Derniers articles publiés

Elections européennes 2019 : une participation en hausse dans l'ensemble de l'Union

Carte et comparatif 18.06.2019 Steven Kakon & Vincent Lequeux

Dans trois Etats membres sur quatre, la participation des électeurs au scrutin européen 2019 est en hausse par rapport à celui de 2014. Dans 5 d'entre eux, l'augmentation dépasse même les 50%.

En France, la participation aux élections européennes de 2019 est estimée à un peu plus de 50 %, en hausse par rapport à 2014. Un taux légèrement inférieur à la moyenne européenne (50,97 %), selon le Parlement européen.

En Allemagne, en Autriche, à Chypre, en Croatie, au Danemark,  en Espagne, en Estonie, en Finlande, en Hongrie, en Lettonie, en Lituanie, aux Pays-Bas, en Pologne, en République tchèque, en Roumanie, au Royaume-Uni, en Slovénie, en Slovaquie et en Suède, la participation est également en hausse.

Elle connaît notamment un bond important en Pologne (+92% par rapport à 2014), en Slovaquie (+74%), en République tchèque (+58%), en Roumanie (+57%), en Hongrie (+50%) et en Espagne (+47%).

En Belgique, en Bulgarie, en Grèce, en Italie, au Portugal, en Irlande, au Luxembourg et à Malte, la participation est en revanche en baisse.

Sans considération de l'évolution, les plus forts taux de participation pour le scrutin européen de 2019 ont été sans surprise enregistrés en Belgique (88%), au Luxembourg (84%), deux pays dans lesquels le vote est obligatoire. Suivent les Maltais, dont 73% des électeurs ont été voter, les Espagnols (64%) qui se sont déplacés le même jour pour des législatives et des municipales, et les Allemands (61%).