Derniers articles publiés

Les enjeux de la présidence finlandaise de l'UE

Actualité 15.06.2006


Une présidence de transition ? Une vision nationale de la seconde Présidence finlandaise de l’Union européenne, par Teija Tiilikainen
Notre Europe - Etudes et recherches n°51 - 15/06/06
(en téléchargement libre - pdf)

A l'approche de la présidence finlandaise de l'Union européenne, Teija Tiilikainen, directeur de recherches au Centre for European Studies de l’Université d’Helsinki, livre pour Notre Europe une analyse des chantiers de la présidence et des relations qui lient la Finlande à l’Union européenne.

Le contexte politique dans lequel s’ouvre la deuxième présidence finlandaise de l’Union européenne est lourd d’enjeux : le sort du traité constitutionnel, l'avenir des relations Europe-Asie, l'intégration de deux nouveaux membres (Bulgarie et Roumanie), les relations avec la Russie, la poursuite de la Stratégie de Lisbonne figurent parmi les dossiers de la présidence finlandaise pour les six mois à venir.

Sur le plan national, les enjeux de la présidence finlandaise sont plus modestes. Dix ans après l’adhésion de la Finlande, l'appartenance du pays à l’Union européen fait l’objet d’un large consensus, mais l’intérêt qu’elle suscitait auprès de l’opinion s’est émoussé.