Derniers articles publiés

Revue de presse : Le couple franco-allemand mal en point, l'Islande vote pour une coalition eurosceptique

Revue de presse 29.04.2013

Conflit au PS sur le "Merkel bashing""Le PS dérape" : la Une de Libération ce lundi ne fait aucun doute, les esprits s'échauffent à Solférino. Réunis vendredi 26 avril pour préparer une convention nationale sur l'Europe prévue au mois de juin, les cadres du Parti Socialiste se sont écharpés sur la teneur du discours qui doit être engagé avec le voisin allemand. Dans une résolution votée à l'issue de la réunion, les socialistes ont mené, selon Le Figaro, un véritable "réquisitoire contre l'Europe de droite". Ils appellent notamment à un "affrontement démocratique" avec l'Allemagne et la chancelière, et dénoncent "l'alliance de circonstance entre les accents thatchériens du Premier ministre britannique et l'intransigeance égoïste de la chancelière Merkel". La seconde expression a finalement été amendée.


Au gouvernement, on s'attache à calmer les esprits. Interrogé dans Le Monde, le ministre de l'Economie et des Finances, Pierre Moscovici, condamne "la confrontation" voulue par le président de l'Assemblée, Claude Bartolone, qu'il considère comme "contre-productive". "Le débat oui, le pugilat non", statue ainsi le ministre des Affaires Etrangères Laurent Fabius [Libération/AFP].

En Allemagne aussi, le "Merkel bashing" fait recette. Réunis en congrès à Berlin, les Verts et le chef du SPD allemand, Sigmar Gabriel, ont conjointement critiqué la politique d'austérité menée par la chancelière, qui conduit selon l'Europe à "l'anorexie". A cinq mois des élections législatives, il s'agit pour la coalition de gauche de se distinguer de la CDU d'Angela Merkel, qui domine encore les sondages d'opinion [La Croix].


L'Islande s'éloigne de l'UE

Samedi, les électeurs ont adressé une sanction claire au gouvernement islandais. La droite et le Parti de l'indépendance ont remporté les élections législatives islandaises. Avec 26,7% de voix, la formation de Bjarni Benediktsson va devoir composer avec le Parti du progrès de Sigmundur Gunnlaugsson qui obtient, tout comme le Parti de l'indépendance, 19 sièges au parlement. A l'inverse, l'Alliance sociale-démocrate (12,9%) et le Mouvement gauche-verts (10,9%) subissent une lourde défaite, et doivent céder la place à la tête du gouvernement [Euronews].

Une des curiosités de ce scrutin est l'entrée du Parti pirate au parlement. Avec 5,1% des suffrages exprimés, les pirates seront trois au sein de l'assemblée législative. Militants pour "un libre partage des données, la transparence de la vie publique et une meilleure protection de la vie privée en ligne", les membres du parti fondé par Birgitta Jonsdottir vont tenter d'influer sur la mise en place de lois régissant les nouvelles pratiques de l'Internet [Le Monde/AFP].

Selon le quotidien La Croix, la victoire de la coalition de droite "enterre probablement la candidature de l'Islande à l'Union européenne". Lancée en 2009 par les sociaux-démocrates, celle-ci était vigoureusement dénoncée par les deux formations désormais au pouvoir.

A lire sur


L'Europe de la semaine du 29 avril au 5 mai : programmes nationaux de stabilité, pesticides, nouveau billet de 5 euros et baisse des taux directeurs de la BCE

Les autres titres de la presse en ligne

Concurrence

Concurrence: ce que Google propose à Bruxelles [L'Express]

Construction européenne

Grande-Bretagne : la résistible ascension de la droite de la droite [Le Point]

Elargissement

Les partis islandais eurosceptiques discutent d’un nouveau gouvernement [Euractiv/Reuters]

Emploi, affaires sociales

Bruxelles veut faciliter la libre circulation des travailleurs [L'Express/AFP]

Energie, environnement

La Commission sommée d’agir sur le marché du carbone [Euractiv]

Etats membres

La Reine Beatrix des Pays-Bas part en majesté [Le Monde]

Euro, économie

La partie nord de Chypre, sous perfusion turque, est épargnée par la crise [Le Monde]

Fiscalité

Fin du secret bancaire : la moitié des banques luxembourgeoises pourraient fermer [La Tribune]

Libertés, sécurité, justice

Le Conseil de l’Europe fait pression sur la Hongrie [Euractiv/en]

Société

Immigration: des ONG dénoncent l'Europe forteresse [L'Express]

Ailleurs en Europe

Presse anglophone

Europe austerity debate to test periphery political will [Reuters UK]

Presse germanophone

EU: Griechenland entlässt 15 000 Staatsdiener [Focus]


Presse espagnole

Los exportadores superan la dependencia histórica de la UE [ABC]


Presse italienne

La Périphérique compie 40 anni tra mito, inquinamento e rumore [La Stampa]

Presse francophone

«L'austérité est mauvaise pour la santé» [Le Matin]