous les téléphones portables, quel que soit le fabricant. La presse fait état d'une vague d'enthousiasme.

Smartphone chargeur universel

La directive sur les marchés d'équipements hertziens adoptée par le Parlement européen prévoit que les téléphones portables mais aussi tous les appareils électroniques (tablettes, appareils photos, lecteurs MP3, etc.), doivent fonctionner avec un chargeur universel. "Fini les tiroirs remplis de 1001 câbles et chargeurs différents !" s'est ainsi réjoui l'eurodéputé belge Marc Tarabella [Libération]. Toutefois, cette décision était attendue depuis quelques années, alors que la Commission s'y était déjà essayée en 2010 [La Tribune]. Le quotidien revient sur les étapes qui ont précédé ce projet de chargeur universel, notamment la connexion micro-USB.

Une bonne nouvelle pour les consommateurs – très enthousiastes [20 Minutes] – donc pour lesquels le système actuel est peu pratique. Le Monde revient sur les déclarations de l'eurodéputée Barbara Weiler : "Cette nouvelle directive met fin à ce cauchemar et est aussi une bonne nouvelle pour l'environnement ". Un enthousiasme également partagé par la délégation socialiste française au Parlement européen : "Cela va simplifier la vie et faire baisser les prix en interdisant les rentes que constituaient la vente de chargeurs pour les fabricants, et de plus, cela réduira le nombre de chargeurs en circulation, ce qui est bénéfique pour l’environnement !" [Libération]. La Commission pourra en effet atteindre son objectif de réduction des déchets et résoudre le problème du recyclage des millions de chargeurs inutilisés en Europe [Les Echos].

Les réactions sont également positives du côté des fabricants. Le groupe Samsung a été le premier à réagir à cette nouvelle et a déclaré dans un communiqué "[s'engager] à rendre ses technologies accessibles à tous et [saluer] les efforts du secteur électronique pour harmoniser les chargeurs de smartphones" [Les Echos].

La seule réticence à la mise en œuvre de cette mesure semble venir du côté d'Apple, souligne La Tribune, qui avait lancé un nouveau chargeur pour la sortie de l'iPhone 5 en dépit de l'accord volontaire existant entre les différents fabricants de téléphonie mobile. Le Monde précise à ce sujet que la directive prévoit une interdiction de commercialisation dans l'UE des produits non conformes à la législation.

Les autres sujets du jour