Derniers articles publiés

5 propositions pour une politique énergétique

Actualité 30.04.2007

Le think tank bruxellois Bruegel, en collaboration avec l'Ecole européenne de management et de technologie de Berlin, revient sur les propositions de la Commission adoptées en Conseil européen des 8 et 9 mars 2007 concernant la politique énergétique de l'Union.

Les dirigeants européens ont essayé d'atteindre par une politique commune les trois objectifs qui définissent la politique énergétique, à savoir la lutte contre le réchauffement climatique, la sécurité d'approvisionnement et la compétitivité économique. Les rédacteurs de ce rapport remettent en cause cette approche car pour eux la diversité des situations est telle que l'on ne peut imaginer que tous les Etats répondent de façon identique aux problèmes et supportent les mêmes coûts.

Suite à ce constat, les auteurs établissent diverses propositions pour un marché européen de l'énergie fortement connecté, en utilisant les différences des Etats et en trouvant des moyens de les persuader d'adopter malgré tout une nécessaire approche européenne :

-  appliquer strictement les règles du marché intérieur et de la concurrence, qui n'ont pas besoin d'être adaptées au marché de l'énergie ;

-  créer une agence européenne de régulation qui travaillerait avec un réseau de régulateurs nationaux et serait dotée de pouvoirs contraignants ;

-  parler d'une seule voix sur le marché international de l'énergie pour réduire les interférences politiques ;

-  fixer les objectifs environnementaux au niveau européen et mettre en place un marché de certificats verts échangeables en Europe pour aligner les politiques nationales sur les objectifs communautaires ;

-  axer les programmes de recherche sur les énergies du futur et les coordonner à un niveau européen pour exploiter les synergies possibles.


Lire l'analyse

"Energy : Choices for Europe", Bruegel, avril 2007