Logo Toute l'Europe

L’UE encadre les thérapies innovantes : la fin des apprentis-sorciers ?

Encourager les thérapies innovantes tout en instaurant des garde-fous
La thérapie basée sur la manipulation des gènes et des cellules représente un énorme espoir pour les personnes qui souffrent de cancer, d’affection des os ou de maladies héréditaires, comme pour celles qui attendent une greffe d’organes ou de peau. Pourtant, ces avancées médicales majeures nous exposent aussi, pour certains, au danger de voir quelques savants-fous mener des expériences irresponsables, pour produire des clones, des Frankenstein, ou autres chimères mi-humaines, mi-animales.

Ces scénarios de science-fiction pourraient bien se produire dans la réalité si la thérapie génique n’est pas encadrée. Mais tout le monde s’accorde sur un point : si elle est correctement gérée et encouragée, elle pourrait bien conduire à un des plus brillants succès de l’histoire de la médecine.

Votre avis compte : avez-vous trouvé ce que vous cherchiez dans cet article ?

Pour approfondir

Participez au débat et laissez un commentaire

Commentaires sur L’UE encadre les thérapies innovantes : la fin des apprentis-sorciers ?

Lire la charte de modération

Commenter l’article

Votre commentaire est vide

Votre nom est invalide