Logo Toute l'Europe

Le processus de Kimberley : le Liberia accède au commerce légal de diamants

La Communauté européenne, assurant la présidence du processus de Kimberley en 2007, a admis aujourd’hui le Liberia en tant que participant à la suite d’une évaluation effectuée par une mission d’experts qui s’est rendue dans le pays. Cette mission, dirigée par la Commission européenne accompagnée de représentants du Botswana, de l’industrie du diamant et de la société civile, s’est rendue au Liberia en mars 2007; elle est arrivée à la conclusion que le Liberia remplissait les conditions d’une adhésion. Après la décision du Conseil de sécurité des NU du 27 avril de lever son embargo sur les diamants du Liberia et l’adhésion de ce pays au processus de Kimberley intervenue aujourd’hui, le Liberia sera dorénavant en mesure d’exporter légalement ses diamants bruts dans d’autres pays membres du processus de Kimberley. Le processus continuera de soutenir et de contrôler strictement le Liberia après son adhésion. Ainsi, la Côte d’Ivoire est le seul pays encore soumis aux restrictions imposées par les Nations unies sur le commerce des diamants.

Votre avis compte : avez-vous trouvé ce que vous cherchiez dans cet article ?

Pour approfondir

À la une sur Touteleurope.eu

Flèche

Participez au débat et laissez un commentaire

Commentaires sur Le processus de Kimberley : le Liberia accède au commerce légal de diamants

Lire la charte de modération

Commenter l’article

Votre commentaire est vide

Votre nom est invalide