Logo Toute l'Europe

Sanctions à l'encontre des employeurs de ressortissants de pays tiers en séjour irrégulier

L’emploi: facteur d’attraction déterminant de l’immigration clandestine

L’un des facteurs qui encouragent l’immigration clandestine dans l’UE est la possibilité de trouver du travail. La Commission a adopté aujourd’hui une proposition de directive visant à réduire ce facteur d’attraction en s’attaquant à l’emploi de ressortissants de pays tiers en séjour irrégulier dans l’UE. Se fondant sur les mesures qui existent déjà dans les États membres, cette proposition a pour objectif de faire en sorte que tous les États membres instaurent des sanctions similaires à l’encontre des employeurs de ces ressortissants de pays tiers et qu’ils les appliquent d’une manière effective.

Votre avis compte : avez-vous trouvé ce que vous cherchiez dans cet article ?

Pour approfondir

Participez au débat et laissez un commentaire

Commentaires sur Sanctions à l'encontre des employeurs de ressortissants de pays tiers en séjour irrégulier

Lire la charte de modération

Commenter l’article

Votre commentaire est vide

Votre nom est invalide