Derniers articles publiés

Le gouvernement prépare la Présidence de l'Union européenne

Actualité 20.11.2007

Samedi 17 novembre, le Premier ministre François Fillon a réuni ses ministres pour préparer la Présidence française de l'Union européenne qui débutera le 1er juillet 2008. Plusieurs personnalités européennes ont participé à ce séminaire intitulé : "Comment réussir la Présidence de l’UE ?".


Un séminaire gouvernemental et européen

"Comment réussir la Présidence de l’UE ?", c’est ainsi que s’intitulait le premier séminaire, qui a réuni les ministres du gouvernement de François Fillon, Jacques Barrot, vice-président de la Commission européenne, l’eurodéputé Alain Lamassoure et Pierre Sellal, le représentant permanent de la France auprès de l’UE.

Le séminaire s’est déroulé en présence de personnalités européennes telles que le ministre des Affaires étrangères portugais Luis Amado, ses homologues suédois, allemand et slovène, ainsi qu’un représentant du gouvernement tchèque. L’Allemagne et le Portugal ont assuré la Présidence de l’UE en 2007. La Slovénie et la République tchèque, prendront respectivement la relève au second semestre 2008 et au premier semestre 2009.

Le séminaire était organisé autour de trois sessions de travail. La première portait sur la continuité des Présidences, les deux autres sur les priorités de la Présidence française et le retour d’expériences de la Présidence allemande.

Objectifs et priorités de la Présidence

Selon François Fillon, l’un des objectifs de la Présidence française sera de remettre l’Europe au cœur des préoccupations des citoyens. Pour combler le déficit démocratique, le Premier ministre propose d’organiser des forums participatifs au niveau régional "pour qu’il y ait un dialogue entre les citoyens, les élus locaux, les entreprises, les partenaires sociaux et les responsables européens".

Les participants ont également rappelé les priorités de la Présidence française, qui ont été définies en août 2007 par le Président de la République et le secrétaire d'Etat aux Affaires européennes.

Il s’agit de travailler vers l’autonomie énergétique, d’être exemplaire en matière de lutte contre le réchauffement climatique, de proposer un "pacte immigration" et de relancer l’Europe de la défense. En septembre dernier, Nicolas Sarkozy a également exprimé sa volonté de lancer un débat sur les principes de la politique agricole commune lors de la Présidence.

Par ailleurs, l’entrée en vigueur du Traité modificatif sera un dossier majeur qui nécessitera un important travail technique et politique. Face à cet agenda politique ambitieux, le Premier ministre a indiqué à tous les ministres que la Présidence française était très attendue et leur a demandé d’avoir à cœur de la préparer comme si leur avenir politique en dépendait.

François Fillon a également souligné que la réussite de la Présidence française dépendait pour beaucoup du travail en amont et a demandé à l’ensemble des ministres de se rendre, d’ici le 1er juillet, dans un maximum de pays membres pour y porter "l’esprit de la Présidence française".

 

En savoir plus

Séminaire gouvernemental sur les priorités de la Présidence française - Communiqué de presse du 17/11/07 - Premier ministre
Séminaire gouvernemental - Extraits de la conférence de presse du 17/11/2007 - France diplomatie
Les priorités de la Présidence française - L'UE en action - Touteleurope.fr
Nicolas Sarkozy au Parlement européen - Reportage vidéo - Touteleurope.fr