Derniers articles publiés

Dominic Raab : un "hard Brexiter" nouveau ministre du Brexit

Actualité 11.07.2018 Céline Schmitt

Après les récentes démissions fracassantes des Brexiters du gouvernement britannique, les 8 et 9 juillet, deux remplaçants ont été désignés par Theresa May. Au poste de ministre du Brexit, Dominic Raab a pris la place de David Davis.

Dominic Raab, ministre britannique du Brexit.

Dominic Raab, ministre britannique du Brexit. Photo : Flickr - Crédits : Number 10.

Alors que Theresa May aborde un virage vers un "Brexit doux", c'est un eurosceptique convaincu qu'elle vient de nommer pour succéder à David Davis, au ministère qu'elle a créé en 2016 pour gérer la sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne.

Ce "hard Brexiter" âgé de 44 ans, venu de l'aile droite du Parti conservateur, et ancien chef de cabinet de M. Davis, avait fait activement campagne en faveur d'une sortie de l'UE lors du référendum sur le Brexit, en juin 2016.

Des prestigieuses universités britanniques au poste de ministre

Diplômé des prestigieuses universités d'Oxford et de Cambridge, Dominic Raab a tout d'abord exercé dans le privé en tant que juriste, avant de rejoindre le ministère des Affaires étrangères en 2000 en tant que conseiller. Trois ans plus tard, il a été déployé à La Haye pour diriger une équipe du Foreign Office chargée d'œuvrer contre les criminels de guerre, notamment Slobodan Milosevic (Serbe), Radovan Karadzic (Serbe) et Charles Taylor (Libérien).

C'est trois ans plus tard, en 2006 et jusqu'en 2008, qu'il occupe le poste de chef de cabinet de David Davis, alors ministre de l'Intérieur du "shadow cabinet" ou cabinet de l'opposition. Le choix du ministre aujourd'hui démissionnaire s'était en effet porté sur Dominic Raab, qui l'avait entre autres séduit par sa discipline sportive : le conservateur est en effet ceinture noire de karaté.

En 2010, avec l'élection de David Cameron et le retour de la droite au pouvoir, Dominic Raab est élu député d'Esher et Walton, une circonscription du sud-ouest de Londres, acquise aux conservateurs. Il se fait connaître pour son opposition à la libre circulation des ressortissants européens, l'un des leviers du vote pro-Brexit en 2016. Il recommande aussi de quitter la Cour européenne des droits de l'Homme, comme David Cameroun le souhaitait. Cette option a été abandonné depuis.

Enfin en 2015, Dominic Raab fait son entrée au sein du gouvernement Cameron comme secrétaire d'Etat à la Justice. Un poste qu'il conservera avec l'arrivée de Theresa May au 10 Downing Street, avant de devenir ministre du Logement.

Et maintenant …

Désormais, après les défections de deux membres du gouvernement, Dominic Raab aura pour principale tâche de maintenir les Tories dans le giron de Theresa May. D'autant plus que Olly Robbins, conseiller Europe et homme de confiance de la Première ministre britannique est de fait en première ligne pour les négociations avec Bruxelles depuis plusieurs semaines.

Royaume-Uni : le ministre chargé du Brexit démissionne

Jeremy Hunt, nouveau chef du Foreign Office