Derniers articles publiés

Conseil européen : les 25 adoptent une nouvelle stratégie d'élargissement

Actualité 17.12.2006


© Présidence finlandaiseLes chefs d'Etat et de gouvernements des 25 se sont réunis les 14 et 15 décembre à Bruxelles pour un Conseil européen. Présidé par le Premier ministre de la Finlande, Matti Vanhanen, le sommet a principalement porté sur la nouvelle stratégie d'élargissement de l'UE.

Jeudi, la première séance de travail du Conseil a été consacrée à l’espace de liberté, de sécurité et de justice, avec pour objectif de confirmer la volonté de renforcer la prise de décision. Il a également été procédé à un échange de vues sur les migrations.

Au cours du dîner, les chefs d’État et de gouvernement ont abordé le résultat des consultations sur le traité constitutionnel ainsi que l’élargissement. Les ministres des Affaires étrangères ont procédé à un échange de vues sur le Moyen-Orient, l’Iran, ainsi que l’Afrique, notamment le Soudan/le Darfour.

Vendredi, la séance de travail a été consacrée à l’examen et à l’adoption des conclusions du Conseil européen.

La Turquie, écartée du Conseil européen

Après plusieurs semaines de controverses et de tensions diplomatiques, la question turque a été provisoirement réglée, le 11 décembre 2006, par les ministres des Affaires étrangères réunis en Conseil.

Ankara ayant refusé d'étendre à Chypre son union douanière avec l'UE, l'examen de 8 chapitres sur 35 des négociations a été gelé. Les chefs d'Etat et de gouvernement prendront acte de cette décision lors du Conseil mais le sujet n'est pas à l'ordre du jour.

Autre thème mis de côté par le Conseil européen : la relance du traité constitutionnel. La Présidence finlandaise a fait part aux États membres de l'appréciation qu'elle portait sur les entretiens qu'elle a eus cet automne avec les États membres sur l'avenir du traité établissant une Constitution pour l'Europe mais la relance constitutionnelle proprement dite a été renvoyée à la Présidence allemande, qui aura lieu en début d’année prochaine.

La Chancelière fédérale allemande Angela Merkel se rendra à Helsinki le 19 décembre pour rencontrer le Premier ministre finlandais Matti Vanhanen. Les discussions entre le Premier ministre Vanhanen et la Chancelière fédérale Merkel porteront principalement sur la prise de relais de la Présidence de l'UE par l'Allemagne.

De la capacité d'absorption à la capacité d'intégration

Le 8 novembre 2006, la Commission européenne a présenté un "rapport spécial sur la capacité de l'union européenne à intégrer de nouveaux Etats membres ". Il s'agissait pour l'Union d'être en mesure de répondre au défi stratégique de l'élargissement tout en étant capable de continuer à fonctionner correctement.

Précédemment évoquée lors de différents Conseils européens, notamment en juin 2006, "la capacité d'absorption" est devenue dans ce rapport "la capacité d'intégration de l'Union européenne". Ce changement de terminologie est une réponse aux critiques jugeant le concept de capacité d'absorption trop abstrait et éloigné des enjeux cruciaux auxquels l'Europe est confrontée.

Lors du sommet des 14 et 15 décembre, les 25 ont confirmé l'orientation commune des États membres sur la poursuite du processus d'élargissement. Un rapport spécial sur la capacité de l'Union à intégrer de nouveaux membres a été adopté.

Le cas de la Serbie a été particulièrement être évoqué. Les négociations pour un accord d'association et de stabilisation, préalable à l'ouverture de pourparlers d'adhésion, ont été interrompues dans l'attente de l'arrestation des anciens chefs de guerre Radovan Karadzic et Ratko Mladic.

La politique d'immigration à l'ordre du jour

L'autre grand thème de ce Conseil européen a été le volet justice et affaires intérieures. Les Chefs d'État et de gouvernement ont examiné les possibilités d'améliorer les mécanismes décisionnels et le fonctionnement de l'Union dans le domaine de la justice, de la liberté et de la sécurité. Les États membres ont confirmé leur objectif d'améliorer les mécanismes décisionnels en matière de justice et affaires intérieures.

Le Conseil européen s'est également penché sur la politique d'immigration de l'Union.

Bienvenue à la Bulgarie et à la Roumanie

Les chefs d'État et de gouvernement ont profité de ce sommet européen pour accueillir la Roumanie et la Bulgarie qui rejoignent l'Union européenne le 1er janvier 2007. Pour célébrer cet événement important, la Commission a organisé une grande cérémonie dans le centre de Bruxelles en la présence du président José Manuel Barroso et du commissaire responsable de l'élargissement Olli Rehn.

Sources

 

Le thème de l’élargissement et celui de la justice et des affaires intérieures dominent le Conseil européen - Communiqué de presse - Présidence finlandaise - 15/12/06
Intervention de M. Jacques Chirac, Président de la République, sur le Moyen-Orient lors du Conseil européen à Bruxelles - Présidence de la République - 15/12/06
Conclusions de la Présidence du Conseil européen des 14 et 15 décembre 2006 - Conseil de l'UE

En savoir plus

Elargissement : où en sommes-nous ? - Dossier d'actualité – Touteleurope.fr