Derniers articles publiés

L'Europe au menu de la Revue des Deux Mondes

Actualité 15.10.2007

La Revue des Deux Mondes consacre son numéro de septembre à la question européenne. Dans un dossier intitulé "A quoi bon l'Europe ?", plusieurs intellectuels venus de diverses disciplines s'interrogent sur la pertinence du projet européen.

La Revue a notamment interrogé Jacques Séguéla, qui explique le désamour sur l'Europe en partie par des erreurs de communication. Pour le publicitaire, l'Europe ferait les frais d’une communication ratée, quasi exclusivement basée sur la monnaie unique, un "plébiscite technique" qui ne véhicule pas "la moindre émotion culturelle ou onirique". Il propose de reconstruire le discours sur l'Europe autour des "valeurs humanistes, humanitaires et écologiques" et sur la notion de "générosité", notamment à l'égard des pays du Sud. Autre aspect qu'il faudrait selon lui mettre en avant : "l'art de vivre européen".

Au sommaire de ce dossier, on trouve aussi un entretien avec l'ancien Commissaire européen Frits Bolkestein, à l'origine de la directive tant contestée sur la libéralisation des services. Le Néerlandais se veut confiant sur l'avenir de l'Europe, même s'il ne la voit pas devenir une grande puissance à l'échelle mondiale. Son credo en matière européenne serait plutôt "moins, mais mieux", comme il l'avait déjà exprimé dans un livre d'entretiens avec Michel Rocard paru en 2006.

A signaler également, un beau texte publié par la Revue des Deux Mondes en 1915, dans lequel Ferdinand Bac, aristocrate européen écartelé entre l'Allemagne et la France, raconte "les derniers jours de la paix en Thuringe", avant que n'éclate la Grande Guerre.

Sommaire complet