Derniers articles publiés

Le commissaire Olli Rehn sur le départ pour la présidence finlandaise ?

Actualité 10.03.2011

Le commissaire européen aux Affaires économiques et monétaires, Olli Rehn, serait, selon le quotidien allemand Handelsblatt, sur le point de se déclarer candidat à la présidence de la république en Finlande. Si tel était le cas, il devrait démissionner de son poste en raison de possibles conflits d'intérêts.


C'est le quotidien économique allemand Handelsblatt qui a sorti cette information. D'après les sources du journal, Olli Rehn pourrait présenter sa candidature à la présidence de son pays très prochainement. Officiellement, M. Rehn a déclaré qu'il n'est pas encore temps de se prononcer, "mais il n'est pas impossible qu'il le fasse bientôt" d'après son entourage.

Le régime finlandais est une république mixte, présidentielle  et parlementaire. Le Président est élu au suffrage universel direct pour un mandat de six ans.

Un peu à l'instar d'un Dominique Strauss-Kahn semant des petits cailloux sur le chemin de sa candidature à la présidentielle en France, Olli Rehn laisse passer de plus en plus d'informations quant à son envie de se présenter à l'élection qui aura lieu début 2012. D'autant plus que la situation politique de son pays lui semble favorable. En effet, les derniers sondages le placent en deuxième position derrière le conservateur Sauli Niinistö. L'élection est d'autant plus ouverte que l'actuelle présidente, Tarja Halonen, ne peut plus se représenter malgré une forte popularité, après son deuxième et dernier mandat. Le commissaire européen, agé de 48 ans, est membre du Parti du centre de l'actuel Premier ministre, Mari Kiviniemi. Il est l'un des politiciens les plus populaires de Finlande.

Autre point qui pourrait peser dans sa décision, le jeu de chaises musicales qu'une telle candidature dans son pays pourrait entrainer au sein européen. D'après le journal Handelsblatt, le poste de commissaire aux affaires économiques et financières d'Olli Rehn empêcherait le gouverneur de la banque centrale finlandaise, Erkki Liikanen, de se présenter à la succession de Jean-claude Trichet pour la présidence de la Banque Centrale Européenne (BCE). Pour respecter l'équilibre sur les postes importants entre les différentes nationalités, deux Finlandais ne pourraient pas s'occuper à la fois des affaires économiques et monétaires en Europe et de la gestion de l'euro. Or, avec le retrait de la course à la présidence de la BCE du candidat allemand, Axel Weber, la Finlande semble vouloir saisir l'opportunité pour placer son candidat.

 

En savoir plus:

Présentation d'Olli Rehn - Touteleurope.eu

Présentation de la Finlande - Touteleurope.eu