Derniers articles publiés

Revue de presse : Vers un nouveau report des négociations d'adhésion de la Turquie, Angela Merkel joue la carte du social et le clash Barroso-Montebourg

Revue de presse 25.06.2013

Turquie : la relance des négociations d'adhésion de nouveau interrompue

"Tout vient à point à qui sait attendre". Oui, mais quand ? Réunis lundi à Luxembourg, les vingt-sept ministres des Affaires étrangères de l'Union européenne ne sont pas tombés d'accord sur un compromis qui pourrait donner un nouveau souffle aux négociations d'adhésion de la Turquie à l'Union européenne. Selon certains diplomates, la relance des négociations pourrait de nouveau prendre plusieurs mois de retard [Libération].


En cause, les réticences de l'Allemagne. Alors qu'Angela Merkel s'était exprimée en faveur de la poursuite des négociations d'adhésion, "notamment sur la question du Protocole d'Ankara" (qui prévoit l'application de l'union douanière UE-Turquie à Chypre), les récents incidents entre manifestants et forces gouvernementales turques semblent avoir eu raison de ces avancées. Ainsi, l'Allemagne s'est opposée à la réouverture des négociations avec Ankara sur la politique régionale (chapitre 35). Pour le Financial Times, "faute d’explication claire, cette initiative a été interprétée comme une riposte à la vague de répression qui s’est abattue sur les manifestants turcs" [Presseurop].


Législatives allemandes : Angela Merkel multiplie les promesses sociales

La Chancelière allemande aurait-elle changé de programme ? Rien n'est moins sûr. Angela Merkel multiplie les annonces électorales en faveur de la relance, reprenant certaines idées de l'opposition sociale-démocrate (SPD). Pour Frédéric Lemaître, correspondant à Berlin pour Le Monde, la chancelière réitère sa stratégie de 2009, la "démobilisation asymétrique". Ainsi, en s'appropriant les idées du SPD, Angela Merkel tente d'encourager l'abstention des électeurs sociaux-démocrates lors du scrutin du 22 septembre prochain. Dans cette perspective, elle promet d'augmenter les dépenses publiques du pays. "On a un léger mouvement du gouvernement allemand vers une politique budgétaire un peu plus dépensière", constate Gilles Moec, directeur des études économiques européennes de la Deutsche Bank, au micro de l'AFP. Hier, la candidate a ainsi annoncé l'investissement de 25 milliards d'euros dans les infrastructures routières et les mesures sociales. Au programme de la CDU : salaire minimum, hausse des allocations familiales, relèvement des retraites des mères de famille, ou encore fiscalité moins lourde pour les couples avec enfants [Libération].

Romaric Godin, journaliste pour Latribune.fr, met en garde contre "une rhétorique de campagne". Rappelant l'affrontement entre Schröder et Merkel lors de la campagne de 2005, le journaliste rappelle les promesses libérales d'Angela Merkel, de "bonnes intentions [devenues] lettre morte".  Romaric Godin insiste également sur le cœur de cible du programme de la CDU-CSU : "ne contracter aucune nouvelle dette", annonçant ainsi une nouvelle vague de rigueur. "Sans croissance suffisante, ces promesses resteront au rang de projets et de bonnes intentions", explique-t-il.


La nouvelle saillie d'Arnaud Montebourg exaspère la Commission européenne

Invité de France Inter dimanche, le ministre du Redressement productif Arnaud Montebourg a créé la polémique, en déclarant que "M. Barroso [était] le carburant du Front national". "L'Union européenne ne bouge pas, elle est paralytique. Elle ne répond à aucune des aspirations populaires et finalement, cela donne raison à tous les partis souverainistes et anti-européens", a-t-il ainsi affirmé au micro de Marc Fauvel. Les médias en ligne font leurs choux gras de cette déclaration, ainsi que de la réponse sèche du président de la Commission européenne.

Invité à réagir aux propos du ministre français, M. Barroso a assimilé les "souverainistes de gauche" à l'extrême droite, qui tiennent "le même discours quand il s'agit de réformes économiques, de mondialisation, de l'Europe et de ses institutions" [Libération/AFP]. Il a ajouté que "ce n'est pas en attaquant l'Europe et en essayant de faire de la Commission européenne le bouc émissaire de leurs difficultés que certains responsables politiques arriveront très loin" [Le Figaro]. L'Expansion rapporte de son côté la réaction de Michel Barnier, commissaire européen au Marché intérieur, qui s'est dit "en colère de voir dans [son] propre pays des ministres […] se défausser et chercher des boucs émissaires".

A lire sur


Logo Toute l'Europe

A Paris, la BEI et bpifrance s'associent pour soutenir le financement des PME
L'Europe de la semaine du 24 au 30 juin 2013
L'Europe et vous : Roaming, services publics de l'emploi et sécurité nucléaire

Les autres titres de la presse en ligne

Agriculture, pêche

Négociations sur la PAC : le déficit démocratique pourrait se réduire [Euractiv/en]
Réforme de la PAC: les sujets de divergence restent nombreux [Le Monde]
PAC: l’UE et la Commission veulent un accord cette semaine [Libération]

Construction européenne

Révision des compétences de l’UE : les Néerlandais rejoignent les Britanniques [Euractiv/en]

Education, formation, jeunesse

L’Europe bute sur un projet de « garanties bancaires » aux étudiants [La Croix]

Elargissement

L’Europe repousse les négociations sur l’adhésion turque [Euronews]
Ne fermons pas la porte à Ankara [Presseurop]
UE: Merkel souhaite la poursuite des négociations avec la Turquie [Libération]
En Albanie, les deux camps revendiquent la victoire aux législatives [Le Monde]
Adhésion de la Croatie (1/6) : Aller de l’avant, même si … [Presseurop]

Emploi, affaires sociales

Europe : de nouvelles idées pour l’emploi [Euronews]
Le détachement des travailleurs sème la zizanie entre les eurodéputés [Euractiv]
Chômage: les Européens mobilisés pour éviter une «génération perdue» [Libération/AFP]

Etats membres

Berlusconi condamné par les femmes [Le Monde]
«Rubygate» : Silvio Berlusconi condamné à sept ans de prison [Le Figaro]
Angela Merkel pille les idées des sociaux-démocrates [Le Monde]
Pourquoi le programme d'Angela Merkel n'augure pas d'une relance allemande [Latribune.fr]
Grèce: Samaras remanie, Vénizélos vice-président [Libération/AFP]
Grèce : Samaras remanie son gouvernement [Le Figaro/Reuters]
Un nouveau Premier ministre tchèque ce mardi [Euronews]

Euro, économie

Le niveau des prix en Allemagne, secret de sa compétitivité [Latribune.fr]
Le Portugal n'exclut pas de demander une révision de ses objectifs budgétaires [Les Echos]

Finance

Bruxelles ouvre la voie à la fusion ICE-NYSE Euronext [Libération/AFP]

Institutions

Barnier pousse un coup de gueule contre Montebourg [Le Point]
Pour Barroso, "certains souverainistes de gauche ont le même discours que l'extrême droite" [Le Monde]

Libertés, sécurité, justice

Le Conseil de l'Europe veut protéger les "donneurs d'alerte" [Le Monde/AFP]

Ailleurs en Europe


Presse francophone

 Allemagne: Merkel ouvre son porte-monnaie [RTL.be]
 La Turquie, futur membre de l'Union européenne ? [LaLibre]
L'Europe de l'énergie va-t-elle dans le mur ? [LaLibre]
 Espagne: une réforme "titanesque et inédite" [LaLibre]
 Voitures: voici les nouvelles normes d'émission de CO2 décidées par l'Europe... [RTL.be]
Chère Italie, je t'ai quittée, mais je reviens si...  [RTL.be]
 Chômage: les Européens mobilisés pour éviter une "génération perdue" [RTL.be]
 Berlusconi : "Je résisterai à la persécution" [7/7]
Allemagne : Merkel ouvre son porte-monnaie et fait un geste pour la... [RTL.be]
 Antonis Samaras remanie son gouvernement [Tribune de Genève]