Derniers articles publiés

Biographie : François-Xavier Ortoli (1925-2007)

Synthèse 14.09.2013

Nommé ministre sous Charles de Gaulle et Georges Pompidou à plusieurs reprises, François-Xavier Ortoli a occupé le poste de président de la Commission des Communautés européennes de 1973 à 1977, puis commissaire chargé des Affaires économiques et monétaires de 1977 à 1984. Il a notamment été l'un des principaux concepteurs du Système monétaire européen (SME) en 1979.

François Xavier Ortoli

Sa vie

François-Xavier Ortoli est né le 16 février 1925 à Ajaccio. Licencié en droit de la faculté de Hanoi, il a ensuite été étudiant l'Ecole nationale d'administration de 1947 à 1948.

Inspecteur des finances à partir de 1948, il devient en 1958 directeur général de la direction du marché intérieur de la Commission économique européenne, puis en 1961 Secrétaire général du comité interministériel pour les questions de coopération économique européenne.

De 1962 à 1966, il est directeur de cabinet de Georges Pompidou, alors Premier ministre de Charles de Gaulle. Il est Commissaire général du plan de 1966 à 1967. Il est ensuite nommé Ministre de l’équipement et du logement (1967-1968) dans le quatrième gouvernement Pompidou, puis devient Ministre de l’Education nationale lors des événements de mai 1968.

Lorsque Georges Pompidou est élu Président de la République en 1969, François-Xavier Ortoli est nommé Ministre du développement industriel et scientifique, fonction qu'il exerce de 1969 à 1972. 

Propos choisis

Création du SME

"S'insérant dans la ligne des efforts entrepris en vue de progresser sur la voie de l'intégration européenne, le SME s'inscrit aussi dans la stratégie de sortie de la crise."

"Le SME aura ici un rôle essentiel à jouer en appuyant les efforts internes de stabilisation tout en les prolongeant et les intégrant par la création d'une zone de stabilité monétaire."

Sur la construction européenne suite à l'adhésion du Royaume-Uni, Irlande et Danemark

"Parce que désormais l'Europe compte neuf membres, parce que nos travaux s'ouvrent après l'étape décisive du Sommet, cette première session du Conseil de la Communauté élargie marque les progrès accomplis par l'Europe, et le point de départ d'une action déterminante pour l'avenir de nos peuples : celle qui conduira, avant 1980, à une union européenne. Ces deux mots portent un immense espoir."   

La carrière européenne

François-Xavier Ortoli devient Président de la Commission des communautés européennes le 5 janvier 1973. Il succède au néerlandais Sicco Mansholt. La Commission "Ortoli" doit à cette époque faire face à une période d'instabilité géopolitique, avec la Guerre du Kippour et la crise chypriote, ainsi que la récession économique qui a suivi le premier choc pétrolier.

François-Xavier Ortoli prend ses fonctions quelques jours après l'adhésion du Royaume-Uni, de l'Irlande et du Danemark à la CEE. En raison de l'adhésion de ces trois Etats et en vue de l'adhésion future de l'Espagne, il signe le 26 février 1973, au château de Val Duchesse, le protocole additionnel à l'accord commercial préférentiel de 1970 entre la CEE et l'Espagne.

Le 20 septembre 1976, il signe à Bruxelles deux protocoles et un accord intérimaire ayant pour but d'élargir l'accord de libre-échange du 22 juillet 1972 dans la perspective d'une demande d'adhésion du Portugal aux Communautés européennes. A cette même date, il salue la signature à Bruxelles de l'Acte portant élection au suffrage universel direct des représentants à l'Assemblée parlementaire des Communautés européennes.

Le 28 février 1975, il signe dans la capitale du Togo la convention de Lomé, qui lie à l'époque pour cinq ans la Communauté européenne à quarante-six pays d’Afrique, des Caraïbes et du Pacifique (ACP).

François-Xavier Ortoli est le premier président de la Commission à négocier avec la Comecon, bien que les négociations n'aient pas abouti, et a été le premier à parler d'une Europe "à deux vitesses".

En 1977, alors qu'il s'apprête à laisser la place de Président de la Commission au britannique Roy Jenkins, François-Xavier Ortoli devient Vice-président de la Commission et commissaire en charge des Affaires économiques et monétaires. Dans le contexte de la crise économique il conçoit et propose le Système monétaire européen (SME) comme "stratégie de sortie de crise" et une nouvelle étape dans l'intégration européenne. En effet, le SME doit répondre à un triple objectif : la relance durable des économies européennes, l'accélération des échanges commerciaux, d'abord à l'intérieur de la Communauté, et le retour à un certain ordre monétaire international.

Il a tenu ce poste pendant la décennie qui a suivi la crise énergétique, période durant laquelle il appelle les Etats membres à relancer leurs économies, notamment en investissant plus. A partir de 1983, il commence à parler de redressement de l'économie européenne.

Après avoir travaillé plus de 10 ans à la Commission européenne, François-Xavier Ortoli est choisi par Laurent Fabius, alors Premier ministre, pour le poste de PDG de Total-Compagnie Française des Pétroles, détenu à 35 % par le gouvernement français. Il conservera ce poste jusqu'en 1990.

François-Xavier Ortoli est décédé le 29 novembre 2007 à l'age de 82 ans. Le président de la Commission européenne, José Manuel Barroso a salué "la mémoire de cet homme d'Etat français, remarquable à plusieurs titres, qui par sa détermination et son engagement sans faille au service de l'intérêt général a permis à l'Europe de rayonner dans le monde" ainsi que "cet engagement et ce volontarisme sans faille [qui] illustrent (…) son extraordinaire loyauté au service du projet européen".

José Manuel Barroso a également souligné la contribution de François-Xavier Ortoli à la "construction européenne [qui] a été déterminante à une époque où celle-ci avait encore besoin d'être consolidée. Sa compétence et son expérience dans les domaines économiques et financiers ont en effet permis à la Communauté de faire face à des situations critiques tout en faisant en sorte de crédibiliser son action économique sur le plan international."

Sélection d'ouvrages de François-Xavier Ortoli

  • ORTOLI, François-Xavier, La mise en oeuvre du système monétaire européen, dans  L'Europe en formation. Mars 1979, n° 228,  p. 3-4