Derniers articles publiés

Stephen Boucher et Henri Monceau : "Réunir pour la première fois tous les citoyens d’Europe dans une seule et même pièce"

Actualité 18.09.2007

Stephen Boucher est co-secrétaire général du think tank Notre Europe. Henri Monceau est directeur du programme sur la démocratie délibérative au sein de ce laboratoire d'idées fondé par Jacques Delors.

Tous deux sont en charge de l'organisation d'une opération originale, Tomorrow's Europe, destinée à faire dialoguer un panel d'Européens pour mieux connaître leurs attentes sur l'UE.

 

Quel est l’objectif du projet Tomorrow’s Europe ?

Premier Sondage Délibératif effectué à l’échelle européenne, Tomorrow’s Europe se propose de réunir pour la première fois tous les citoyens d’Europe dans une seule et même pièce. Un échantillon représentatif de quelque 400 Européens provenant de l’ensemble des 27 Etats membres de l’UE délibéreront ensemble de l’avenir de l’Union europénne le temps d’un weekend dans les locaux du Parlement européen à Bruxelles.

En cette année du 50ème anniversaire du Traité de Rome, alors que les discussions sur un nouveau Traité sont lancées, l’implication des citoyens demeure plus que jamais essentielle pour l’avenir de la démocratie européenne. L’un des principaux défis à relever au second semestre 2007, dans le contexte de la relance des discussions intergouvernementales et en amont de l’élection du Parlement européen en 2009, sera de démontrer qu’il existe une ligne de communication claire, effective, entre les citoyens européens et les décideurs, par delà les frontières.

 

Associer les citoyens à la gouvernance européenne demeure un enjeu fondamental : les débats autour des référendums de l’année 2005 en France et aux Pays-Bas, s’ils ont été salués pour leur vigueur, ont illustré la méfiance grandissante des citoyens à l’égard de leurs élites et la difficulté de débattre des enjeux européens de manière équilibrée.

L’objectif de l’événement est multiple : il s’agit tout d’abord d’inciter les citoyens à s’intéresser et à réfléchir davantage aux enjeux politiques européens. Le but est aussi de donner la parole aux citoyens et de déterminer s’ils sont capables de parler ensemble et se comprendre par delà les barrières culturelles et linguistiques. Enfin, il s’agit de faire en sorte qu’ils soient entendus par les responsables politiques européens, d’où le slogan que nous avons choisi : "Les citoyens ont la parole, l’Europe est à l’écoute".

 

Qui est à l’origine de cette initiative ?

Il s’agit d’un projet initié par Notre Europe. En tant que projet mettant au centre les citoyens, Tomorrow’s Europe compte des partenaires d’horizons différents, illustrant la diversité européenne : institutions publiques et privées, ONG, entreprises européennes etc. Participent à l’événement :

- la plupart des institutions européennes : l’initiative s’inscrit dans le Plan D - comme Démocratie, Dialogue et Débat - lancé par la Commission européenne le 13 octobre 2005. La Commission apporte ainsi une contribution financière essentielle au projet, le Parlement européen a donné un accord de principe pour accueillir la délibération, le Comité Economique et Social Européen y apporte un soutien actif ;

- 21 think tanks, instituts de recherche et ONG de toute l’Europe ;

- l’institut TNS Sofres, institut de sondage de renommée internationale et en charge notamment de l’Eurobaromètre ;

- Allianz, sponsor organisationnel de l’opération ;

- Thalys, la Fondation Hippocrène et l’institut Open Society, qui soutiennent également l’initiative.

 

Quelle est l’originalité de cette enquête d’opinion par rapport à un sondage traditionnel ?

Tomorrow’s Europe permettra un lien direct entre citoyens et responsables politiques. Grâce à la méthodologie du Sondage Délibératif, cette initiative sera :

- réellement représentative, à travers un sondage mené par TNS auprès d’un échantillon de la population des 27 Etats membres de l’UE, portant sur des thèmes clés de l’avenir de l’Europe, en particulier ses dimensions économiques et sociales.

- réellement participative et transnationale. Elle réunira en effet dans un second temps un sous-ensemble aléatoire de plusieurs centaines de citoyens de tous milieux sociaux. Ceux-ci recevront une information sur les thèmes abordés, couvrant un éventail d’opinions politiques le plus diversifié possible, vérifié par un panel indépendant de responsables politiques.

- réellement rigoureuse et scientifique. Un sondage final évaluera les opinions des citoyens participant à la délibération après que ceux-ci aient échangé entre eux, reçu une information équilibrée et dialogué avec des experts des thèmes abordés. On pourra ainsi évaluer si leurs opinions ont évolué entre le début et la fin du processus.

 

Quelle utilisation comptez-vous faire des résultats ?

Tomorrow’s Europe ne s’arrêtera pas après le week-end de délibération. Le 17 octobre 2007, les résultats seront rendus publics et transmis aux institutions européennes. Ils seront en particulier envoyés au Conseil européen et aux principaux leaders politiques, dont José Manuel Barroso, président de la Commission européenne, Hans-Gert Poettering, président du Parlement européen, Anibal Cavaco Silva, président portugais et actuel président du Conseil européen. Les députés européens seront également informés des résultats.

L’expérience Tomorrow’s Europe est une première étape essentielle avant la réalisation d’un deuxième Sondage Délibératif paneuropéen qui se tiendra juste avant les élections européennes de 2009. Les résultats de ce premier Sondage Délibératif seront analysés par des experts durant un séminaire au mois de novembre 2007, notamment dans cette perspective.