Derniers articles publiés

Présidentielle : les candidats souscrivent au "Pacte européen" d'EuropaNova

Actualité 30.04.2007

EuropaNova - DRSoucieux de placer le futur chef de l'Etat devant ses responsabilités en matière européenne, le collectif EuropaNova a demandé aux deux candidats encore en lice de se prononcer sur un "Pacte européen" qui comprend les engagements suivants :

  • travailler à la définition du rôle et des missions de l'Europe pour les années à venir ;
  • tout faire pour "donner un président à l’Union européenne, élu à terme au suffrage universel direct" ;
  • chercher à généraliser le vote à la majorité qualifiée et engager des coopérations renforcées dans les domaines où l'unanimité constitue un blocage ;

  • "oeuvrer à la mise en place d’une véritable gouvernance économique et sociale de la zone euro, impliquant la création d’un Ministre des Finances de la zone euro, interlocuteur de la Banque Centrale Européenne". A terme, Europanova préconise la création d'un impôt européen ;
  • instaurer un "semestre européen" permettant à tous les jeunes entre 15 et 25 de passer six mois dans un pays de l'UE,  soit dans le cadre de leurs études, soit en effectuant un service civil européen ;
  • conférer une valeur juridique contraignante à la Charte des droits fondamentaux de l'UE.

Dans un courrier adressé à EuropaNova, Nicolas Sarkozy a déclaré "souscrire pleinement aux sept points" qui constituent le Pacte européen.

Dans sa réponse écrite, Ségolène Royal s'est engagée sur cinq des sept propositions, préférant parler d'une "présidence stable de l'UE" plutôt que d'une élection du Président européen au suffrage universel, et réservant la possibilité d'effectuer un "semestre européen" aux seuls étudiants et apprentis.

Dans un communiqué publié sur le site d'EuropaNova, Guillaume Klossa , président de l’ONG, estime que "les conditions sont réunies pour que l’Europe soit au cœur du face-à-face télévisé du 2 mai puisque désormais les deux candidats ont pris des engagements ambitieux inscrits dans leurs réponses au Pacte européen d’EuropaNova". Il engage désormais les candidats à se prononcer sur sa proposition de "créer la fonction de Ministre d’Etat en charge des affaires européennes avec comme double résidence Paris et Bruxelles".

Sources :

Communiqué de presse - EuropaNova
Réponse de Ségolène Royal
Réponse de Nicolas Sarkozy

En savoir plus :

L'Europe dans la campagne présidentielle  - Dossier - Touteleurope.fr
"Pour les Affaires européennes, nommons un ministre d'Etat", par Guillaume Klossa - Tribune - Touteleurope.fr