Derniers articles publiés

L'Europe et vous : entrepreneuriat, emploi des jeunes et permis européen

Actualité 17.01.2013

Chaque semaine, Touteleurope.eu fait le point sur ce que l'Union européenne fait pour vous, pour vos droits, votre santé, votre vie quotidienne. Cette semaine, focus sur une nouvelle étude de la Commission européenne sur l'entrepreneuriat en Europe, la garantie Jeunesse pour l'emploi votée par le Parlement européen et le nouveau permis de conduire européen.

Près de deux tiers des Européens ne souhaitent pas devenir leur propre patron

En France, près de 550 000 entreprises ont été créées en 2012, soit un peu plus qu'en 2011. Seulement 15% des Français ont créé, pris en charge une entreprise ou envisagent de le faire, soit la plus faible proportion de l'UE (23% des sondés en moyenne).

La Commission européenne vient de publier un nouvel Eurobaromètre sur l'"Entrepreneuriat en Europe et au-delà". Celui-ci s'intéresse aux opinions des Européens relatives à l'esprit d'entreprise (éducation entrepreneuriale, prise de risque, start-ups, obstacles à l'entrepreneuriat et échecs des entreprises), et les compare également avec celles d'autres pays, comme les Etats-Unis, la Chine, l'Inde et la Russie.

Ainsi, selon l'étude, la proportion d'actifs désireux d'entreprendre est passée de 45% en 2009 (contre 49% préférant la situation d'employé) à 37% en 2012 (contre 58%). Dans 19 Etats de l'Union européenne sur 27, les sondés préfèrent en majorité la situation d'employé à celle de travailleur indépendant.

Les raisons invoquées ? L'entrepreneuriat apparaît aujourd'hui, avec la crise, plus hasardeux et moins stable que le statut d'employé. Le risque de faillite, l'irrégularité des revenus, mais surtout les contraintes administratives et financières sont les principaux motifs exprimés.

Une opinion que ne partagent pas nécessairement les citoyens hors de l'Union : 56% des Chinois souhaiteraient devenir (ou rester) leur propre patron, tout comme 63% des Brésiliens et 82% des Turcs !

En savoir plus : 37% of Europeans would like to be their own boss

 

Emploi : un "système de garantie" pour les jeunes ?

En 2012, le taux de chômage des jeunes était de 23,4% dans l'Union européenne, et représentait dans la plupart des Etats membres plus du double de celui des adultes au chômage. Seuls 30% des 15-24 ans au chômage en 2010 ont retrouvé un emploi en 2011, un chiffre qui a diminué de presque 10% en trois ans.

En savoir plus

Touchés par un taux de chômage particulièrement important en Europe, les 15-24 ans pourraient bénéficier d'un nouvel instrument européen. Adopté par le Parlement européen mercredi 16 janvier, le système de garantie pour la jeunesse sera présenté en février au Conseil.

Il permettrait à tous les jeunes de moins de 25 ans de se voir proposer une offre de qualité pour un emploi, une formation, un apprentissage ou un stage dans les quatre mois suivant leur sortie de l’enseignement ou la perte de leur emploi. Les Etats membres auraient le choix d'intégrer cette garantie dans leur politique pour l'emploi, mais le projet serait financé grâce au Fonds social européen à hauteur de 21 milliards d'euros.

 

Un nouveau permis de conduire européen bientôt lancé

Valable dans tous les Etats de l'Union européenne, le nouveau permis de conduire européen devait être disponible dès le 19 janvier. Il n'en sortira qu'une première version, la version finale ayant été repoussée au mois de septembre 2013.


Ce permis introduit six nouvelles catégories pour le permis poids-lourds, de nouveaux examens pour le permis moto, et un changement des procédures d'évaluation pour les permis moto et poids-lourds. Entre autres, une catégorie "AM", équivalente du Brevet de sécurité routière (BSR) est créée. Elle permet de conduire des cyclomoteurs de moins de 50 cm3 et des voiturettes. Le BSR reste valide.


L’âge d’accès à la catégorie A est modulé de 14 à 24 ans pour renforcer la prévention et la lutte contre l’insécurité routière. Un principe de progressivité fixe des étapes selon la puissance des deux- roues motorisés.


Dès le 19 janvier 2013, les nouveaux permis seront délivrés avec ces catégories supplémentaires, mais c'est à partir du 16 septembre 2013 que le nouveau format "carte de crédit" avec carte à puce fera son apparition.

Seuls les nouveaux conducteurs, les personnes obtenant une nouvelle catégorie, les professionnels qui renouvellent leur permis, ou les personnes ayant déclaré une perte ou un vol se verront délivrer un nouveau permis de conduire. Son objectif annoncé est de réduire les fraudes, de garantir la libre circulation des citoyens et de contribuer à l'amélioration de la sécurité routière.